No lesbian sex !

Avis sur Orange Is the New Black

Avatar Michel Morcos
Critique publiée par le

Orange is the new black est une série qui n'invente pas la poudre, ou du moins elle va la réutiliser pour servir à présenter un univers carcéral avec seulement des femmes. En effet le personnage principal Chapman sert une peine de prison d'un an alors que les méfaits qu'elle a commis datent d'il y a plusieurs années, à quelques mois à peine de la péremption de son crime elle est jugée coupable et envoyée au trou.
Cette femme qui était lesbienne et qui a un fiancé va voir que la prison pour femme ce sont des règles telles que "no lesbian sex !", elle va apprendre à connaître certains protagonistes qui ont leur propre sensibilité bien évidemment.
Cette série reste néanmoins beaucoup trop soft par rapport à ce qui a déjà été fait dans les séries traitant du domaine carcéral et on ne peut s'empêcher d'y voir une propagande LGBT, c'est une tonalité très légère et on a l'impression que les détenues n'ont pas grand chose à y faire dans cette prison tellement la série insiste sur leur sympathie.
Bref pour une saison 1 c'est une série assez agréable à regarder mais est loin de constituer une référence dans le domaine.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1185 fois
3 apprécient

Autres actions de Michel Morcos Orange Is the New Black