Sons of Anarchy de Kurt Sutter

Avis sur Sons of Anarchy

Avatar Missbale974
Critique publiée par le

Alala les américains ont toujours le don de nous surprendre et de nous offrir comme toujours,un série de qualité.Après le phénomène de Lost,il était impossible de penser qu'une série pourrait nous procurer un tel plaisir(coupable?).Pourtant dés le début,SOA laissait sceptique,une série sur un groupe de bikers??On voyait déjà la cliché,une série macho qui se résumerait à « sexe,bécane et violence à tout va ».Mais réduire cette série à çà,est totalement injuste et incorrect.Le spectateur prend une baffe et voit toutes ses préjugés volaient en éclat.En partie parce que le réalisateur Sutter-déjà bien entrainé avec The Shield-a mené un travail de fond au niveau scénaristique.Il a d'ailleurs suivi un vrai groupe de motard hors la loi,ce qui lui a permis d'aborder objectivement les lois,la hiérarchie et le fonctionnement général de ce type de structure.On voit qu'effectivement rien n'est laissé au hasard,tout est maitrisé et il en va de même pour les personnages.Le casting est quasiment méconnu du grand public(à part Ron Perlman),ce qui permet une certaine crédibilité et malléabilité des acteurs.A aucun moment,on les sent prisonniers de leurs rôles ultérieurs.Ce qui est assez important car vu la dure loi des audiences,certains acteurs apparaissent dans X séries et on a tendance à oublier rapidement leurs performances .Alors qu'ici c'est du sang neuf,de la nouveauté et ça fait du bien.Si le choix des acteurs principaux est judicieux,les secondaires le sont tout autant.Comme par exemple l'agent Stalh(Ally Walker) dont le rôle semble avoir été écrit pour elle tellement elle incarne avec perfection son rôle d'agent du FBI complétement tarée ou encore l'acteur Titus Welliver (Jimmy O Phelan dans la série)vu dans Lost notamment,qui semble avoir un gout prononcé-et justifié-pour les rôles de salop.A noter également la présence de Mitch Pileggi(Darby)le célèbre Skinner d'X Files qui campe toujours avec succès les seconds rôles.

Ce qu'il y a d'assez d'étonnant et de déroutant c'est que les personnages ne sont ni bons ni mauvais.Certains peuvent nous paraitre horribles mais ils ont leurs raisons,bonnes ou mauvaises.Mais la balance ne penche jamais vraiment plutôt d'un coté que d'un autre,disons que certains événements poussent chaque personnage au bout de ses retranchements.Le « leader » charismatique Jax souhaite un renouveau pour son club en mémoire pour son père et pour sa famille.Jax c'est un peu le Michael Corleone dans le Parrain 3,il souhaite gagner sa vie honnêtement et sans violence.Mais sans cesse son désir de changement est mis en péril par une force extérieure ou interne au groupe.Ce qu'il y a d'assez paradoxal c'est que d'un coté les Sons protègent Charming mais d'un autre,ils ont toutes les caractéristiques d'une mafia:organisation criminelle,infiltration dans la société et les pouvoirs publiques.Par certains aspects,on pourrait condamner leurs actions mais en même temps,les SOA sont attachants et profondément humains capables du meilleur comme du pire.Ils font aussi ce que les forces de l'ordre ne sont pas toujours capables de faire même si c'est de manière illégale.A l'allure d'une gigantesque famille,ils sont là dans les bons comme les mauvais moments,une sorte de mariage polygame où chacun doit être prêt à se sacrifier et à aider en échange d'un service.D'un point de vue extérieur,on peut trouver ça condamnable,discutable.Cependant,ce type de structure est régie par des lois propres qui nous échappent et qui nous fascinent aussi quelque part.Et c'est peut être sur ce point que Jax a tellement de mal à concilier ses ambitions personnelles avec le groupe.Entre rupture et tradition,qui sortira vainqueur?Après autant de violence peut on tourner la page aussi facilement et laisser un lourd passé derrière soi?Passé marquait de blessures et qui semble hanter tous nos personnages que ce soit Tara avec son ancien fiancé ou encore Gemma qu'on croit indestructible mais qu'il le devient beaucoup moins au fil des saisons.Il en va de même pour chaque personnage qui comme on le dit si bien « traine des casseroles ».Sons of Anarchy ne se réduit donc pas à une succession de scènes brutales,la série est bien plus intelligente et soignée que çà.Comique aussi certaines fois grâce notamment à Prospect surnommé « mi couille »,décalé aussi avec Tig le vicieux ou encore l'apparition très remarquée de Stephen King qui jouait le rôle d'un gars pas très net le temps d'un épisode.

Au fil des épisodes,j'ai la même rengaine en tête :

« Riding through this world

All Alone

God take your soul

You're on your own

The crow flies straigh

A perfect line

On the devil's bed until you die

Gotta look this like

In the eye »

(Musique du générique SOA, interprétée par Curtis Stigers et The Forest Rangers « the life »)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 330 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Missbale974 Sons of Anarchy