👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

Ça a commencé comme un gentil guilty pleasure en saison 1, avec un salaud étincelant (Chuck Bass) et une spoiled brat attachante (Blair). Pour le reste, on pouvait déjà oublier: mis à part les décors et les fringues somptueux, tout puait le bâclé et l'intrigue de bas étage. Et ça ne s'arrange pas en saison 2 et 3: Gossip Girl est devenue un série consensuelle, molle et chiante comme la pluie. Dans la grande tradition des teen dramas, les personnages ont pratiquement tous couché les uns avec les autres et même les livres ne semblent plus avoir d'idées à proposer pour la suite. S'ensuivent donc des scénarii abracadabrants de nullité. Si comme moi vous continuez malgré tout, assumez de dire que vous regardez un show de merde, mais juste parce que les acteurs sont mignons.
Babymelaw
3
Écrit par

il y a 12 ans

38 j'aime

2 commentaires

Gossip Girl
Boumchakal
10
Gossip Girl

Trop de tune tue la tune

C'est l'histoire de gamins qui jouent les adultes (soit l'inverse des séries AB prod), dans une série pour gamins qui veut ressembler à une série pour adulte (style Melrose Place). Et en fait, c'est...

Lire la critique

il y a 12 ans

75 j'aime

41

Gossip Girl
artificier
8
Gossip Girl

Chuck Bass.

Il n'y a qu'un seul homme et un seul nom qui me font tenir devant l'imbécilité chronique de Jenny, la naïveté insupportable de Serena, la gentillesse à vomir de Dan, l'indécise Vanessa, le beau et...

Lire la critique

il y a 11 ans

44 j'aime

14

Gossip Girl
Babymelaw
3
Gossip Girl

On n'a pas d'idées mais des sous

Ça a commencé comme un gentil guilty pleasure en saison 1, avec un salaud étincelant (Chuck Bass) et une spoiled brat attachante (Blair). Pour le reste, on pouvait déjà oublier: mis à part les décors...

Lire la critique

il y a 12 ans

38 j'aime

2

Docteur Quinn, femme médecin
Babymelaw
7

Chroniques du féminisme en mileu sauvage

On me somme donc de m'expliquer sur la note que j'ai mis à cette série. Eh bien mes amis, c'est très simple: cette série, visionnée par une enfant prépubère de 10 à 13 ans, l'a tout simplement...

Lire la critique

il y a 12 ans

76 j'aime

16

Last Action Hero
Babymelaw
10

Bijou des 80's

Renié par son réalisateur John McTiernan, le film bénéficie d'une hallucinante VF qui lui donne une saveur inédite. Le jeune Danny Manigan, fan de cinéma et de la série des Jack Slater en...

Lire la critique

il y a 12 ans

48 j'aime

16