👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Critiques de Texhnolyze

LeDinoBleu
7
LeDinoBleu

Postcyberpunk ?

Texhnolyze est l'exemple type d'une production qui débute à la perfection : dés le générique – digne des meilleurs morceaux de Klute et Spahn Ranch – le spectateur se voit littéralement happé,...

Lire la critique

il y a 11 ans

Ruzgfpegk
9
Ruzgfpegk

Walking through the empty age

Texhnolyze fait partie des œuvres relativement peu connues, pas spécialement faciles d'accès, qu'on ne sait pas comment aborder mais qui continuent de nous hanter même des années après leur...

Lire la critique

il y a 11 ans

Phaedren
10
Phaedren

"Please. Just kill me."

De toutes les séries animées, Texhnolyze en demeure peut-être le récit le plus profond des démons de la psyché humaine, et certainement l’une des fresques les plus tristes, belles et envoûtantes. Sa...

Lire la critique

il y a 8 ans

Tapiel
10
Tapiel

Un éclair foudroyant

La théologie enseignait volontiers que si tout commença dans un jardin, tout finirait dans une ville. On pense bien entendu à Jérusalem, édifice du génial Créateur, cité céleste et lieu de rédemption...

Lire la critique

il y a 7 ans

Henzo
9
Henzo

Lorsque le ciel représente l'enfer, le paradis se trouve sous-terre

Je me retrouve bien malin face à un anime aussi complexe, et faut dire que sa complexité est à l'image de son univers, riche, mystérieux, fou. Je l'ai visionné deux fois, et les thématiques qui y...

Lire la critique

il y a 7 ans

Bob-Nimbus
10
Bob-Nimbus

Regarde l'humanité tomber

Je ne pense pas que l'on puisse aimer Texhnolyze. Pour tout dire, n'étant pas un animé très connu, je l'ai trouvé un tapant "animé nihiliste". Et oui. Totalement. S’offrant un premier épisode...

Lire la critique

il y a 3 ans

kloh
7
kloh

Critique de par kloh

Malgré un rythme relativement lent (on passe à peu près la moitié des épisodes à voir la mise en place progressive des pièces du puzzle, et c'est environ à la moitié de la série que le scénario...

Lire la critique

il y a 10 ans

theodre
8
theodre

La vie est mal organisée

Pourquoi le ciel est blanc, alors qu'on est dans une ville souterraine? Où est le mystère? Ils sont classes. Bon ils sont gays mais on les laisse faire. C'est pour "développer leur personnalité" donc...

Lire la critique

il y a 5 ans

Rarender
7
Rarender

Critique de par Rarender

Étrange, malsain et passionnant. Perd toute notion du réel et sombre littéralement dans la folie après le premier arc, dommage. Tout de même à voir.

Lire la critique

il y a 5 ans