Hostages : syndrome d'Helsinki, Oslo et Copenhague

Avis sur Hostages

Avatar tissotpat
Critique publiée par le

Une fois de plus le pitch est intéressant :
- on s'imagine du huit-clos bien anxiogène... mais y'en aura pas
- on s'imagine du complot... là y'en a mais il est tout pourri tiré par les cheveux

Rien à faire, je n'ai pas croché aux personnages et à l'intrigue (à se demander comment je suis arrivé au bout de la saison). Rien à reprocher aux acteurs qui font leur job, le scénar s'étire par contre sur de nombreux épisodes superflus, comble du comble sans aucune montée en puissance au fil que la série avance. Comme si tout ça avait été mal coupé, mal monté, mal pensé, bâclé. Ponpon sur le bonnet de la cerise pour une série sur des otages avec le traditionnel syndrome de Stockholm qui ici n'apporte rien non plus. Passez votre tour et ne vous laissez pas comme moi prendre en otage par cette série.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 227 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de tissotpat Hostages