Affiche White Lines

Critiques de White Lines

Série de (2020)

Hang the DJ ! Hang the DJ !

Les premiers épisodes de "White Lines" sont tout simplement enthousiasmants, au point qu'on affûte déjà ses superlatifs, et qu'on commence à répandre la bonne parole autour de soi : cette co-production britannico-espagnole, faisant le grand écart entre le soleil d'Ibiza et la grisaille de Manchester, mais aussi entre un passé de fête et de folie et un présent qui déchante salement,... Lire la critique de White Lines

8 2
Avatar Eric Pokespagne
6
Eric Pokespagne ·

Presque excellent

Parfois brillant, palpitant, drôle, profond... parfois plus mou et presque creux, souvent confus. Je me suis laissé facilement prendre dans cette histoire qui touche à l’absolu et finalement au sens de la vie. La réalisation est remarquable, la photo est superbe. Mais au fond il m’a manqué de la clarté, de la cohésion, une vraie direction. Ça part dans tous les sens, et la psychologie des... Lire l'avis à propos de White Lines

9 1
Avatar Discus357
6
Discus357 ·

It's better to burn out...

White Lines est cruelle. Cette production d'Alex Pina (La Casa de Papel) nous invite, confinés que nous sommes, à un voyage des plus sauvages sous le soleil d'Ibiza. Au programme, bien évidemment, tout le sel de l'île et ses secrets. C'est en tout cas ce qui attend Zoé Walker, jeune libraire anglaise, déterminée à lever le voile sur la mort de son frère, Axel, parti s'installer sur... Lire l'avis à propos de White Lines

4 1
Avatar Jarry_Lounes
8
Jarry_Lounes ·

Critique de White Lines par Ben Ric

De prime abord, la série était plutôt encourageante. Un décor paradisiaque (Ibiza) boosté par des filtres de couleur à vous décoller la rétine dans lequel déboule une bibliothécaire de Manchester (qui va très vite devenir une tête à claque pleurnicharde et insupportable) pour enquête sur le passé de son frère, mort 20 ans plus tôt dans des conditions mystérieuses… Bref, on allait voir ce... Lire la critique de White Lines

3
Avatar Ben Ric
4
Ben Ric ·

White Lines

J’ai pris beaucoup de plaisir à regarder cette série qui se termine après 10 épisodes et une seule saison. C’est une bonne chose. Je trouve qu’une série qui comporte plus de 3 ou 4 saisons doit vraiment proposer quelque chose d’intéressant dans la trame au fil des saisons. Je trouve que les personnages sont attachants, assez bien choisis au niveau des acteurs et des actrices. La... Lire la critique de White Lines

Avatar Romix1984
8
Romix1984 ·

Sea, sex and sun...

La série de l'été à consommer sans modération avec un cocktail et les pieds dans le sable. Tout se passe sur Ibiza. Donc pas besoin de vous faire un dessin sur l'univers dans lequel l'histoire va se dérouler. Sexe, drogues et musique techno. Bon c'est un peu cliché vu comme ça, mais le lieu même s'il est magnifique, attire plus les foules pour ses fêtes démesurées que pour son architecture.... Lire l'avis à propos de White Lines

Avatar Fred HBZ
8
Fred HBZ ·

Bien. Mais peu mieux faire

Voilà une série qui démarre très bien avec une histoire intéressante qui a tout pour nous accrocher devant l’écran pendant des heures. malheureusement au fur et à mesure des épisodes elle perd légèrement de son intérêt. Les minutes deviennent longues et on a l’impression qu’on prolonge la série histoire de remplir 10 épisodes. La série est quand même bien ecrite et bien tournée... Lire l'avis à propos de White Lines

Avatar sawmita
6
sawmita ·

Critique de White Lines par Catherine L-Mithrandir

En premier lieu il faut aimé la musique d'Ibiza , la dance, la house bref ce genre de trucs. J'ai pensé voir David Guetta dans le fond mais non ! Le 3 c'est uniquement pour les paysages d'une part, belle carte postale du coin, mais surtout pour le destin tragique d'Axel Collins joué par Tom Rhys Harries. ( j'ai pensé à celui d'Avicii , dépression, drogue, excès en tous genres) . C'est le seul... Lire l'avis à propos de White Lines

Avatar Catherine L-Mithrandir
3
Catherine L-Mithrandir ·

L’éloge du vide

Tout dans cette série sonne faux, l’intrigue, la mise en scène, l’image, les personnages. J’avoue je me suis arrêté au 7e épisode mais, quand même, par acquis de conscience j’ai jeté un coup d’œil au final. Ben c’est pareil, grotesque, creux et sans intérêt. J’ai pas vu Casa del Papel (même créateur) mais White Lines m’a complètement refroidi. Je ne suis pas prêt de m’y coltiner. On... Lire l'avis à propos de White Lines

Avatar jjpold
2
jjpold ·