👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Voilà une série qui a bonne presse, auprès des critiques, auprès des spectateurs, une sorte de phénomène.
Pourquoi?
Je n'en sais trop rien.
Partie pleine d'enthousiasme sur le chemin, que je subodorais jonché des mystères et de pièges, de "Stranger Things", j'ai trouvé un scénario vu et revu, des surprises sans surprises et un excellent casting.

Dans une petite bourgade du fin fond des US, un enfant disparait un soir, menant à une triple enquête parallèle : le shérif, les copains du gamin (qui ont trouvé une toute jeune fille mystérieuse et évadée d'on ne sait où, au début) et le frère du gosse.
Problème n°1 en ce qui me concerne, si ces gens se parlaient un peu, l'enquête avancerait un peu plus vite.
Les secrets gardés par les personnages ne sont là que pour faire durer l'intrigue plutôt que pour la nourrir.
D'autre part, le mystère est assez vite éventé. Il y a un laboratoire secret en plein milieu des bois! A leur décharge, les auteurs n'essayent pas de nous faire croire que le labo n'est pas responsable. Les flashback d'Eleven sont là dès le début pour prouver que le labo est tout à fait, définitivement, responsable et pourri.

Le suspense n'est pas à son comble au bout du compte.

Côté ambiance, l'angoisse n'est pas au rendez vous non plus. Seules les scènes de Winona Ryder quand elle tente de communiquer avec son fils sont vraiment angoissantes et palpitantes.

Stylistiquement, c'est un peu trop gris et marronasse mais ce n'est pas rédhibitoire. Et bien sûr, ce sont les années 80 et pour être franche, à part l'absence de téléphones portables qui handicape la communication, les jeans taille haute et les coiffures bouffantes, je n'ai pas été vraiment transportée dans le temps.
Ce n'est pas la raison d'être première de cette série mais elle aurait pu se passer dans les années 90 sans que l'histoire ne change alors pourquoi choisir les années 80 si ce n'est pas pour en tirer pleinement parti. Et ce ne sont pas 3 posters sur un mur qui légitiment cette décennie (à part l'excellente référence à Evil Dead qui, dans le contexte, est, en effet, de "mauvais goût")
Le "monstre" est un monstre sans grande originalité. A la limite je l'aurais préféré kitch façon années 80 ou s'inspirant plus clairement d'une créature existante pour lui donner un peu de personnalité. Mais comme tout le reste c'est moyen en créativité et en exécution comme en motivation : cette chose à faim! Quel programme!

Au bout du compte, seul le casting m'a convaincu : de celui des enfants, absolument excellents (ce qui est assez rare pour le noter) à Winona Ryder qui trouve ici enfin un bon rôle et l'incarne à merveille en passant par David Harbour, excellent en Shérif désabusé qui semble être un crétin buveur et qui s'avère un excellent enquêteur tenace.
Matthew Modine passe très vite, dans un rôle qui est sensé être central mais qui peine à exister entre flashback et scènes trop lentes.

Décidément, j'étais partie pour aimer cette série et la première saison m'a pris par surprise en ne captivant pas mon attention. Je me suis ennuyée.

Stranger Things
ThomasLesourd
5

Un élève peu doué

Warning, spoil spoil spoil, jusqu’au dernier épisode. à ne lire que si vous n’avez pas vu la série, ou si vous n’en avez rien à foutre (mais alors, pourquoi lire ça ) J’ai un problème avec Stranger...

Lire la critique

il y a 6 ans

185 j'aime

26

Stranger Things
Prodigy
5

I've seen better things

Et pourtant, elle avait tout pour me plaire, cette série, avec sa gueule d'hommage ambulant au cinéma des années 80, de la typo du titre (typique) à l'ambiance groupe de gamins post...

Lire la critique

il y a 6 ans

180 j'aime

17

Stranger Things
CAPITAINE_TORTILLA
8

PITCH DES SAISONS 1 à 10

SAISON 1 : Omg un portail vers un autre monde et une bande d'ados c la galère. SAISON 2 : Yo pas de soucis c bon on a fermé le portail là je crois c bon maintenant y'a pas de galère. SAISON 3 :...

Lire la critique

il y a 3 ans

118 j'aime

10

La Momie
Anilegna
8
La Momie

Bienvenus en Egypte!

Quant Evelyn Carnahan, jeune archéologue frustrée, et son frère Jonathan, bon à rien extraordinaire, font équipe avec Rick O'Connell, aventurier dur à cuire au coeur tendre, pour partir à la...

Lire la critique

il y a 5 ans

31 j'aime

34

Le Bazar de la Charité
Anilegna
6

Un gros bazar

Belle production soignée au niveau des décors et des costumes. TF1 n'a pas fait les choses à moitié côté casting non plus. Cependant, si l'intrigue est intéressante la plupart du temps, le manque de...

Lire la critique

il y a 2 ans

30 j'aime

1

Scarlet Heart: Ryeo
Anilegna
8

Critique de Scarlet Heart: Ryeo par Anilegna

Attention, je vais spoiler à mort dans cette critique. Je sais que je ne vais pas pouvoir me retenir parce que je suis trop remontée pour pouvoir filtrer. J'écris cette critique encore sous le coup...

Lire la critique

il y a 5 ans

24 j'aime

39