Une sitcom en dents de scie

Avis sur Weeds

Avatar SpiderVelvet
Critique publiée par le

J’ai énormément de mal avec Weeds. Lorsqu’on m’a offert l’intégrale de la série en DVD, on m’a vendu le show comme étant une sorte de Breaking Bad au féminin. Seulement j’ai mis du temps à me rendre compte qu’en fait, c’est juste une sorte de sitcom bas de plancher, avec beaucoup d’humour noir et une étonnante gallerie d’anti-héros.

J’adore les anti-héros, mais dans ce show, j’ai détesté quasiment tout les personnages. Nancy Botwin est une horrible mère de famille, et la pire héroine de série que j’ai vu depuis longtemps. C’est un personnage qui n’a aucune qualité propre ne soi. Vous vous souvenez de Breaking bad ? Walter white avait des trucs, des trucs qui faisait que oui, on s’attachait à lui. Nancy Botwin n’est pas un personnage intéressant, et la seule qualité de ce personnage, c’est le fait qu’elle soit « bonne ».

On enchainera ainsi pendant toute la série les frasques sexuelles de la mère de famille, qui use et abuse de ses charmes pour se sortir de n’importe quelle situation. Tellement que ça en devient grotesque. Il suffit que Nancy séduise quelqu’un ou donne son cul pour s’en sortir ou obtenir ce qu’elle veut. De meme le personnage est constamment rabaissé, ou soumis dans la série. La fille se fait harceler sexuellement, mais à aucun moment, le personnage ne se rebelle, elle embrasse ce role à souhait.

Plus on avancera dans la série et plus Nancy Botwin enchaine les choix débiles, et du coup la qualité de la série décroit rapidement. Si Nancy Botwin est pas terrible, ses deux gosses Shane et Silas ne sont pas mieux. Shane est un enfant pronfondément dérangé, et Silas un dealer comme sa mère. Leur oncle Andy, est le comic relief de la série, mais par moments, sur la fin du show, il était vraiment temps qu’il se barre, car le comique de répétition à ses limites.

Doug Wilson est un personnage Annexe qui se greffera au show on ne sait pas trop pourquoi, sorte de comptable véreux et attardé mental défoncé en permanence, c’est un peu le looser de service obsédé sexuel.

Globalement le show s’articule autour de trois arcs. L’arc de la saison 1-3 est globalement l’age d’or de la série, on suit les aventures de Nancy et de Celia Rhodes sa pire amie/ennemie dans la ville d’Agrestic, une ville bourgeoise de Californie qui aime fumer de l’herbe. La descente aux enfers de la série commence à partir de la Saison 4, qui prend le pari de renouveller le lieu de l’action et de changer un peu le statut des personnages. Cette Arc donnera naissance à une des pires saisons de la série, la saison 5 et à une saison conclusion la saison 6 qui personnellement restera ma préféré et qui aurait pu conclure honnetement le show, ayant sauté le requin assez vite.

Mais la saison 7 est venu tout détruire, probablement la pire saison de l’histoire de weeds avec une Nancy Botwin complétement attardée et réduite en bouillie. La saison 8 tente globalement de proposer une sorte de rédemption du personnage, mais on a du mal à y croire.

Weeds c’est une série qui lache des personnages en route, comme le personnage de Celia ou d’Isabel, et qui ne donnent quasiment aucune explication à cela. Weeds c’est une série avec un humour noir très corrosif, mais qui bizarrement par rapport à la scénariste de la série qui parait il est censée etre bien progressive, véhicule des images et des clichés sur des personnages assez déplorables parfois.

Au final, weeds reste quand meme un show honnete dans le sens ou j’ai pris un peu de plaisir à suivre l’itinéraire fou de la famille botwin, il y a des blagues récurrentes, des références à la série, quelques moments bien funs donc... A voir. Mais vous perdrez votre temps sur les dernières saisons. Car globalement ce qui fait défaut à weeds, c’est de constamment tourner la série en ridicule, et ne jamais accepter d’introduire parfois du dramatique et du sérieux. La série use et abuse du « ta gueule c’est magique ».

Récapitulatif

Les meilleures saisons du show: Saison 2, 3 et 6

Les saisons très moyennes du show: Saison 4, Saison 8

Les saisons nulles du show: Saison 1, Saison 5, Saison 7

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 503 fois
1 apprécie

Autres actions de SpiderVelvet Weeds