👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Entre clichés littéraires et tableau victorien

Au cours de l'époque victorienne, les Penny Dreadful étaient de petits magazines de nouvelles horrifiques vendus pour un penny (et par extension de mauvaise qualité). La série reprend un peu le principe à la mode pulp américaine.
Prenez tous les classiques de la littérature : la créature de Frankenstein, Dracula, Dorian Gray, la fascination de l'époque pour la civilisation antique égyptienne. Passez-les au mixeur et n'en tirez que la substance la plus poncise et américaine. Saupoudrez de Jack l'éventreur, car qui dit "époque victorienne", dit "Jack l'éventreur". Faites mijoter à feu doux, et vous obtenez cette série.
La série explore donc les classiques en essayant d'apporter du neuf (sous-entendu, du racoleur). Son point fort : sa distribution. Timothy Dalton (oui, moi aussi je croyais qu'il était mort), Eva Green, Josh Hartnett, Billie Piper, est-il nécessaire d'aller plus loin ? Ils sont bons dans leur rôle, crédibles.
Le point faible : à vouloir mettre trop d'éléments dans un scénario, on obtient un pot-pourri d'histoires qui n'avancent pas, et on se demande un peu pendant 4 épisodes dans quel sens va la série.
Les choses se mettent un mieux en place vers le milieu de la série, après le classique épisode "flashback" ou "pause" du milieu.
Malgré tout cela, la série ne manque pas d'intérêt pour qui aime les atmosphère mystérieuses et enfumées de l'époque victorienne. On explore des aspects "totalement pas canons" des classiques littéraires, vu qu'ils sont entièrement repensés, et si cela peut en rebuter certains, la plupart trouvera cela intéressant. Je regrette simplement le caractère un tantinet trop racoleur et brouillon de la série.
On a parlé mainte fois du jeu d'actrice d'Eva Green, personnellement je la trouve crédible dans son rôle.
LuckyLoser
6
Écrit par

il y a 8 ans

Penny Dreadful
Vivienn
5

EVAngelion

Au sein d'une année 2014 qui semblait déjà avant l'heure plutôt généreuse en terme de nouvelles séries, Penny Dreadful faisait sans aucun doute office de l'un des projets les plus attendus de l'année...

Lire la critique

il y a 8 ans

53 j'aime

10

Penny Dreadful
Halifax
5

Penny Dreadful vendait du rêve...et accouche d'une souris !

Penny Dreadful était l'une des très grosses attentes de 2014 ! Premier épisode clinquant, noir, visuellement très beau. On rigole pas chez Showtime, quand ils font quelque chose ça démarre souvent...

Lire la critique

il y a 8 ans

51 j'aime

5

Penny Dreadful
CharlesCrtn
8

Critique de Penny Dreadful: Attention parti pris d'un lettreux émotif !

Le Penny Dreadful est au XIXème siècle une histoire macabre vendue en petit format dans un papier médiocre mais qui suscite un grand intérêt auprès de la classe ouvrière britannique. Dans ce sens...

Lire la critique

il y a 8 ans

34 j'aime

3

Les Incorruptibles
LuckyLoser
5

Arrêtez d'en parler

Tout le monde en parle, de ce film, alors qu'en fait c'est un poncif de films de gangsters. En plus il y a Kevin Costner dedans...

Lire la critique

il y a 8 ans

Miller's Crossing
LuckyLoser
8

Bon film de gangsters à la sauce Coen

Les Coen savent faire des films. Point. Là, ils s'attaquent au genre de gangsters. C'est réussi, c'est bien joué, l'intrigue est bien sans être complétement tordue. Ca reste concret. A mater parce...

Lire la critique

il y a 8 ans

True Blood
LuckyLoser
5
True Blood

Pas top, mais des choses intéressantes

Une grosse ambiance, de la drogue, du sexe, des bonnes idées, un générique de malade et puis... des badass qui deviennent des lavettes, des acteurs principaux horripilants, du cliché, du poncif. Bon,...

Lire la critique

il y a 8 ans