Lost in Bourg-en-Bresse

Avis sur Perdus dans l'espace

Avatar Lazar Baruk
Critique publiée par le

Je ne vais pas m'éterniser sur cette série absolument insipide, j'ai assez perdu de temps en m'infligeant quelques épisodes. J'ai essayé. Mais entre l'argument bancal qu'on justifiera par l'évidence du remake (la colonisation d'un monde meilleur en famille qui n'a pas dû passer beaucoup de tests psy pour l'aventure humaine la plus formidable de son histoire), le casting chiant au possible avec un jeu méchamment soap (ramassis de clichés et surtout de tics et de conventions d'interprétation, un père censément badass à petit bidou, des ados relou, un gamin simplement mauvais) et des visuels absolument cheap et, pire que tout, incapables de nous dépayser (le comble, des forêts, des champs à peine retouchés, sans doute dans le domaine public), on ne ressent aucune immersion, aucune empathie, aucune envergure.

Ajoutons à cela un rythme d'une lenteur exaspérante, des enjeux inintéressants (succession de pépins techniques débiles) et des pirouettes scénaristiques qui méprisent les statistiques censées orienter la boussole de notre crédulité et on se retrouve avec une sorte de série familiale affublée d'un robot lunatique en guise de clébard et d'une méchante tata mytho, tournée derrière la maison de campagne.

Le plot incarné par le robot ET tellement monolithique, usé dès 3 épisodes et la méchante fausse docteur, toute de rictus sardoniques et de lâcheté explicite, m'ont laissé complètement froid.

Adieu... Adieu... et voilà, je n'ai pas le moindre souvenir du nom d'aucun personnage.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 892 fois
6 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Lazar Baruk Perdus dans l'espace