Arabella, Terry, Kwame et Ben

Avis sur I May Destroy You

Avatar Gwangelinhael
Critique publiée par le

Cette série figure dans mon top 10 séries 2020.
Elle rassemble tout ce que j’aime. Tout d’abord, c’est une série d’auteur ! Autrefois nous parlions de films d’auteurs, aujourd’hui on peut parler de séries d’auteurs. Concept que j’oppose aux séries écrites par une ribambelle de showrunners.
Ici nous avons une auteure Michaela Coel qui écrit l’ensemble des épisodes et deux réalisateurs, elle et Sam Miller connu notamment pour avoir réalisé des épisodes de Luther.
Pour écrire cette série Michaela Coel s’est inspirée de son vécu. La série parle de viol et Michaela Coel est la victime d’un viol. Michaela Coel interprète à merveille, forcément, le rôle principal Arabella une jeune auteure en panne d’inspiration. Avec ses amis Terry interprétée par Weruche Opia et Kwame Paapa Essiedu elle part en quête de ses souvenirs flous et de son violeur. Cette série prenante, parfois drôle, souvent émouvante aborde sans tabou le consentement, la drogue l’amour, la famille.
Une excellente série qui ne nécessite pas de seconde saison à mon avis, car pour moi...

Arabella est morte, elle s’est suicidée dans l’épisode 8 à Ostie. Ce qui explique le dernier épisode complètement débridé.

Mais c’est une théorie toute personnelle.
La musique dans la série est excellente et variée

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 442 fois
6 apprécient

Gwangelinhael a ajouté cette série à 3 listes I May Destroy You

Autres actions de Gwangelinhael I May Destroy You