Comme Thomas Wayne, j'avais un rêve pour Gotham...

Avis sur Gotham

Avatar Jonas Rodriguez
Critique publiée par le (modifiée le )

Un rêve oui, un fantasme au moins, celle d'un Boardwalk empire à la sauce comics, tout en finesse psychologique, en développement de personnage lent mais cohérent le tout ponctué d'une scène magistral de violence ou de poésie métaphysique par épisode. Quelque chose de mature, de subtile, d'intelligent, en bref, de beau... Un rêve, plutôt une illusion, parce que sans surprise on est plus proche d'un Smallville que d'un Boardwalk. Gotham c'est ma nouvelle série schizophrène, celle que je vais regarder de A à Z (ne pouvant en fan de Batman, résister à l'occasion de me plonger dans l'univers du chevalier noir peut importe la qualité de la version) tout en crevant de l'intérieur dés que quelque chose va clocher à mon sens, et ici les visionnages s'annonce déjà plus que pénible. Sachez déjà que la subtilité n'est pas au rendez vous, les personnages sont caricaturé et les jeux d'acteur tapent dans le sensationnalisme: Fish monney en fais des caisses pour paraitre la plus bad ass possible, le riddler balance une devinette par phrase, histoire qu'on comprenne bien a qui on a à faire (nous les gros cons de spectateur) et le pingouin, censé être au bas de l'échelle criminelle, est mieux sappé que n'importe qui...Bullock, que je sentais devenir mon perso préféré, il s'avère que "surprise" lui aussi, à force de trop en faire, m'est devenu insupportable dés l'épisode 3. Gordon et Catwoman eux reste acceptable, même si on peut trouver étrange que la jeune Catwoman soit déja Catwoman, mis a par le fait qu'elle soit encore une enfant, du look aux capacité, le personnage est déjà là. Certes elle vole des portefeuilles et pas encore des diamants mais elle reste capable d'éborgner un mec de trente piges à l'aise... Crédibilité? Connais pas. Bruce et Alfred? Sais pas, besoin de plus de matière pour me prononcer. Niveau écriture, certaines choses pèche aussi, plus que dans le jeux des personnages, dans leurs actions, exemple: une Catwoman qui réussi a s'évader va narguer Gordon au lieu de filer discrettos, cette scène à finis de me convaincre que la subtilité et le réalisme ne serait pas les fers de lance de la série . Que dire aussi de la pseudo subplot de la copine de Gordon et de son ex lesbienne agent spécial, une sous histoire donc qui se résume pour l'instant à la dite ex qui se pointe dans l'appart de la copine pour lui dire que son Gordon d'amour n'est pas aussi parfait qu'elle se l'imagine, qu'elle tient encore à elle et connais son passé douteux, faites tiré ça sur deux scènes identique et vous obtiendrez : rien de passionnant. On ne comprends d'ailleurs pas bien l'intêret du personnage de Barbara, Gordon n'est pas sensé avoir tout juste débarqué à Gotham? Et il date déjà le top du top de la rentière local? Ma foi...Il est peut être trop tôt pour en juger mais selon moi l'histoire de leur rencontre et de leur love story naissante aurait peut être était plus intéressante et aurait eu pour mérite de réellement centré la série sur Gordon. Car voila un autre malentendu: on a beau m'expliquer qu'il est le héro du show, forcé de constaté que ce n'est pas lui qui capte l'attention. Le pingouin vole bel et bien la vedette et pour cause, en plus de bénéficier d'un acteur à la hauteur, son évolution à le mérite d'être la seule réellement captivante et d'avoir son lot de scène bad ass, en fait le seul perso que je suis un minimum pressé de retrouvé chaque lundi. J'aurais d'autres exemples, mais si je continue, je ne m'arrête plus. Que dire de Gotham? La ville en elle même j'entends. Je suis ici partagé. Dans l'ensemble c'est très correcte, mais il y à cette impression persistante que la ville est un décor, ou plutôt l'incapacité de l'ambiance à me faire oublier qu'elle en est un. Faute aux choses dites plus haut. Je me dois tout de même de pointer du doigt une scène particulièrement ridicule, où un certain personnage fait son retour à Gotham (après une très longue absence d'un épisode seulement) et qu'il voit autour de lui ,dans la rue, trois crimes avoir lieu simultanément, histoire de renforcer le côté "ville en décadence" . Ok on est vraiment parti pour en faire beaucoup trop, jusqu'à l'absurde... Il y aurait encore d'autres choses à dire mais je me garde de voir l'intégralité de la saison pour en finir la critique, mais pour l'instant forcé de constater que c'est une déception. Pour moi c'est niveau Smallville encore une fois, sauf que je n'ai plus 14 ans et que les films de Nolan, même si le support n'est pas comparable, ont qu'on le veuille ou non relevé le niveau lorsqu'on touche à l'univers de Batman à l'écran. Objectivement la comparaison n'est pas à faire, inconsciemment elle est inévitable...

Mise à jour épisode 4 :

Tiens? Que ce passe t'il? Un petit miracle dans la nuit de Gotham? L'épisode avait un rythme soutenu, l'intrigue sur arkham était intéressante tout en titillant la flamme du fan, l'arc de fish était captivant et interrogeant (avec des jambes comme ça en même temps...), le riddler à arrêté d'avoir l'air fake et sortit d'un cartoon, l'intrigue de l'épisode était un peu ridicule (un baton tueur? WTF?) mais très secondaire au final. Le coup à la Heisenberg du pingouin à la fin: juste génial. Oui, j'ai dis génial sur Gotham, qui l'aurait cru? Pas moi. Autre chose aussi: sayé, je me sens à Gotham, fini l'impression de décor... Y'a t'il eu un changement en moi ? Non, c'est juste que lorsque qu'une intrigue est bonne, tout le reste prends naturellement. Enfin un épisode qui donne envie de savoir la suite, pas juste de pointer chaque lundi par ce qu'on aime Batman. Ne crions pas victoire trop vite cependant, mais plus de Gotham elle même, j'avais besoin d'espoir pour le futur. Me voila comblé.
Ps: On aurait aimé un petit "Black Gate prison" sur la veste du tueur interrogé, le coup du "gotham prison" est un peu décevant, une erreur de débutant quand même, ça fait trés marchendising pour la série, ça m'a un peu sorti de la scène mais bon, peut être que je chipote...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1679 fois
10 apprécient · 3 n'apprécient pas

Autres actions de Jonas Rodriguez Gotham