Foutage de gueule

Avis sur Gotham

Avatar Stephane Gerion
Critique publiée par le

Bon au bout d'un moment faut arrêter les conneries et ne pas nous prendre pour plus con que l'on est. Je m'explique.
Même si l'histoire se passe dans une ville imaginaire, il n'en reste pas moins que l'univers de Batman au niveau sociétal, comportemental, technologique... ressemble peu ou prou au nôtre, on est d'accord là-dessus. Donc Gotham tente tant bien que mal (plutôt mal d'ailleurs) de nous intéresser à la jeunesse de ce bon vieux Gordon. OK . Donc si dans les films récents ancrés dans nôtre réalité et notre époque, ce sympathique commissaire arbore une cinquantaine pimpante, il a, dans la série une petite trentaine. Ce qui nous ramène fin 80's / début 90's.
Dites donc, à part le be-bop (et encore) vous en connaissiez vous des gens qui avaient des téléphones portables dernier cri ? Ah ben moi non plus.

Si l'on veut rester sérieux et être pris au sérieux, chers messieurs les scénaristes, showrunners & co, faut arrêter de nous prendre pour des cruches.
Certains d'entre vous diront que ceci n'est qu'un détail; certes, vous avez raison, mais cela suffit amplement à me faire sortir de l'intrigue et à me désintéresser de ce qui se passe à l'écran. Et malheureusement cela arrive de plus en plus souvent dans les films (cf le Skyfall ou le dernier Batman justement qui détiennent la palme du n'importnawak) et je reste persuadé que les scénaristes et réalisateurs n'en sont pas dupes mais ils s'en foutent royalement et au final ils nous prennent effectivement pour des abrutis. Ou alors faut qu'ils changent de métier.

Ceci dit, chers (télé)spectateurs, REVEILLEZ VOUS !!!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 344 fois
2 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Stephane Gerion Gotham