Avis sur

Mobile Suit Gundam ZZ

Avatar Ninesisters
Critique publiée par le

Malgré l'aspect guerrier omniprésent, impossible de prendre au sérieux cette soupe comique et ses personnages déconcertants, où même un héros de la Guerre d'Un An finit immanquablement par être tourné en ridicule. Les deux camps ne peuvent compter que sur des hasards heureux ou une guigne monstrueuse pour déterminer l'issue de leurs combats.
Si suivre un début au style bâtard n'est pas nécessairement déplaisant – Judau se révélant un premier rôle finalement assez attachant – cela ne peut que surprendre tant il existe un décalage entre le sérieux de la situation et la façon délirante de l'aborder, que ce soit dans le scénario ou la réalisation.
La donne commence à changer vers la moitié de la série, lorsque les belligérants sacrifient au traditionnel voyage sur la Terre, et que surviennent les premières coupes dans le casting. La politique fait aussi une entrée remarquée, là où le début de l'anime s'intéresse plus à des escarmouches et à l'évolution des nouvelles recrues de l'Argama.
Malheureusement, si le scénario s'étoffe et que l'ombre de Z refait surface, tout ne va pas pour le mieux. Déjà, cela n'empêche pas plusieurs intervenants de rester des boulets irresponsables, certains nous faisant largement douté de la santé mentale de ceux qui les ont placé à des postes à responsabilités.
Niveau politique, c'est très embrouillé : ZZ a beau être la suite directe de Z (cela aurait pu être sa seconde saison), l'AEUG semble avoir changé de statut entretemps, pour devenir le gentil toutou de la Fédération. Laquelle Fédération mène des rapports ambigus avec Neo Zeon – il faudra attendre Mobile Suit Gundam Unicorn pour avoir quelques explications concrètes à ce sujet – et vis-à-vis de la population terrestre. Neo Zeon qui, de son côté, décide de se livrer de manière gratuite à un événement habituellement considéré comme une ignominie, mais qui cette fois passe étonnamment bien. Allez comprendre...
Même certaines disparitions manquent cruellement d'impact. Un personnage peut être pleurer pendant de nombreux épisodes avant de s'avérer bien vivant, tandis qu'une des figures majeures de la licence – présente depuis le premier épisode de Mobile Suit Gundam 0079 – peut disparaître sans que cela n'émeuve particulièrement.
A la vue de ces éléments, ZZ apparaît comme une série très paradoxale. Le scénario est globalement bon – du moins possède-t-il de bonnes idées – mais traité un peu n'importe comment ; de nombreuses scènes sérieuses possèdent un aspect gag, mais cette légèreté rend aussi cet anime parfois plus agréable à suivre qu'un Z, pourtant plus abouti.
La réputation de Mobile Suit Gundam ZZ d'anime Gundam mal-aimé se justifie d'elle-même, au fur et à mesure que le spectateur progresse dans l'histoire. Sans posséder des défauts rédhibitoires, il souffre de nombreux petits détails plus ou moins handicapants, à commencer par un ton qui tranche radicalement avec celui de Z (donc qui risque de déplaire fortement), des ennemis d'une inefficacité – voire d'une bêtise – digne des Troupes de Vega dans Goldorak, une fâcheuse tendance à tuer le suspens en annonçant à l'avance les noms des victimes dans les titres d'épisode, et quelques passages tout simplement grand-guignolesques.
L'ensemble se laisse suivre sans déplaisir, et réserve quelques moments véritablement bons. Indispensable pour ceux qui ont aimé Z et pour les amateurs de l'Universal Century – même si ceux ne supportant pas son côté délirant devront se faire violence – il ne représente aucun intérêt pour les autres.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 611 fois
3 apprécient

Ninesisters a ajouté cet anime à 4 listes Mobile Suit Gundam ZZ

Autres actions de Ninesisters Mobile Suit Gundam ZZ