L'animation française peut avoir de bons comme de mauvais côtés. Si l'on peut pas nier une certaine liberté intellectuel et artistique qui facilite la création d’œuvres marquante de par leurs maturités et leurs audaces visuelles et scénaristiques comme Wakfu ou encore Code Lyoko, on peut pas nier non plus que paradoxalement, on soit l'un des pays à faire les plus grosses merdes du domaine. Faute à des producteurs et une politique de production lié à une certaine déviance de la violence et du caractère cru des animation japonaise dans les années 80 qui va créer une vague immense de série stérile et triste, sans aucun charme, et ne servant juste qu'à occuper bêtement les petits, les années 2000 va être l'année de la fin d'une air de production osée et fleurissante, et au début d'une grosse descente aux enfers qui va tuer à petit feu l'animation actuel. L'une des séries symbole de ce déclin artistique reste Rosie de Romain Gadiou.

Niveau réalisation j'ai pas grand chose à dire. On est sur une série qui se veut comme une BD et ce n'est pas étonnant d'avoir un univers 2D efficace qui ne casse pas trois pâtes à un canard, mais qui fait très bien le café. Le point négatif reste sur les plan large où le côté minimaliste devient franchement dégueulasse. La série se veut minimaliste et veut recentrer l'image sur l'essentiel en résumant ce que représente l'image et ce qu'elle raconte, mais sur les plan large on est sur du minimalisme qui ne sert juste qu'à combler l'image et dire qu'on a quelque chose. On notera aussi quelques idées de réalisation qui sont vraiment pas inintéressante mais concrètement Rosie se veut comme une série basé que sur son écriture et ne veut pas accorder plus d'importance que cela à la réalisation, ce qui explique entre autre pourquoi les graphismes sont oubliable et que l'on soit le cul entre deux chaises pour parler de la réalisation. C'est pas mauvais mais dire que c'est bien serait un peu trop.

Maintenant niveau écriture on est sur quelque chose de très troublant. La série se veut comme une BD comic stript, en gros c'est une histoire centré sur un univers, et c'est une source de vanne sur plusieurs pages. On retrouve ça chez Garfield, Gaston Lagaff, ou encore Titeuf, et en soit je n'ai pas de problème particulier avec ça. Le problème étant qu'il faut savoir gérer ce que l'on dit, de pas blaguer sur n'importe quoi, savoir être clair sur l'opinion mis en évidence par la vanne, et savoir être (si possible) accessible pour tous les humours. Et Rosie, je vais pas dire corrosif parce qu'il y a des œuvres avec un humour corrosif qui sait être drôle et réussit, a un humour malsain. Je n'arrive pas à trouver le mot exact parce qu'à ma connaissance je n'ai jamais vu ce genre d'humour auparavant, mais concrètement Rosie est une série qui aime blaguer du malheur des autres dans le sens péjoratif du terme. Pour résumer cette série, je dirais que Rosie est une salope mal éduqué qui fait chier les gens souvent pour son profit personnel, qui est entouré de personnages secondaires dégage pas mal d'idée assez dégueulasse sur les gens, qui a un ami imaginaire, et c'est tout. Maintenant pour rentrer plus en détail je dirais qu'il y a quelques RARES personnages bien écrit si ce n'est ceux qui ne sont limité qu'à leurs gimmicks stéréotypé vu des centaines de milliers de fois dans des séries douteuses, ou bien Olive qui apporte un brin d'air fraie et d'innocence dans une série profondément chiante et méchante gratuitement, je dirais que la série est ultra mal écrite. Il n'y a pas de réel scénario, du coup on peut pas forcément critiquer l'écriture du scénario vu qu'il n'y en a pas, mais sur l'adresse scénaristique des épisodes, sur le ton, sur l'exposition du personnage de Rosie (parce que Rosie ne se développe pas, cela serait con de voir un personnage foncièrement méchante évoluer, comme si on allait donner un bon exemple aux jeunes, faut pas déconner), sur tout... cette série se vautre lamentablement. Aussi fou que cela puisse paraitre, le comportement foncièrement méchant de Rosie est pris au 1er degré et, en sous texte, on veut parler de l'isolement, de ce que cela fait de se sentir seul et d’interagir avec des gens qui ne cherchent pas vraiment à prendre soin de nous, ce qui est pas une mauvaise idée. La mauvaise idée réside dans le fait de résumer les personnes seuls et isolé en des connards égoïstes qui font chier les gens et qui s'imaginent des amis imaginaires. Parce qu'en vrai si la série arrive à "bien" mettre en sous texte l'isolement et la solitude, la série se dit que si l'on est tout seul c'est FORCEMENT que les autres ne s'intéressent pas à nous, et à part quelques rares épisodes qu'on peut compter sur les doigts d'une main de lépreux, la série n'émet pas l'hypothèse que si Rosie est toute seul c'est en parti parce qu'elle n'accepte pas de s'ouvrir aux autres. De ça on a une série qui parle de la solitude mais comme une façade pour donner une justification à son personnage principal d'être un personnage détestable et haineux, mais ce n'est pas tout. Car oui, si la série n'était qu'insultant et dégradant j'aurai passé outre et j'aurai dit que c'était une série passablement oubliable qui ne sert qu'à occuper bêtement des enfants sans réellement chercher autre chose et qui le fait avec un humour dégueulasse, mais la série est une daube sur tous les tableaux. Le personnage de Rosie est d'une absurdité monstrueuse mais tout nous est présenté comme quelque chose de sérieux, comme si quelqu'un avait pensé judicieux que le personnage principale de la série soit une salope foncièrement méchante, gothique et fan de science. Dis comme sa ça a l'air cool mais en vrai la série veut appuyer la comparaison entre Rosie et des personnages comme Cortex ou Dexter que non ça ne marche pas. Ce n'est pas parce que la série te dit que ce que Rosie est intelligent que forcément ça l'est, et c'est pas en donnant des noms absurdement trop long que FORCEMENT c'est cool, et c'est pas en forçant l'apparition de la science que FORCEMENT c'est cool. T'as un épisode où Rosie et sa grand mère veulent aller dans la piscine des voisins parce qu'il fait chaud et parce qu'ils ont envi. Problème: Rosie ne veut pas dire quelque chose de gentil à la voisine pour qu'elle la laisse rentrer chez elle. Les deux personnages essayent tant bien que mal d'y rentrer chacun à leurs manière mais Rosie n'y arrive pas, après confrontation de la grand mère et de Rosie, les deux personnages se font la gueule mais grâce au format des épisodes (on y reviendra plus tard), les deux personnages se réconcilient tout de suite après. La canne télescopique de la grand mère est coincé et Rosie va proposer à la grand mère de mettre de la poudre de Chlorure (ou xorure on sait pas trop) pour que ça passe mieux, et pouf ça marche mieux. Rosie est tellement une scientifique hors norme, c'est vrai que la poudre de chlorure c'est tellement plus simple, l'huile et le beurre c'est surfait. Ça donne juste un côté stupide qui décrédibilise l'épisode et vu le format de l'épisode, ils ont pas trop intérêt à faire de la merde. Parce que oui Rosie se veut comme une planche de BD et, et là c'est une vrai bonne idée, il ont décidé de faire un format d'épisode de 5 minutes. Du coup toutes les erreurs prennent une ampleur immense car là où un épisode de 10 à 15 minutes auraient excusé des erreurs de scénario, en 5 minutes c'est foutu, la première erreur et ça peut tout faire capoter. Mais cela ne dérange pas la série car elle ne se gêne pas pour ne pas travailler le scénario de ses épisodes et nous offrir quelque chose d'affreusement laborieux. Chaque épisode se reposant parfois sur des trucs anodins ne tenant pas l'espace d'un épisode, on est là à attendre que Rosie finisse par réussir son coup par la manière la plus difficile qui soit alors que la voie la plus facile est juste devant son nez, mais voulant garder cette gimmick nul de peste qui veut faire chier les gens et qui veut démontrer qu'on a tout en étant une pute, l'épisode dure des plombes pour rien. A l'inverse on a aussi énormément d'épisode voulant raconter beaucoup trop de chose mais qui, faute de temps n'y arrivent pas et créent des incohérences folles qui mettent en question la logique même de la série. Si on reprend l'épisode où Rosie veut aller dans la piscine de la voisine mais qui ne peut pas y aller parce que Rosie ne veut pas dire un mot gentil à sa voisine, une personne découvrant Rosie à cette épisode serait en droit de se demander pourquoi Rosie ne veut pas dire un mot gentil ? Surtout que tout l'épisode repose là dessus et qu'en vrai dire un s'il vous plait ou même un merci c'est pas une épreuve quand on est un minimum bien éduqué, du coup pourquoi ? Bah tu ne le sauras pas avant de voir les épisodes qui montreront que la voisine se moque de Rosie parce qu'elle se la joue gothique et qu'elle n'essaye même pas de s'intégrer. Et c'est là pour moi le plus gros défauts de la série: La série se repose sur le fait que l'on accepte de voir d'autres épisodes pour pardonner le fait de pas tout avoir dans un seul épisode. C'est une série qui se repose sur le postula de "C'est un public de gamin, ils font voir plusieurs épisodes de la série, les enfants vont accepter le caractère de peste de Rosie vu que Rosie est le personnage principale, et on a juste besoin de ça pour faire une bonne série". Réponse : Non


5/20


Faites vous un avis constructif et n’hésitez pas à le partager. De mon côté je le respecterai s'il est en désaccord avec le miens mais je le respecterai encore plus si vous de vôtre côté vous respectez mon avis.

Youdidi
2
Écrit par

Le 24 février 2019

Raya et le Dernier Dragon
Youdidi
4

Le film qui en voulait trop

Lorsque l'on a d'énormes capacités et qu'on a su les démontrer à plusieurs reprise dans le passé, on est toujours attendu au tournant. Après une série approximative de suite dans la qualité peut...

il y a plus d’un an

12 j'aime

1

Spider-Man - New Generation
Youdidi
5

Un bon film malgré ses erreurs

Il y a des films qui, quand tu les apprécies, te poussent à aller voir les autres film du réalisateur. Longtemp j'ai voulu voir les films de Burton, les films découlant de la trilogy the dark knight...

il y a 3 ans

12 j'aime

3

Les Légendaires
Youdidi
1

Le manque de respect

Les légendaires, c'est la bande dessiné qui méritait un bon animé, que tous le monde voulait voir en animé, et qu'il ne fallait pas louper. Un univers riche, un design unique, des personnages...

il y a 5 ans

10 j'aime

2