L’art de faire rire sans parler...

Avis sur Mr. Bean

Avatar Sir_Stifler
Critique publiée par le

Série britannique de 14 épisodes d’environ 25 minutes sortis de 1990 à 1995, Mr Bean détonne par son humour très atypique. Un humour reposant entièrement sur son personnage principal, dont la communication verbale demeure très limitée.

La force de cette série réside dans les prouesses comiques de Rowan Atkinson, interprète légendaire du personnage. Plutôt simplet et neuneu, Mr Bean nous emmène dans son univers bien à lui, au gré de situations issues de la vie quotidienne : virée à la piscine, passage d’un examen, peinture de son appartement... Des situations banales que Mr Bean va rendre hilarantes par ses pitreries en tous genres : mimétisme exacerbé des autres personnages, focalisation de longues minutes sur de petits détails, emploi de solutions totalement décalées à certains problèmes, élaboration de stratégies à ses fins personnelles... Bref, on ne s’ennuie jamais tant le personnage est fort, usant à souhait de ses différentes facettes humoristiques : mimiques, grimaces, rituels improbables, traits de caractère...

Dans le monde très ritualisé de Mr Bean, se trouve un compagnon improbable : Teddy, petit ours en peluche. Assez indifférent aux liens humains, notre protagoniste fait preuve d’une affection plutôt touchante envers ce petit “ être “, le couvant de petites attentions.

Élément tout autant indissociable du personnage : sa Mini Austin vert clair, voiture de notre héros. Celle-ci donne lieu à de nombreuses scènes vraiment drôles : gestion des cadenas de fermeture, habillage en conduisant pour ne pas arriver en retard chez le dentiste, conduite à partir d’un fauteuil accroché sur le toit...

Et comme seul véritable lien humain, il y a Irma Gobb, « petite-amie » follement amoureuse de notre héros, mais que celui-ci va littéralement faire tourner en bourrique par ses farces, pitreries et situations improbables auxquelles il se retrouve confronté.

La personnalité de Mr Bean est présentée au fil des épisodes avec humour et légèreté, mêlant intelligemment radinerie, égocentrisme, pointes de culpabilité, pragmatisme souvent déconnecté de la réalité...

Image d’un enfant dans le corps d’un adulte tombé du ciel vers la lumière, comme l’illustre le début de chaque épisode, Mr Bean demeure aujourd’hui un personnage culte de l’humour non-verbal.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 6 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Sir_Stifler Mr. Bean