La louve, le lyrisme et le romantisme

Avis sur Spice and Wolf

Avatar Plo9ti8
Critique publiée par le

La louve, le lyrisme et le romantisme

Résumé tiré de Wikipédia :

L'histoire débute dans le village de Pasroe, au moment du festival de
la moisson. Contrairement à la plupart des habitants du pays où se
déroule l'histoire, les habitants de Pasroe sont païens et croient en
une divinité-loup : Horo. La légende raconte qu'un pacte entre les
hommes et les loups a été conclu afin d'assurer de bonnes récoltes de
blé. Mais les villageois ne prennent plus la légende au sérieux :
c'est grâce à des méthodes plus modernes que les récoltes sont
devenues plus abondantes.

Lawrence est un marchand ambulant, il vend par exemple de la fourrure
et fait des échanges. Alors qu'il s'apprête à quitter le village,
Lawrence découvre à l'arrière de sa carriole une jeune femme possédant
des oreilles et une queue de loup, qui se présente comme la divinité
des lieux. Elle demande à Lawrence de l'emmener avec lui puisque les
habitants ne semblent plus avoir besoin d'elle.

Débutons en traitant ce que l'on juge de première abord dans un animé ou manga : l'animation, le dessin et le design.
L'animation est fluide et naturel (sans oublier que ce n'est pas un animé d'action et que donc les prouesses ne sont pas légions).
Le dessin et donc le design de l'univers est chatoyant, on voudrait pouvoir se perdre (littéralement dans les décors de l'animé) bien qu'il ne s'agit que d'un moyen-age/renaissance fictif. Il y a une sorte d'aura dans le dessin, les couleurs sont chaudes et attrayante.

En ce qui concerne la bande-son, l'ambiance musicale est envoûtante, en totale adéquation avec le monde médiévale-renaissance (fictif) de l'animé. Les instruments utilisés et les thèmes composés nous plongent véritablement dans l'époque présenté. Les openings et endings sont prenant, et collent parfaitement au récit ; ils décrivent une sorte de lyrisme romantico-mélancolique présent dans Spice and Wolf et je ne peux que vous conseiller de vous les procurer.

L'univers développé dans les deux saisons de l'animé est cohérent.
Il n'y a finalement que très peu de fantastique en dehors du personnage d'Horo et ce n'est pas plus mal.
Grace à cela nous ne rentrons jamais dans la caricature et dans des facilités scénaristiques qui auraient pu être utilisé en raisons des pouvoirs de déesse d'Horo qui ne sont jamais utilisé (ou très peu) comme deus ex machina et s'imbriquent parfaitement dans l'intrigue.

Il y a une certaine originalité dans le sujet du scénario (le commerce). Ce n'est pas un sujet abordé dans beaucoup d'animé/manga et cela apporte une certaine fraîcheur dans le paysage des séries d'animation.
Les intrigues et péripéties sont intéressantes, et comme dans d'autres animés tel Death Note l'intérêt est bien souvent la manière dont les problèmes sont résolus. En effet étant donné que nous suivons l'histoire d'un marchand, la trame suit ses machinations pour devenir toujours plus riche, en cela les explications sont complètes et précises. Mais c'est un point qui peut aussi jouer en la défaveur de l'animé, les explications des stratégies marchandes qui sont parfois assez complexes peuvent nous perdre. La terminologie n'est en soit pas compliquée mais la retranscription du fonctionnement de l'économie et du marché s'avère parfois ardu à assimiler pour nous spectateur (je vous conseille donc à chaque fin d'épisode qui contient des explications de repasser le passage explicative).

Les thèmes abordés sont digne d'intérêt dans le fond comme dans la forme et sont assez nombreux tel : l'importance que nous donnons aux choses qui nous entourent et que nous devons apprendre à remettre en cause, les passions tristes (Spinoza) qui peuvent nous détruire, la volonté et la peur d'entreprendre des projets....

Les personnages sont, à mesure que l'histoire avance et que leur caractère évolue attachant et il devient impossible de ne pas être emphatique face aux doutes et désarrois qu'ils peuvent traverser.

La relation entre les personnages d'Horo et de Lawrence suit une évolution naturelle et non pas forcé dans le but de créer une histoire à l'eau de rose. Nous les voyons se rapprocher doucement et sans fioriture jusqu'à rentrer en parfaite harmonie.

Je ne peux en conclusion que vous conseiller de regarder dans les plus brefs délais Spice and Wolf qui est un excellent animé, émotionnellement fort et ayant une porté lyrique avec des seiyūs convainquant (pour ceux qui est du manga je ne peux juger ne l'ayant pas lu, pas plus que le lightnovel dont le manga et l'animé sont adaptés).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 299 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Plo9ti8 Spice and Wolf