La clotûre d'un long voyage

Avis sur Into the wild

Avatar Provehito
Critique publiée par le

En préambule, cette série sortie fin 2014 est la dernière création visuelle de Mr Leto sous la bannière de Bartholomew Cubbins.
Après le documentaire Artifact, il vient clôturer son incroyable histoire de l'album This Is War avec une série : Into The Wild.
Artifact montrait la création de l'album, et cette série la tournée qui suivra.

Si jamais vous ne comprenez absolument pas de quoi je parle, je vous invite a écouter l'album "This Is War" de Thirty Seconds To Mars. Quelques liens de mes critiques sur ces oeuvres :

Je vais essayer d'être concis dans ma critique.

Tout d'abord, le voyage commence en 2011, début de la tournée du nom de la série. Initialement organisée sur une année, la tournée va prendre un tournant différent pour durée plus de deux ans avec 300 concerts à leurs actifs.
C'est la tournée la plus longue jamais faite.

La série débute sur les premiers concerts du groupe de retour sur la route après quelques années de studio. On les suivra autour du monde, sur scène mais aussi dans la vie de tous les jours. Découverte de cultures, de régions, mais aussi tous les doutes qui vont toucher le groupe et les choses plus graves.
On découvre un groupe aujourd'hui connut et reconnut malgré quelques détracteurs.

Série au format d'une saison avec 17 épisodes, chacun de ses derniers durent en moyenne 15 minutes. Une musique en live clôture toujours chaque épisode, musique collant au thème de l'épisode. Les marée humaine en Afrique du Sud chantant "The Kill", "Kings And Queens" au MTV Unplugged... Bref de la bonne musique avec un montage dynamique en fin de chaque épisodes.

Etant un grand fan du groupe et du personnage de Leto, j'ai adoré la série. Mais par dessus tout, ce sont surtout les moments de la vie quotidienne et les doutes du groupe qui m'ont le plus marqué. Le groupe a cette image d'infaillible avec une moyenne d'un concert tous les deux jours pendant deux ans à travers le monde. On voit Jared malade monter sur scène malgré les avertissements des médecins.

Je conclus ma petite critique sur le fait, qu'au delà du groupe et de leur musique, nous avons face à nous une série originale jamais vue. Traitant également de quelque chose d'original.
On voit la création, la passion et le dépassement de soit même pour quelque chose qui nous plait, de partager et d'offrir de sa personne.

Une série particulière pour un public déjà fan mais qui offre de beaux moments. Je la conseille aux personnes sensibles au groupe ou très ouvert d'esprit.
Artifact parcontre est a voir de tout le monde!
Et This Is War a écouter de tous !

Merci

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 504 fois
Aucun vote pour le moment

Provehito a ajouté cette série à 1 liste Into the wild

Autres actions de Provehito Into the wild