Quelle déception

Avis sur Narcos : Mexico

Avatar Simonnn
Critique publiée par le

Ayant adoré les trois premières saisons de Narcos en Colombie, je me suis jeté sur la version mexicaine. Quelle déception ..
Je suis étonné de voir que les gens ayant apprécié les premières saisons aient aimé celle là.

L'histoire de Kiki Camarena ayant déjà été abordée dans les premières saisons de Narcos, on savait comment allait se terminer cette saison. Il fallait donc surprendre le spectateur ailleurs que dans le scénario. De plus l'histoire est inévitablement redondante, on suit l'évolution d'un autre cartel, au Mexique cette fois, avec le même genre de protagonistes, les politiciens/policiers corrompus, les narcos milliardaires et les agents de la DEA dépassés par les événements.
Mais là où les premières saisons de Narcos avaient un casting exceptionnel avec des têtes d'affiche comme Pedro Pascal (Javier Peña) et Wagner Moura (Pablo Escobar) ou même des personnages plus secondaires mais si bien interprétés et charismatiques qu'il en devenaient principaux (Carillo, Gustavo), celui de Narcos Mexico est catastrophique.
Diego Luna manque cruellement de charisme et de crédibilité, ce qui est gênant pour un personnage censé incarner un baron de la drogue, chef d'un des plus gros cartels de drogue du monde. Il passe l'intégralité de la première saison à se faire victimiser par à peu près tout le monde, il est à l'opposé du jefe surpuissant et intouchable. Le mauvais espagnol de Diego Luna n'aide pas à le rendre crédible, bien au contraire son accent forcé est d'autant plus grotesque.
Le reste du casting n'est pas mieux, les autres Narcos associés de Felix ne sont pas du tout crédibles avec leur perruque et leur coupe au bol, on regrette vraiment Pablo ou les Gentlemen de Cali ..
Les agents de la DEA, Kiki en tête manquent de saveur et sont presque relégués au second plan.

On déplore également plusieurs longueurs dans ces épisodes interminables (1h !), notamment tous les passages largement dispensables entre Rafa et sa copine.
Et à l'inverse des premières saisons où l'aspect politique était une composante importante de l'histoire, dans Narcos Mexico les personnages politiques sont expédiés et se résument à toucher leur pots de vin et à nous rappeler à quel point il sont influents.

Plombé par un casting insipide, Narcos Mexico déçoit.

Je reste néanmoins curieux de la manière dont les représailles américaines à la mort de Kiki seront abordées dans la saison 2.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 643 fois
4 apprécient · 5 n'apprécient pas

Autres actions de Simonnn Narcos : Mexico