Paranoia, Paranoia, everybody's coming to get me !

Avis sur Steins;Gate

Avatar Albator_Larson
Critique publiée par le

Steins;Gate est anime sorti en 2011 tiré du visual novel du même nom crée par NitroPlus et 5pb. et dirigé par le studio White Fox.

Nous narrant l'histoire d'un groupe d'amis mené par le déjanté Rintarô Okabe, qui ont transformé leur micro-ondes par inadvertance en dispositif pouvant envoyer des messages texte vers le passé.

Il se déroule dans un japon de nos jours, permettant ainsi de mieux s'immerger dans l'anime pour qu'il puisse ensuite ne pas perdre son public quand l'histoire devient plus compliquée.

Avant de m'immiscer dans la critique et pour commencer sur du positif, Steins;Gate est très certainement le meilleur anime parlant de voyage dans le temps, tout le cheminement qui permet à la bande du protagoniste de voyager dans le temps est brillamment expliqué ! Je n'ai pas remarqué d'incohérences dans la continuité de l'histoire, mais prenez tout ce qui fait ensuite une bonne histoire, le casting par exemple, eh bien, il ne m'a pas vraiment intéressé, car à part Okabe et Makise, tous les autres ne sont que des archétypes parce qu'il fallait mettre pour brasser large comme par exemple un hacker otaku, pour l'utiliser par la suite en tant qu'outil scénaristique (qui aurait pu être remplacé pour qu'Okabe ou Makise puisse avoir plus de temps de développement) sans parler de Moeka qui passe pour une Rei Ayanami du pauvre.

Bref, Steins;Gate comme je l'ai dit plus haut, voit son thème principal : le voyage dans le temps être brillamment expliqué, notamment grâce aux références à John Titor, au CERN (European Organization for Nuclear Research) qui a été transformé en SERN même si le thème du voyage dans le temps affecte l'imprévisibilité globale de l'anime …

Mais là où Steins;Gate échoue le plus, c'est avec ses personnages, ils sont quasiment tous unidimensionnels (ce qui veut dire que l'on ne peut imaginer qu'ils avaient une vie avant le récit, ils ne sont là que pour jouer le rôle d'outil) et n'ont pas vraiment d'intérêt d'être là, à part par des méthodes artificielles pour faire croire qu'ils sont irremplaçables, alors qu'ils ne sont que des clichés d'animes, prenons Rintarou Okabe, le protagoniste de l'histoire, qui oublie intentionnellement toute la préfiguration (ou Foreshadowing) du premier épisode, afin que l'on ne devine pas la fin de l'histoire très vite, pour plonger dans ce persona de "Mad Scientist" (ou savant fou) et pour un thriller de SF qui est censé aborder des thèmes très sombres, la première partie profite de chaque occasion pour qu'Okabe soit un comic relief !

Je sais, vous allez me dire qu'ainsi Okabe a du développement, il passe du boute en train, à un homme rempli de doutes, mais c'est très élémentaire comme façon de montrer du développement de personnages ainsi, alors que l'anime sait comment écrire un personnage, la preuve en est Makise Kurisu, qui est sans conteste le meilleur personnage de l'histoire, elle est également la seule personnage à avoir un passé qui influence l'histoire de Steins;Gate. Elle est la voix de la raison du groupe bien qu'elle soit une tsundere …

Pour le reste du casting, nous avons Daru, qui avec son humour très en dessous de la ceinture (il s'agit plus de jeux de mots bidons invitant les filles à parler indirectement de son pénis), est très vite insupportable surtout quand l'histoire s'autoproclame dans son premier épisode comme une série sérieuse parlant du voyage dans le temps ! De plus, il n'est qu'un cliché de l'otaku (un homme qui exerce une passion au détriment de sa vie sociale, Otaku ne veut pas dire fan d'animes, de mangas ou de culture Japonaise, les Japonais quand ils utilisent le mot Otaku, le font pour insulter ou pour pointer du doigt un défaut) au Japon …

Il ne trouve sa justification dans la série que par le fait qu'il est le père de Suzuha Amane.

Faris Nyannyan ne sert à rien d'autre que prendre de la place inutilement, permettre à Daru d'avoir un fantasme inatteignable et offrir un personnage Moe féminin en plus … Mayuri quant à elle, jouera le rôle de boulet mignon et stupide, et pendant un moment sera une excuse pour faire des aller-retour dans le temps qui aurait pu servir à développer la relation Okabe / Makise … le mieux à faire était de la virer, même si elle sert un peu à montrer qu'Okabe au début de l'intrigue était quelqu'un de seul et qu'il a décidé de prendre en otage Mayuri pour combler leur vide commun et qu'elle puisse dire au revoir à sa grand-mère.

Amane est votre typique outil scénaristique qui permet d'avancer une intrigue qui devenait de plus en plus poussive …

Sans parler de Ruka Urushibara qui est un cliché du personnage Futanari !

et le moment où il envoie un D-Mail à sa mère pour qu'elle mange des légumes et pas de la viande afin qu'il change de sexe … 1 le côté sérieux qu'il s'autoproclame s'effondre encore plus …

Niveau antagoniste, nous n'avons que Moeka et Mr. Braun qui ont réellement du temps à l'écran, mais ils ne sont que des pions pour le réel antagonise qui ne sera vu qu'une fois …

Les personnages ne sont que des visages parlant qui auraient mérité de ne pas être présent au profit de plus de développement pour Okabe et Makise ainsi que pour le conflit, quand j'ai vu l'épisode 22, je me suis face palm en voyant tout le potentiel gâché de la série.

Concernant l'intrigue, tant que l'on n'analyse pas trop l'anime, elle paraît intelligente et remplie de questions, mais si on enlève tous les éléments redondants que j'ai cités, il ne reste qu'Okabe qui va dans le futur permettant à son lui du passé à souffrir considérablement afin qu'il puisse combattre lors d'une Troisième Guerre Mondiale contre une organisation dont on ne sait que très peu de choses, et les personnages secondaires finissent comme des stéréotypes de Visual Novel n'ayant qu'une utilité dérisoire dans le futur avec les différentes morts, à part Moeka et Makise les rôles des autres femmes de l'anime n'ont pas vraiment d'importance et sont interchangeables, d'autant plus que le rôle des différents personnages secondaires sont définit selon les erreurs que fait Okabe …

Maintenant un petit mot sur la musique, Takeshi Abo fait un très bon travail pour renforcer cette atmosphère emprunte de sérieux qui deviendra plus dystopique et plus oppressante, d'ailleurs l'opening est très efficace et les paroles correspondent bien au thème de l'anime, il m'est même arrivé de vouloir davantage écouter cet opening en boucle que de voir l'épisode …

Les personnages principaux (Okabe, Makise et l'antagoniste): 6/10

Characterisation: 3.5/5 (Makise a la meilleure characterisation, Okabe n'est pas trop mal alors que l'antagoniste n'a que les dires d'un personnage pour le présenter ce qui est très insatisfaisant)
Développement: 2.5/5 (Okabe a le droit à plus de temps à l'écran et bien qu'on donne l'impression qu'il évolue, ce n'est pas vraiment le cas … après Makise et l'antagoniste ont beaucoup moins de temps voire pas alors …)

Les personnages secondaires: 3/10

Characterisation: 2/5 (Mayuri lors de son dialogue dans le Gashapon a de la characterisation et durant la phase où Okabe présente les membres de son labo à la Big Brother mais à part ça les autres ne sont que des fasciés qui parlent …)
Développement: 1/5

L'intrigue: 17/25

L'exposition (la présentation du sujet et du contexte): 4.25/5
L'introduction: 4.25/5 (car la première partie est en dissonance par rapport à l'introduction et qu'il faut attendre la deuxième partie pour que le ton soit le même)
Le conflit: 2/5 (dus au manque de développement du conflit aussi bien de la guerre mondiale que celui avec l'antagoniste)
Conclusion: 3.5/5
Rythme: 3/5 (la première moitié est à blâmer)

Animation et autres: 17/20

La patte graphique: 4/5
L'animation: 4.5/5 (je n'en ai pas beaucoup parlé mais elle est très bonne et la réal est de qualité surtout sur le premier épisode, le jeu avec la caméra est dingue !)
La musique: 4.5/5
Les doublages: 4/5 (Je conseille de choisir la VO juste pour Mamoru Miyano en Okabe qui s'éclate)

Note finale: 6.62/10
Niveau d'appréciation global de l'anime: 5.5/10

Comme vous pouvez le voir par la note de mon ressenti, je suis ressorti de cet anime assez frustré, d'autant plus lors de mon re-visionnage car en grand fan de SF et de Retour vers le Futur, je voulais vraiment apprécier Steins;Gate, de plus, le doublage japonais est très bon, esthétiquement, c'est très soigné et la réalisation du premier épisode est bluffante mais je n'ai jamais réussi à m'attacher aux personnages ou à sentir de la fatalité dans le conflit qui approchait, peut-être que vous l'avez ressenti et que vous avez aimé les personnages, tant mieux, ça n'est pas passé pour moi …

Bref un bon anime qui aurait pu être bien mieux si des personnages auraient été virés afin de laisser plus de place à la relation entre Makise et Okabe ainsi que le développement du conflit qui paraît parfois accessoire et que la première partie ne soit pas aussi difficile a voir (à l'exception du premier épisode qui est très bon).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 405 fois
1 apprécie

Albator_Larson a ajouté cet anime à 1 liste Steins;Gate

Autres actions de Albator_Larson Steins;Gate