Quand l'inégalité est le maître mot d'une anthologie qui pourtant s'envole par moments.

Avis sur Love, Death & Robots

Avatar SubwaySam
Critique publiée par le

Cette anthologie d'animation, je l'attendais, je l'attendais grave même. Quand j'ai fini le premier épisode, je jubilais, c'était violent, sanglant, sexuel, électro et ça allait à fond dans son délire… jusqu'au 3ème épisode...

A la fin du 3ème court-métrage ( le meilleur selon moi ), c'est la descente aux enfers, la série plonge dans une volonté d'hyper réalisme dans la moitié des épisodes qui suivent et ça je suis désolé, une fois okay, là c'est la surcharge, à part le côté technique, l'hyper réalisme est inintéressant dans le propos des courts métrages et n'apporte rien. Heureusement, il y a les autres univers graphiques, qui, ne font pas toujours mouche, mais osent et prennent de vrais risques visuels, alors oui narrativement il y a des trucs assez fades et maladroits mais vu la quantité de court métrage au visuel plat, je pardonne les faiblesses narratives, parce que moi, en regardant Love Death and Robots, ce que je voulais; c'était en prendre plein la gueule et putain, certains épisodes étaient orgasmiques;

Mon préféré : The Witness, rythme parfait, ambiance sonore agressive et visuel clinquant ( avec en plus un aspect très particulier sur les vêtements hyper stylisé ).

Le premier, ça tabasse, ça baise, c'est néon, c'est cool, pas transcendant mais vraiment cool ( et ça garde une approche assez réaliste mais reste quand même dans l'entre-deux, on est pas dans une reproduction de l'humain, on joue avec ses traits, ça se voit.

D'autres ont une approche plus onirique, celui des 2 hommes dans le désert en tête, on sent une envie de poésie, trop absent dans les productions 3d à mon goût.

Le petit épisode à sketch sur Hitler était très drôle aussi, ils auraient du le mettre au milieu pile de l'anthologie, je trouve qu'il aurait fait respirer l'ensemble.

Car cet ensemble, malheureusement, est étouffé par l'hyper réalisme, les humains plats, le chara design vide et de mauvais goût, l'ambiance absente et l'animation inintéressante ( volonté de crédible aussi dans les mouvements, vu qu'on essaye de se rapprocher des mouvements humains réalistes ) un exemple : Lucky 13, sans doute le pire, c'est nul à chier, je l'ai zappé tellement c'était minable.

Alors, pourquoi 8 sur 10 ?
Par principe, l'animation pour adulte est trop rare je trouve, encore plus en 3d, je met un 8 pour l'espoir d'avoir un jour des grosses productions aux budgets importants pour des films d'animations pour adulte qui défoncent, et que ce genre de productions soit autant attendues que le dernier Pixar.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 744 fois
4 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de SubwaySam Love, Death & Robots