Affiche Treme

Critiques de Treme

Série de et (2010)

And there's a saxophone !

C'est quand même assez rare que je devienne à ce point accro à une série et c'est en très peu de temps que j'ai dévoré les quatre saisons de "Treme", et quelle claque ! Ce nom vient de "Tremé", un des plus vieux quartiers de La Nouvelle-Orléans, là où les créateurs de la série David Simon et Eric Ovemyer nous envoient. Débutant peu après le passage de l'ouragan Katrina, on y suit le quotidien de... Lire l'avis à propos de Treme

52 12
Avatar Docteur_Jivago
10
Docteur_Jivago ·

Down in the treme, it's me and my baby, we're all going crazy while jammin' and having fun ! Whoo !

Je suis sans voix. Treme n'est pas le genre de série qu'on lance en rentrant du boulot et qui va nous permettre de souffler un peu. Treme, c'est 10 épisodes d'une heure environ. C'est dense, très dense. C'est le destin de plusieurs personnes qui (sur)vivent après l'ouragan Katrina dans la chaleureuse Nouvelle-Orléans. Treme, c'est de la musique pour oublier, de la musique pour vivre, de la... Lire l'avis à propos de Treme

76 7
Avatar artificier
10
artificier ·

Critique de Treme par Buck

Treme se déroule peu après les ravages de Katrina à La Nouvelle-Orléans. On y suit un bon nombre de ses habitants (Treme est la seule série avec The Wire où un top 50 personnages ne sonne pas ridicule) issues de toutes les classes, qui, face à l'incompétence de l'Etat, aux assurances qui peinent à rembourser ce qu'elles devraient, à la police traînante qui oublie des dossiers (et surtout les... Lire la critique de Treme

24 8
Avatar Buck
9
Buck ·

Chantons sous la vague

En amont. Faut-il tenir Treme pour le chef d’œuvre de David Simon ? Il s’agit en tout cas de son œuvre la plus ambitieuse, et surtout la plus radicale. On croit pourtant retrouver David Simon tel qu’en lui-même, une ville comme le centre permanent du... Lire l'avis à propos de Treme

22 9
Avatar pphf
8
pphf ·

Très mé-chaaant !

Une seule réflexion résume pour moi l'expérience Treme. Une scène typique clôt la première saison de la série : un enterrement de la nouvelle-Orléans. Musique et danses dans la rue. Ce moment, qui parait habituellement à la fois si familier et folklorique, n'a cette fois rien de commun avec ce que j'avais vu par ailleurs. Pour deux raisons. D'abord parce que je connais quasiment... Lire la critique de Treme

75 19
Avatar guyness
9
guyness ·

Enfin

Enfin une série franche, des personnages beaux, et de la MUSIQUE. Partout, tout le temps. Cette série n'a pas peur de consacrer trois minutes par ci par-là à un simple concert, pendant lequel le scénario s'écarte, pour simplement laisser place à l'ambiance. Qui nous donne terriblement envie d'aller jeter un œil du côté de la Louisiane. Et de faire du trombone. Des personnages intéressants,... Lire la critique de Treme

20 2
Avatar Youlot
10
Youlot ·

Espoirs cuivrés

Certes, il faut aimer la musique à base de big band et de cuivres (c'est mon cas, dès que ça swingue, j'suis happé), mais il n'y a pas que ça. La force, une fois de plus, de cette série HBO est la multitude de personnages qui se partagent l'image. Chacun apporte son petit truc et quand après quatre saisons, on les voit s'entrecroiser régulièrement, c'est génial. On a l'impression d'habiter avec... Lire la critique de Treme

9
Avatar oso
9
oso ·

Critique de Treme par orioto

On pourrait, et on écrira sans doute énormément sur Treme. La série est incroyablement sociétale, là où The Wire, dans toute sa perfection et son ambition démesurée, s'attachait en fait plus à des corps de métier et au fonctionnement de la ville, qu'à ses habitants. Simon choisit ici de parler de la vie, dans ce qu'elle a de lente, de monotone parfois, de normale... Bien sur, il ne choisit pas... Lire la critique de Treme

7
Avatar orioto
8
orioto ·

Ouragan Musical

Décidément la chaine HBO est une reine qui ne cesse de pondre des merveilles, et Treme en fait évidement parti, David Simon, le créateur et scénariste de la série très reconnue "The Wire" dont je suis en plein visionnage laisse tomber les gang et les armes pour passer à la renaissance d'une ville et surtout à sa musique. Comment qualifier cette série si ce n'est par le mot "bijou", c'est une... Lire la critique de Treme

6 2
Avatar мс³
10
мс³ ·

"Come down to New-Orleans" - Du jazz, du jazz, du jazz !

Balzac à la Nouvelle-Orléans La série a pour théâtre « The Big Easy », quelques mois après qu’elle a été frappée par l’ouragan Katrina. Ses quatre saisons rapportent les évènements des quatre années suivant la catastrophe, s’intéressant à tous les niveaux de la population de la ville et de sa culture. Le spectateur est ainsi amené à suivre une quinzaine de personnages, tous liés à un aspect... Lire la critique de Treme

6
Avatar Wlaad
10
Wlaad ·