Les Tanches de la téléréalité

Avis sur Les Anges de la téléréalité

Avatar Ze Big Nowhere
Critique publiée par le

12:30.
Brenda se lève difficilement après une nuit arrosé avec ses amis dans une boîte à la mode de Miami.
A ses côtés Jenifer, Steven et Brandon ronfle paisiblement sur les coussins multicolores jonchant la chambre. Après avoir retiré le sexe de Kevin de son vagin, Brenda sort de ce lit de dix mètres sur douze et descend d'un pas mal assuré prendre son petit dèj.

13:30
Brenda termine son petit dèj à base de tartine d'amphèt et de beurre de cacahuètes trempées dans un grand bol de vodka-coca et file prendre sa douche avec une douzaine d'amis.
Tandis que Steven lui frotte le dos en riant aux éclats, Jenifer se lave les dents avec le sexe de Kévin, qui lui offre une sorte de dentifrice naturel qui mousse plus que de raison.

14:30
C'est l'heure du boulot !
Brenda enfile son maillot de bain invisible et file se dorer la pilule à la piscine gigantesque de la villa. Tandis que Steven lui passe de la crème solaire sur le corps en riant aux éclats, Jenifer allongée elle aussi sur un transat est en train de se faire enduire de crème par Kévin qui vient d'agiter très fort son gros tube et en a foutu partout dans les cheveux de Jenifer.

15:30
Le boulot est harassant, la pause est bien méritée.
Brenda sort de la piscine et rampe de fatigue jusqu'au bar où elle croise Sandy qui est elle aussi exténuée après avoir passé sa dure journée de labeur sous les lampes de la machine à UV.
Arrivée au comptoir du bar et tandis que Steven lui prépare son cocktail favori en riant aux éclats, Jenifer, elle aussi assise au bar, admire son ami Kevin lui préparer son cocktail favori en secouant très fort son shaker et vidant le tout dans une très belle flûte à Champagne.
Un cocktail ma foi fort salé, mais parfaitement revigorant pour le tonus de la belle Jenifer.

16:30
Retour au bureau.
Après une pause mojito bien méritée, Brenda retourne bosser au bord de la piscine et termine avec brio le délicat dossier du bronzage sans marques de maillot.
Juste le temps de manger un sandwich et hop ! On attaque le dossier bouée canard et pistolet à eau.
Et tandis que Steven asperge violemment Brenda avec son fusil à eau en riant aux éclats, Jenifer reçoit en plein dans l'oeil droit un jet puissant, épais et brûlant que Kevin lui balance à plus de trois mètres de distance avec son pistolet à "eau" non homologué.

17:30
Fini le boulot !
Tout le monde se regroupe dans l'immense salon aux couleurs criardes de la villa, c'est enfin le moment des disputes et autres insultes gratuites jetées au hasard des participants lobotomisés.
Brenda s'en donne à coeur joie en traitant Sandy d'immonde pute borgne, Kimberley de saloperie d'avaleuse de sabre à boules et Steven de petite pédale impuissante.
Et tandis que Steven, interloqué, lâche les pénis de Brandon et Miguel en riant aux éclats, Jenifer dont Sandy lui avait gentiment demandé d'aller se faire fourrer par là où ça fait mal, et sentant comme une douleur dans son arrière-train, aperçoit Kevin accroché à sa croupe faisant d'amples va-et-vient et se regardant dans le miroir d'en face tel Narcisse se mirant sur le fil de l'eau.

18:30
Youpi c'est l'heure de l'apéro !
Brenda se rend sur la terrasse où un magnum de Champagne rosé l'attend paisiblement dans un grand bac à glace. Elle se laisse tomber sur un canapé gonflable et attend que quelqu'un vienne lui servir un verre.
Et tandis que Steven, assis sur le pénis d'un de ses camarades de jeux, se lève brusquement, se jette sur le magnum, le secoue énergiquement et arrose la pauvre Brenda qui n'en demandait pas tant; la belle Jenifer finit elle aussi entièrement mouillée en recevant par surprise et en plein visage l'écume tiède et blanchâtre du Magnum estampillé "cuvée Kevin 1995".

19:30
Enfin l'heure du repas.
Tout le monde met la main à la pâte. Les filles appellent le livreur de pizza tandis que les garçons, un peu perdus, parviennent tout de même à mettre les couverts sur la table.
Alors que l'ambiance est à la fête, Brenda prise d'un coup de folie décide de couper elle-même une part de pizza et se blesse salement à une main.
C'est la panique ! Brenda saigne comme une pucelle tandis que Steven tente vainement de stopper l'hémorragie en riant aux éclats.
A ce moment-là Kevin, sentant le péril proche, décide lui aussi de soigner la vilaine coupure qu'il entrevoit entre les jambes de Jenifer en lui enduisant un baume miracle qu'il confectionne lui-même les soirs de grande solitude.

20:30
On se prépare pour partir en teuf Wooouuuuh !!
On s'affaire dans la villa. Les filles passent des tonnes de tenues différentes et se maquillent outrageusement pendant que les garçons font exactement la même chose.
Brenda passe une adorable petite jupe noire à paillettes et un mignon petit haut rose avec l'inscription "Fuck me ! I'm a fuckin' bitch motherfucker !!" sur le devant.
Pour les chaussures c'est une autre paire de manches. Talons hauts à diamants, bottines de cuir ou bottes de pluie rose, le choix s'avère délicat pour la belle Brenda.
Elle en réfère alors à Steven qui trouve une solution, et tandis que celui-ci tente de lui enfiler ces merveilleuses bottes en plastique rose en riant aux éclats, Jenifer se retrouve avec le même dilemme, aussitôt résolu par Kevin qui se charge de lui enfiler ses bottes d'un coup d'un seul et le reste par la même occasion.

23:30
C'est parti !
On embarque dans la limo de location direction une nouvelle boîte à blaireaux.
Tout le monde a mis ses habits d’apparats et brillent de mille feux.
C'est l'arrivée en boîte. A l'intérieur ça sent la sueur, la pisse et les phéromones.
Brenda se jette sur la piste et commence à agiter son petit cul au son d'une quelconque merde au rythme trop rapide et au vocoder trop envahissant.
C'est le délire ! Tout le monde est sur la piste et se trémousse en se frottant sur tout ce qui bouge.
Brenda s'enfile vodka-pomme sur vodka-pomme et roule des patins au trois-quarts des mecs de la boîte. Et tandis que Steven soupèse les attirails de quelques mâles épilés de frais en riant aux éclats, Jenifer semble épuisée et s'est tendrement endormie la bouche ouverte au fond du slip moulant du beau Kevin.

5:30
Les patrons de la boîte virent tout ces petits connards prétentieux au jet d'eau et leur lâchent les clébards au derche.
Brenda s'est vu administrer une dose de GHB quinze fois supérieure à la moyenne et vient de se faire violer par la moitié de Miami.
Steven vient de se faire bouffer les couilles par un Rottweiller homophobe en riant aux éclats, tandis que Jenifer et Kevin cherchent un taxi qui n'a pas peur de salir sa banquette arrière avec des litres d'hémoglobine et des restes de testicules mâchouillés.

6:30
Enfin à la maison !

12:30.
Brenda se lève difficilement après une nuit arrosé avec ses amis dans une boîte à la mode de Miami....................................................................................................................................................................................................................................................................................................................

Illustration illustrative by Richard Grayson

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3802 fois
207 apprécient · 9 n'apprécient pas

Ze Big Nowhere a ajouté cette émission TV à 1 liste Les Anges de la téléréalité

  • Séries
    Cover Chroniques Télévisuelles

    Chroniques Télévisuelles

    Arrêtes de te faire mal aux yeux avec cette télé à la con. Tonton ZeBig souffre pour toi, mecton !

Autres actions de Ze Big Nowhere Les Anges de la téléréalité