Aucun titre ne peut définir ceci.

Avis sur Tokyo Ghoul √A

Avatar La Veine
Critique publiée par le

Quand on est la suite d'un gros navet, il est très difficile de sortir la tête de l'eau. J'avais déjà fait une critique sur la première saison, il est temps de m'attaquer à la seconde. Je n'avais vraiment aucune envie de commencer la seconde saison mais j'avais tellement l'impression de m'être fait baisé ( Voir critique sur la première saison. ) que je me suis littéralement jeté sur cette dernière. Et vous savez, on a cette expression qu'on répète souvent : " Je me suis fait enculé ". Et ben c'est la première fois que je la sors devant un animé. On va parler de Tokyo Ghoul √A, l'animé qui m'a doublement baisé.

Alors.. L'animé reprend exactement où il nous avait laissé. Kaneki accepte son côté goule, s'offre une coupe décolorisée, etc... Ce dernier bouffe l'autre goule là, Jason sans pression. Pendant ce temps Toka rencontre son frère qui fait parti d'une organisation nommée " Aogiri ". Cette dernière est une organisation composée de goules très puissantes ( Rang S minimum. ) et est très influente dans la ville de Tokyo. Toka combat donc son frère Ayato mais se fait rapidement mettre en échec. C'est là que Kaneki arrive pour la sauver et s'en suit un court combat contre Ayato. Toutes les goules se replient du repaire car le CCG arrive, sauf Aogiri et Kaneki. Ce dernier souhaite rejoindre l'organisation, ce qu'ils acceptent avec facilité. C'est depuis ce jour que Kaneki fut surnommé " Cache-Oeil " par le CCG.

Les épisodes s'enchaînent lentement... On s'ennuie beaucoup comme la première saison. On assiste pendant toute la seconde partie à une lutte permanente contre le CCG. Toutes les goules " coopèrent " pour vaincre l'ennemi et cela pendant une durée de 12 épisodes. Voilà, on a les goules de l'Antique qui s'en mêlent, Aogiri qui est au centre de l'attention et le CCG composé d'attardés qui a toujours envie d'exterminer les goules. Bref, j'ai pas envie de développé car c'est nul, on passe au ressenti.

Ce que j'ai pensé du début : Il est mauvais comparé à celui de la première saison. On note pas mal de changements chez les personnages et on en découvre de nouveaux. Et c'est là tout le point faible de cette seconde saison, je m'explique. On a Kaneki qui s'offre un titre de personnage " badass " qui est prouvé. Oui, il est plus ou moins badass dans cette saison mais ce n'est pas un point fort car j'appelle ça du fan-service. Dans la manga, Kaneki ne rejoint pas Aogiri, etc... Donc c'est du fan-service. C'est tout. Toka qui dans la saison une était déjà une goule acceptable, s'adoucit dans cette saison pour devenir une fragile. On a le CCG, toujours composé de putains de personnages de merde. Mais alors, là, c'est vraiment violent. Est-ce que c'est possible de créer de bons personnages ? Parce que là, entre Amon qui est livré à un dilemme merdique entre " épargner Kaneki ou le tuer ", j'en ai gerbé des cactus. La fille de l'autre malade mental qui est mort dans la saison une qui rejoint le CCG bon, là, ça va encore... Et là, on arrive à du lourd. Shinohara là, le type avec une putain d'armure qui démonte tout le monde. C'est quoi ça ? C'est quoi ce personnage de merde ? Non seulement il a une bite sur la tête mais alors à l'intérieur, le type est vide de chez vide. Un des personnages qui m'a le plus soûlé de cette saison. Ensuite, on a Juuzou Suzuya. Le travelo fou furieux masochiste qui m'énerve passablement. Non seulement il est putain de puissant et peut se faire des goules de rang S alors qu'il vient de rejoindre le CCG, j'ai craché mon verre d'Ice-Tea ( Lol xd ptdr m8 ). Donc en gros, la majorité des personnages sont des sacs à merde. J'en ai vu de la merde dans ma vie pourtant, mais alors là, je suis resté choquer sur place.

Bref, on continue à assister à la suite de l'animé. On continue à se lasser, même pendant les phases de combats. On a droit à plusieurs battles sans importance, c'est chiant. Des discours qui me donne envie de buter des chatons. Autant dans la saison une, le développement des personnages était bidon mais alors là... C'est pire de chez pire. J'en pouvais plus et pourtant j'avançais, je regardais. Je vais essayer d'abréger un peu car il y a des risques de violence gratuite. L'histoire devient merdique. Mais bon, on va quand même relever quelques qualités :

  • L'opening est bien.

  • L'ending est nul mais on commence à l'adorer quand on se dit " J'ai enfin fini l'épisode ".

  • La fin est marrante.

D'ailleurs parlons-en de tout ce qu'il s'est passé. Kaneki s'offre un nouveau power-up, le Kakuja. Cela est traduit par " goule de feu " dans la manga, sans commentaires. Ce Kakuja est plus communément surnommé " Centipede ". Je crois que c'est à cause du putain d'insecte qu'a foutu Jason dans l'oreille de Kaneki dans la saison une. Et donc, il devient bien plus rapide, bien plus fort, il peut avoir plein de Kagune ultra-skill trop cheat, etc... Après avoir gerbé devant ce power-up, on voit Kaneki qui refuse que le Kakuja prenne l'emprise sur son corps, etc... Je passe tout ça car c'est de la merde. On assiste à un combat Kaneki VS Amon qui a réussi à me faire battre mon record de baillement. Une chose que j'ai bien aimé, c'est que les deux goules de rang S de l'Antique combattent. Le singe et la chienne là. J'ai bien aimé car on voit bien qu'une goule de rang S a une influence sur l'arrondissement grâce à un réseau de plusieurs autres goules. Il faut dire qu'ils étaient pas mal dans chaque camps et j'ai bien aimé. Un autre truc bien, c'est que Yoshimura, le patron du café révèle enfin sa forme de goule. On découvre que c'était lui la goule nommée " La chouette ". Il tue des gens du CCG avant de se faire démonter par Juuzou la merde... C'était vraiment dommage. Ensuite, on a l'autre goule énormissime qui ressemble même pas à une goule. Je sais même pas d'où elle sort cette goule. C'est une autre " Chouette " mais en plus moche, plus puissant, etc... Ça n'a vraiment aucun sens, plus l'animé avance plus il s'encombre d'incohérences toutes plus pitoyables les unes que les autres.

Bref, on découvre que Hide, l'ami d'enfance inutile de Kaneki, a infiltré le CCG. Il voit le massacre des goules, etc... Et se fait blesser. Il découvre ensuite Kaneki, blessé par le combat contre Amon et l'amène donc à l'Antique pour le soigner et... Lui servir le café. Le type n'a servi à RIEN pendant tout l'animé, il n'a pas été développé, c'est une merde noire et il vient au calme au dernier épisode. Je me dis : " Bon, il n'y a plus rien à sauver de toute façon... " Et là, je reste choquer sur mon écran. Hide saigne à cause de la blessure et ne se soigne même pas alors qu'il en avait l'occasion vu qu'il avait réanimé Kaneki. ( Je pense en tout cas. À part d'être manchot et ne pas réussir à se confectionner un simple bandage pour arrêter l'hémorragie. ) Le type tombe dans les limbes et l'Antique commence à brûler. Et là, ma réaction : J'ai explosé de rire. Kaneki prend Hide, une petite phrase pour le goût " Rentrons à la maison " et on est parti. Toka voit le café brûler, elle continue de chialer.. Bon là, je veux bien comprendre. Elle poursuit Kaneki mais se fait arrêter par le type dont j'ai oublié le nom et j'ai la flemme de chercher. Kaneki s'offre une petite promenade, Hide dans les bras sur un fond d'Unravel en version accoustic histoire d'avoir la larme à l'oeil. Kaneki passe devant le CCG, etc... Il arrive devant Arima, l'inspecteur le plus puissant du CCG et pose le corps devant lui et c'est la fin.

Cette fin est sûrement la moins mémorable que j'ai vu. C'est quoi cette putain de fin merdique à en chier des bulles ? Non, là, je peux pas. C'est juste pas possible. Déjà, la fin est pas émouvante car le personnage de Hide est inutile, on le voit jamais donc non, c'est pas triste vu qu'on s'en taponne les coquillettes de lui. Encore une fois, on nous a encore pris pour des fucking pigeons. Le seul truc qui peut nous mettre mal, c'est Unravel en background. Mais alors le reste, à gerber, à jeter. C'est d'une nullité affligeante. Je préfère encore aller voir le film de Patrick Sébastien ou regarder la série complète de Lost et des Feux de l'Amour.

En définitive, Tokyo Ghoul √A est sûrement un des pire ( Voire le pire. ) animé que j'ai vu de toute ma vie. Les personnages sont nuls à en crever, l'histoire est chiante et navrante, la censure de mes deux est encore présente, etc... Au pire, on pourrait juste garder les OST et se barrer. Si vous n'avez pas encore vu cet animé, je vous conseille vivement de conserver votre innocence. Ceci est une infâmie des plus morbides. Tokyo Ghoul en général est un énorme étron ignoble. Fuyez Tokyo Ghoul, fuyez l'animé, fuyez... Allez voir le manga et contentez-vous de ça. Ce putain d'animé est prédestiné à plaire alors qu'il est bourré d'incohérences, de merde tout simplement. Ne faîtes pas confiance à la " hype " et éloignez-vous le plus de cette bouse.

Même le café est dégueulasse finalement.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3877 fois
21 apprécient · 6 n'apprécient pas

Autres actions de La Veine Tokyo Ghoul √A