Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

Mindhunter
7.8
Mindhunter

Série Netflix (2017)

Voir la série

Profilers, agents du FBI, escouades anti-criminelles... les série policières grand public se servent dans le même vaste saladier pour alimenter leur scénario, jonché de meurtres et de lampes à UV : beaucoup de gadgets, trame en demi-teinte, le tout parsemé de plans d'ensemble urbains à coups de drones.


Malgré ces similitudes entre elles, certaines se démarquent par leur originalité ou la qualité de leur trame : Dexter ou Broadchurch en sont deux exemples selon moi. Désormais, Mindhunter aussi !


Ici, j'étais un peu dubitatif face à l'engouement des médias : Netflix ne sont pas les premiers à avoir exploité les tueurs en série ou la science comportementale pour le monde des séries. Je redoutais une copie d'Esprits Criminels ou de Lie To Me, un mauvais pressentiment en fin de bouche.
Je clique donc sur lecture sans grande conviction, et m'aperçois d'un détail ayant son importance : David Fincher fait partie des noms figurant sur le générique. Ma curiosité est par conséquent à son maximum, je visionne donc l'épisode pilote.


Amérique des années 70, fin de la période hippie, avènement des tueurs en série. La police est donc confrontée à quelque chose qui la dépasse : une société en constante évolution dont ils ont négligé une partie, les criminels. Eux aussi changent de mue, et personne n'y était préparé. Deux enseignants au FBI vont collaborer pour essayer de cerner l'esprit des meurtriers afin de mieux pouvoir les appréhender.


Là où l'exercice est réussi, c'est dans la tension permanente de l'atmosphère, portée par la photographie aux teintes glacées, l'aspect profondément psychologique du pitch et le jeu d'acteurs époustouflant. On est à la fois fascinés, effrayés mais aussi compatissants, empathiques auprès de ceux considérés comme les bêtes noires de la société moderne. Moiteur malsaine, esprits à facettes polyptyques, mise en scène étouffante, caractères contrastés : tous est là pour nous offrir un divertissement original et très intéressant.


Accrochez-vous, ça vaut le coup !

William_Guittard
8

Créée

le 18 oct. 2017

Critique lue 522 fois

2 j'aime

Critique lue 522 fois

2

D'autres avis sur Mindhunter

Mindhunter
Sergent_Pepper
7

Sequence killers

La série est devenue depuis lontemps une œuvre à part entière, et ne se contente plus d’être un divertissement low cost en adéquation avec la médiocrité ambiante du petit écran. Les cinéastes s’y...

le 22 oct. 2017

131 j'aime

17

Mindhunter
Mayeul-TheLink
8

Le lien entre catharsis et dégoût chez l'esprit humain

La critique de la première saison est suivie de celle de la seconde. On a vu se développer dans le monde de la série assez récemment une certaine mode du genre policier tendant à utiliser comme...

le 15 oct. 2017

93 j'aime

13

Mindhunter
potidrey
8

Après Se7en et Zodiac, Fincher revient à son sujet de prédilection

Mindhunter, la nouvelle série de David Fincher sur Netflix après House of Cards est encore une fois un petit bijou à l’esthétique hyper léchée et à l'unité de mise en scène bluffante. Après Seven et...

le 15 oct. 2017

44 j'aime

6

Du même critique

Get Out
William_Guittard
9

Sacré coup de poker !

Une chose est certaine : faire du racisme l'intrigue principale d'un film d'horreur relève de l'audace. Beaucoup de bruits couraient à propos de Get Out, et je comprends maintenant pourquoi. Au...

le 19 juin 2017

2