Une série maladroite.

Avis sur You

Avatar sekhmetsgalaxy
Critique publiée par le

Pour être honnête, j’ai eu vent de la sortie de You (2018) au détour d’un blog, qui vantait les qualités de cette série. Plutôt alléchée par le résumé qui vantait un scénario rempli de plots twists, d’amour passionnel et de réseaux sociaux, j’avoue que j’ai été quelque peu déçue.

Ayant fini la première saison en une journée, voici ce que j’en ai pensé : dans l’ensemble, je suis assez dubitative. En effet, certains aspects de la série m’ont paru vraiment pertinents, tandis que d’autres pas du tout.

J’ai beaucoup aimé – entre autres - le fait que l’on ait accès aux pensées du personnage de Joe via une voix off, par exemple. Cependant, je pense que d’un point de vue strictement visuel, et si l’on ne cherche pas plus profond que les images qui nous sont montrées, la série est vraiment lente, dans le sens où les épisodes se succèdent, avec toujours les mêmes péripéties (mort d’un personnage, énième dispute, énième réconciliation,…).

```Et à chaque fois, c’est toujours trop maladroit, trop peu subtil. On peut, par exemple, analyser la relation qu’entretiennent Peach et Joe. Dans la série The Vampire Diaries (2009-2017), par exemple, les personnages de Damon et Bonnie entretiennent une relation quelques peu conflictuelle, mais cette relation est tournée de manière à ce qu’on se mette à apprécier leurs taquineries et leur fierté mutuelle. Au contraire, la relation Peach-Joe dans You est plus frustrante qu’autre chose, dans la mesure où l’on découvre au fil des épisodes qu’ils sont tout simplement en rivalité, car ils ont tous deux développé une obsession pour Beck. Relations toxiques donc.

Et lorsque Beck et Joe filent le parfait amour, encore une fois, c’est mal tourné : ils n’ont pas l’air d’être vraiment connectés, et le fait d’avoir accès aux pensées de Joe nous donne l’impression qu’il prend vraiment Beck pour une imbécile. D’ailleurs, j’ai – dans un premier temps – eu du mal à comprendre ce qui me gênait dans leur relation. En effet, je ne comprenais pas pourquoi Joe tenait tant à être avec Beck, dans la mesure où elle est – à dessein je suppose – montrée comme un être assez superficiel et basique. Puis, j’ai compris que Joe était en fait tout simplement un pervers narcissique qui pense se consacrer entièrement aux autres, mais qui est finalement égoïste au possible. On le voit bien lorsqu’il enferme Beck dans la fameuse pièce du sous-sol, puisque lorsqu’il constate que son bel oiseau va lui échapper, il panique et l’enferme dans une cage de verre (c’est le cas de le dire). Par ce comportement, on voit bien que Joe est un individu extrêmement toxique. La seule personne qu’il aide de bon cœur est peut-être Paco, mais je suis sûre qu’une analyse plus poussée des liens qui les unissent prouverait aisément le contraire.

Cependant, on aurait presque envie de le plaindre, dans la mesure où il semble en fin de compte complétement perdu, et surtout s’avère être complètement dépendant de Beck, sans avoir aucun sens critique (hey hey) à son sujet. Entre Peach et Joe qui l’idéalisent plus qu’il ne faut, je pense que le réalisateur a voulu montrer à quel point cela n’avait pas lieu d’être, en appuyant particulièrement sur le fait qu’elle est imparfaite, comme tout le monde. Néanmoins, je trouve que, là encore, c’est trop maladroit.
```
En fin de compte, You (2018) traite de sujets divers, mais surtout de l’exposition d’un individu sur les réseaux sociaux (et le stalking qui peut en résulter), des relations toxiques, mais surtout de la complexité des relations humaines.

J’ai attribué à cette série la note de 5/10, car bien qu’elle aborde des thématiques intéressantes, j’ai trouvé l’intrigue vraiment peu subtile et surtout frustrante. Le personnage de Beck en particulier, m’est apparu comme insupportable, et je trouve dommage qu’elle soit en permanence, représentée comme victime de son entourage, sans jamais chercher le moins du monde à se prendre en main.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 983 fois
3 apprécient

Autres actions de sekhmetsgalaxy You