L'anagramme de trop sur la balance

Il est clair que d'entrée de jeu on est forcément tenté de l'aimer cette série Lupin et d'y aller les yeux fermés. Le marketing de Netflix est irréprochable ( bien que lourdingue ). L'univers est attractif, on manque clairement de séries françaises qui allie Action et Fun et puis il y a Omar Sy quoi merde ! tout le monde l'aime Omar Sy
… non ?


Lupoint positif : Merci Louis, Merci Omar !


Bah oui complétement ! Merci Louis Letterier ! Rien à foutre de savoir que 80% de sa carrière de cinéaste est constituée de navets, il a un jour pondu un truc qui s'appelle Danny the Dog et ça c'est la classe. Tout ça pour dire qu'en terme de visuel, d'action qui claque à l'écran, le gars il sait faire. Et c'est, selon moi ce qui fonctionne en premier lieu dans LUPIN, dans l'ombre d'Arsène. On reste sur de l'action un peu burlesque ''à la française'' mais ça passe très bien et c'est ce qui, ici, constitue la plus grande partie du Divertissement.


Deuxième ( et dernier ? ) point positif de taille, c'est Omar Sy ! on sait très bien que c'est un excellent acteur, qu'il n'a plus rien à prouver, qu'il a conquis le cœur de tout le monde grâce à ses interprétations de personnages touchants, qu'il est drôle, qu'il a un physique impressionnant … Etc. N'empêche qu'il faut rendre à César ce qui est à César ; Il tient là pour la 1ère fois de sa carrière le rôle principal d'une série. Qui plus est d'une série ou il va être quelque chose comme 90% du temps à l'écran ! Donc forcément, d'une certaine manière, c'est un challenge et ça marche sans problème.


Lupoint négatif : Mouillez le maillot un peu les mecs …


Je m'explique, si dans un premier temps j'ai commencé par dire Merci ce n'est pas un hasard. Je considère qu'en matière de divertissement, que l'on regarde une série, un film ou une rencontre sportive c'est toujours pareil. On a toujours ce petit élan d'affection pour ceux que l'on considère comme s'étant donné à fond pour rendre une copie parfaite, ou en tout cas la plus performante et la plus divertissante possible pour le spectateur.
Au contraire on a ce petit mécontentement à l'égard de ceux qui n'en branle pas une, qui n'en ont strictement rien à foutre ou du moins, pour être un peu dans l'euphémisme, de ceux qui passe complétement à côté de leur performance.


Et dans Lupin, ce qui malheureusement me saute aux yeux et m'irrite les pupilles et les oreilles c'est le mauvais jeu d'acteur ! A quel moment l'équipe de casting s'est dit : Hervé Pierre c'est l'homme qu'il nous faut !? A quel moment l'équipe de casting s'est dit : Shirine Boutella jouera ce rôle à la perfection ?! A quel moment cette même équipe s'est dit Vincent Londez … Non mais en fait à quel moment on laisse Vincent Londez tout simplement être casté ?!
Soit tout le budget est passé pour Omar Sy et les pauvres se sont retrouvé désemparés, soit le directeur de Casting est le plus grand fanatique de la série Plus belle la vie.


En terme de scénario même chose, il y a beaucoup trop de facilités scénaristiques. Toute l'écriture est très très poussive. Ce que j'entends par là, c'est qu'en plus d'être tiré par les cheveux tout est envoyé à gros coup de pelle dans la gueule. Que ça soit l'enquête policière digne des pires épisodes de Julie Lescaut, les effets de suspenses, qui sont d'un banals et d'un communs comme ce n'est pas permis ou encore le choix de faire un travail sur une double temporalité, qui n'est clairement là qu'à moitié pour meubler … Tout manque cruellement de subtilité !

Le meilleur des exemples pour traduire tout ça, c'est sans aucun doute l'entièreté de la réflexion policière ! Là on est sur du Rantanplan en mode super Saiyan ! Je veux dire, le coup de l'anagramme sur les post-it je ne m'en suis toujours pas remis… La bêtise permanente des enquêteurs est affligeante. Et le soucis c'est que, pour moi, ça aurait pu marcher si au moins on avait voulu donner un côté Bernard Farcy dans Taxi aux policiers mais là ce n'est pas du tout le cas ! Les différentes investigations se veulent sérieuses à chaque fois.


En somme, je dirai que Lupin dans l'ombre d'Arsène est ''sauvé'' par son côté digeste. Seulement 5 épisodes pour un total d'environ 4h de visionnage. Alors certes ce n'est qu'une première partie mais au moins le mauvais gout en bouche est de courte durée. C'est un petit peu les Endives aux jambons de maman dans l'assiette le dimanche soir ... Ce n'est pas vraiment bon mais au moins le fait de n'en manger qu'une, finalement, ça passe !
Je t'aime maman.

Spo0on3r
4
Écrit par

Le 24 janvier 2021

47 j'aime

10 commentaires

Lupin
MalevolentReviews
4
Lupin

Omar m'a tuer

À l'heure actuelle, on n'adapte plus. C'est surfait. Non aujourd'hui, on "s'inspire", on dynamite, on disperse, on ventile. Du coup quand on a vu qu'Omar Sy, un Noir, incarne le nouveau Arsène Lupin...

il y a plus d’un an

78 j'aime

7

Lupin
PatrickAnalyse
6
Lupin

Un Lupin dans l'ère du temps

Assanne Diop se déguise en Arsène Lupin, le public déguise son racisme dans ses critiques. (Je réagirai à la polémique en fin de critique car cela ne doit pas salir la réussite de la série). Dans...

il y a plus d’un an

74 j'aime

7

Lupin
Spo0on3r
4
Lupin

L'anagramme de trop sur la balance

Il est clair que d'entrée de jeu on est forcément tenté de l'aimer cette série Lupin et d'y aller les yeux fermés. Le marketing de Netflix est irréprochable ( bien que lourdingue ). L'univers est...

il y a plus d’un an

47 j'aime

10

Sonic, le film
Spo0on3r
5

Le niglo bleu se contente de peu

Quand on a 30 ans en 2020 et qu'on s'apprête à regarder Sonic, le film on a sa petite âme de gamer qui scintille et qui pétille. On connait le personnage, c'est évident. Que l'on ai apprécié les jeux...

il y a 2 ans

8 j'aime

1

La Ballade de Buster Scruggs
Spo0on3r
3

Je voudrais une balle de Ping-pong rouge

Vous connaissez la '' blague '' de la balle de Ping-pong rouge ? Version courte : c'est l'histoire d'un garçon d'une famille aisée qui, à chacun de ses anniversaires, demande à ses parents une...

il y a 3 ans

6 j'aime

7

Joker
Spo0on3r
10
Joker

"On flotte tous, en bas ..."

Oui Gripsou a raison ! On flotte tous en bas ... en bas dans cette salle sombre, du cinéma. On flotte en se laissant bercer par le doux confort de l'eau, on reste statique, sans un bruit et on lève...

il y a 3 ans

6 j'aime