Ça sent la vulve poilue.

Avis sur Orange Is the New Black

Avatar Saoirse
Critique publiée par le

Jenji, Jenji, Jenji.... Tu récidives. Une nouvelle série. Le personnage principal est encore une femme. Ce même personnage principal est toute molle, toute gentille, toute naïve en surface comme une certaine Nancy dans une certaine série. Elle réfléchie avec sa vulve comme Nancy. Elle est vicieuse comme Nancy. Elle se tape une fille en prison comme Nancy. Elle montre son second visage à la fin de la saison comme Nancy... j'en passe et des meilleurs.
Bref!!! Votre Maman, ne prenait-elle pas les restes de toute la semaine pour les mettre dans le plat du dimanche soir? Je suis sûr que oui. Jenji c'est une maman qui prend le meilleur de ses séries pour le refoutre dans la nouvelle. Avec une héroïne sympa, un peu nunuche, entourée de pleins de personnage totalement à l'ouest et tellement plus intéressant, piocher surement au hasard dans un chapeau rempli de traits de caractère. En gros des personnages haut en couleur, qui est quand même le point fort de Madame Kohan. Et bam!!!! Ça fait "Orange Is New Black". L'histoire d'une pauvre petite femme bien sur tout rapport qui va en prison à cause d'une sombre histoire de lesbienne ( et de drogue.). Le scénario est tiré de l'expérience vrai de Piper Kerman qui apparaît dans chaque générique de fin comme consultante. On a donc une prison pour femme, donc du coup j'avais vu "Oz" avant, je m'attendais à des coup de couteau dans le ventre et des bagarres à répétitions. Bon on est dans une prison de femme donc des coups bas et vicieux... bin non, c'est un peu le monde des bisounours, il n'y a même pas de bizutage... Au début, on aperçoit une petite séparation entre race mais elles sont toutes copines... Allez je ne vais pas cracher dans la soupe, il y a un peu de téton. Heureusement que les personnages gravitant autour de "Chapman" élèvent le niveau de la série, car il y a pas grand chose à se mettre sous la dent pendant ces 10 premiers épisodes. C'est au bout du 11 éme épisode où enfin il se passe quelque chose, où enfin cela devient intéressant.
J’espère que le scénario ne tiendra pas que sur 2 Saisons comme "Weeds", attention Jenji, je te surveille de prés.

On est en 2016 est la série vient de sortir ça 4éme saison. Faisons une mise au point. Certains éléments antérieurs vont être obsolètes avec mon nouvel avis. A part, le personnage de Piper qui est pour moi toujours aussi vide.
La 2éme saison est pour moi la plus intéressante avec l'arrivé d'un personnage fort qui va essayer de retourner la prison. Je dis bien essayé car cela reste quand même gentillet. Pas mal de chose ont été mis en place pour que cette prison est de la gueule. Une rivalité qui a été mise en place d'une façon brutal, et qui c'est fini aussi brutalement.
La 3éme saison, est insignifiant..... Putain... Aucun vrai fils rouge.... Les épisodes passent comme des voitures.
Le 4éme saison, nous impose de nouveau personnage et une ambiance un peu plus oppressante, mais on est dans OITNB, donc c'est gentil. Je n'en dirais pas plus

Au final, c'est un série qui arrive à se rendre féministe. Dés la saison 1, elle a voulue l'être en la forçant les traits. C'est au fils de ces autres saisons en laissant tomber cette particularité qu'elle en est ressortie.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 697 fois
2 apprécient

Autres actions de Saoirse Orange Is the New Black