Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

C'est d'la bonne!

Avis sur Weeds

Avatar unclement
Critique publiée par le

Vous vous dites surement...

Avec un tel nom ça doit pas voler bien haut!

Et pourtant. Weeds est une série sacrément culottée. Avec en face des femmes au foyer désespérées, des survivants sur une île, des chirurgiens amoureux et un docteur boiteux, la lutte pour se faire une place semblait bien rude. Mais c'est Showtime, et Showtime en veut.

Dans Weeds, vous suivrez Nancy Botwin, devenant dealeuse de bas quartier pour subvenir aux besoins de ses deux enfants depuis la mort de son mari, foudroyé par une crise cardiaque.
Weeds était déjà culte rien qu'avec son synopsis. Mary-Louise Parker mène le rôle de la mère de famille prête à tout pour sa famille, à la perfection.
De saisons en saisons, l'étau va se resserrer autour de la famille Botwin, et la pauvre Nancy va devoir jongler avec des tas d'imprévus et des situations improbables.
Parfois un peu trash, toujours un peu vulgaire, Weeds reste efficace, tant avec ses personnages plus charismatiques et plus hilarants les uns que les autres, qu'avec son scénario bien écrit et dynamique.
Ses perles sont nombreuses; son humour corrosif, ses personnages attachants et... Elizabeth Perkins, interprétant le rôle de Celia Hodes. Celia est, d'après moi, l'un des personnages les plus marquant de la série. Son personnage est complexe, à mourir de rire, mais étonnement, on prends plaisir à suivre et aimer ce personnage aux airs d'antagoniste qui passera le plus clair de son temps à mettre des bâtons dans les roues de sa meilleure amie Nancy ou de sa propre famille.
Bref, Weeds, en elle même, est d'une justesse impeccable. Sa cinquième saison est un peu plus lente mais très bien menée, la saveur est conservée. Et après huit saisons d'épopées à travers le pays, on se rend compte qu'on aimait beaucoup ces lieux et ces personnages haut-en-couleurs.

D'ailleurs quelques mots sur la fin;

L'entière dernière saison sonnait comme un lent adieu à la série et aux personnages. Même si dans le dénouement final, nous n'avons pas eu cette romance si longuement espérée, leur réconciliation laissera un sentiment d'une histoire tout de même bien accomplie, un gout agréable à la fin ce qui est rare lorsqu'une série se termine après autant de saisons. Vous devriez, comme moi, verser une petite larme devant le dernier plan du dernier épisode.

Weeds, une série à consommer sans modération, à mettre entre toutes les mains et à faire tourner comme un bon gros tar-pé.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 6710 fois
4 apprécient · 1 n'apprécie pas

unclement a ajouté cette série à 6 listes Weeds

Autres actions de unclement Weeds