Affiche Ray Donovan

Critiques de Ray Donovan

Série de (2013)

Maps to the Star(s)

Saison 1 La plupart des chaînes câblées proposant des séries télévisées sont entrées dans une phase de transition : chez HBO, c'est Boardwalk Empire, Treme et True Blood qui prennent fin, chez FX, c'est Sons of Anarchy et Justified, chez AMC, c'est Breaking Bad et Mad Men et chez Showtime, c'est...... Lire l'avis à propos de Ray Donovan

16 11
Avatar Vivienn
7
Vivienn ·

Family Business

Ray Donovan c'est un peu comme Klug, y'a comme une 2eme couche à l'intérieur. C'est au fil des épisodes que la série distille ses arômes, tout en finesse, et je n'en attendais évidemment pas moins d'Ann Biderman après la claque Southland que je venais de prendre. Alors que le show pourrait se cantonner à nous dépeindre l'envers du décor d'hollywood sur le registre de l'humour noir, la... Lire l'avis à propos de Ray Donovan

9 3
Avatar gregou
8
gregou ·

Aie

Certains rôles que des acteurs endossent les figent pour l'éternité dans le personnage, certains dont Luke Sykewalker (Mark Hamill) ou Zorro (Guy Williams), etc. s'en sont pas remis. Liev Schreiber (à vos souhaits) incarne pour toujours Ray Donovan, frère malheureux mais impliqué, d'une fratrie de grands losers et... Lire la critique de Ray Donovan

3
Avatar Cosette Way
9
Cosette Way ·

Critique de Ray Donovan par Olivier Paturaud

Il faut quelques épisodes pour que l'efficacité de la nouvelle série concoctée pour showtime s'impose avec évidence. On ne révélera rien des enjeux du scénario mais c'est plutôt assez fort. La série commence comme une visite très inspirée de James Ellroy dans l'envers du décor d'Hollywood pour se poursuivre comme une réflexion sur la relativité du bien et du mal. Leiv Schreiber, souvent mutique,... Lire la critique de Ray Donovan

4
Avatar Olivier Paturaud
7
Olivier Paturaud ·

Ray Donovan : Monstrueusement addictif

La saison finale de Dexter allant laisser un énorme trou dans le créneau de la chaîne et dans le cœur des spectateurs, on était en droit de se demander ce qu’allait bien pouvoir nous concocter Showtime pour la remplacer. La réponse n’a pas tardé à arriver avec Ray Donovan, une série dramatique avec Hollywood en toile de fond hypnotique à outrance... Lire l'avis à propos de Ray Donovan

1
Avatar WesleyBodin
10
WesleyBodin ·

Critique de Ray Donovan par delphe

après deux épisodes, je suis emballée ! j'attendais une série un peu bling et niaise (va savoir grégoire...) et là je suis bluffée ! les acteurs me plaisent, les rôles me plaisent avec ce petit soupçon de questionnement (mais de quoiiii !!) et ça gicle en plus ! j'attends la suite :) Lire l'avis à propos de Ray Donovan

3
Avatar delphe
8
delphe ·

RAY DONOVAN, la vie de famille d’un gangster

[...] On a affaire à une série noire, triste, limite stressante, à chaque épisode on ne sait jamais comment ça va se finir pour Ray. Il nous amène dans les bas fonds d’Hollywood, nous montre les vrais visages des riches et surtout nous montre la vraie face des Etats-Unis, peuplée de dealers, de violeurs, de mafias et de blanchisseurs d’argent. Seulement Ray Donovan est loin d’être un héros dans... Lire la critique de Ray Donovan

2 1
Avatar SarahPuyvandran
10
SarahPuyvandran ·

Saison 3 : ça redresse la barre !

Après une saison 2 moyenne aux personnages caricaturaux et aux situations trop prévisibles, "Ray Donovan" saison 3 s'avère beaucoup plus réussie. Si Liev Schrieber tient toujours le rôle phare, la série vaut surtout pour Jon Voight, impeccable sur toute la ligne. Tantôt hilarant, tantôt exaspérant, il est l'un des principaux atouts de la franchise de Showtime. Cette saison explore également... Lire la critique de Ray Donovan

Avatar TonPote__
6
TonPote__ ·

Critique de Ray Donovan par cinevu

Le Clan Irish Créatrice Ann Biderman 2013 Première Saison Une famille déglinguée, des traumatismes liés à une enfance tumultueuse, une mère morte trop vite et un père absent. Ray va devoir prendre en charge 3 frères et une soeur, il découvrira plus tard un demi-frère en option. Mais chacun se débrouille: Terry avec un début de Parkinson dirige son club de boxe de... Lire la critique de Ray Donovan

Avatar cinevu
6
cinevu ·

à la limite du supportable

ça commençait pourtant bien et puis on se rend compte que le moins bien est considéré comme le meilleur à retenir.... C'est bien réalisé MAIS c'est vulgaire pour être vulgaire. Je préfère 100 fois les dialogues de Full Metal Jacket. C'est misogyne comme ça. ça n'apporte rien à l'enjeu mais c'est là.... On a le droit au énième homosexuel qui ne pense qu'au cul (avec un ado...)... Lire la critique de Ray Donovan

Avatar donfranchute
3
donfranchute ·