Projet-M
Projet-M

sérieZ (2014)

Avec peu de moyens, l'équipe de Projet M nous embarque dans tout un univers!

Contexte
La grande réussite de la série, c'est le contexte, l'univers. On croit totalement et dès les premières lignes à ce futur par si lointain (jamais précisé d'ailleurs) parce que ce n'est pas futuriste, c'est juste notre technologie avec un petit bond en avant. Rien de trop poussif, que du crédible. On a un bref aperçu de la politique internationale et nationale, du Québec, qui est devenu un pays majeur dans le monde à cause de ses ressources en eau potable.

Intrigue
Eh bien, un peu lente à démarrer, surtout que tout le premier épisode passe à expliquer ce qu'est Projet-M, les objectifs et les paramètres de la mission, mais je ne trouve pas plus bête de le faire d'un coup que d'éparpiller ça sur plusieurs épisodes. Comme ça, c'est fait. C'est au deuxième épisode que l'intrigue décolle avec la menace à éviter et les premières bases des conflits à venir.

Photographie et décor
J'aime beaucoup les couleurs bleutées dans la station spatiale et le contraste avec les images sur Terre. Je suis un peu plus dubitative pour l'effet "entrevue télé", qui m'agace à la longue, mais je comprends le besoin de montrer que ce sont des images d'archives. Les décors sont magnifiques, on y croit à la station, au confinement, à l'espace. Les plans sont intéressants aussi, variés, ce n'est pas du fixe sur les acteurs. Il manque encore un peu de nervosité, mais la menace commençant à peine à pointer, je sais que ça viendra.

Direction d'acteur
Je ne suis pas fan de Julie Perreault, dans l'ensemble, mais elle se débrouille pour le moment. Les autres trois autres acteurs dans la station sont très crédibles, très naturels, rien d'hollywoodien. Les protagonistes sur Terre sont vraiment bien aussi, essentiellement parce que ce sont des contre-emplois pour ces acteurs, alors je ne sais pas quel effet ça aura pour ceux qui ne les connaissent pas... Là non plus, il n'y a pas encore de tension, mais à l'épisode 3, on sent vraiment que les emmerdes commencent, belle énergie entre les acteurs. Quant au dernier épisode, il m'a fait monter les larmes aux yeux...

Reconnaissance internationale
La série a remporté plusieurs prix, dont un Gémeaux au Québec, et fait partie de plusieurs sélections à l'étranger (San Diego, Calgary, Buenos Aires, Marseille, Melbourne, Banff...).
Malva_Ashdown
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de cœur.

Créée

le 22 janv. 2015

Critique lue 500 fois

2 j'aime

Malva Ashdown

Écrit par

Critique lue 500 fois

2

Du même critique

Projet-M
Malva_Ashdown
8

Dans un futur pas si lointain

Avec peu de moyens, l'équipe de Projet M nous embarque dans tout un univers! Contexte La grande réussite de la série, c'est le contexte, l'univers. On croit totalement et dès les premières lignes à...

le 22 janv. 2015

2 j'aime

19-2
Malva_Ashdown
8

Critique de 19-2 par Malva Ashdown

Étant une grande fan de la série originale québécoise, je me devais de voir cette adaptation du ROC (Rest of Canada). Et franchement, c'est de l'excellent travail! Pour la majorité, les acteurs ont...

le 21 janv. 2015

2 j'aime

19-2
Malva_Ashdown
10

Critique de 19-2 par Malva Ashdown

À tous ceux qui ne connaissent pas, je vous suggère vivement de découvrir 19-2, c'est une série magistrale avec une photographie à la fois très froide et très belle, une distribution en maîtrise, et...

le 21 janv. 2015

2 j'aime