Avatar sinh

Critiques de Sinhou

@sinh
Versus
  Suivre
  • 1
  • 2
Bande-annonce
4.5

Grand Canyon et petit film

Il faudrait vraiment détester le cinéma pour porter ce film aux nues, j'en conviens. Mais je me demande s'il n'est pas également nécessaire de le haïr (le cinéma) pour le descendre (ce film) comme beaucoup l'ont fait. C'est sûr, le montage est aussi moisi qu'un roquefort laissé dans une boite de pétri pendant trois ans, Lindsay Lohan est plus proche du Razzie que de l'Oscar, James Deen jouait... Lire l'avis à propos de The Canyons

Avatar sinh
5
sinh ·
Bande-annonce
6.1

"Survivre malgré ses mauvais choix"

Ça faisait longtemps, très longtemps que je n'avais pas quitté une séance avant même d'en atteindre sa moitié. Mais là, vraiment, je ne vois pas comment j'aurais pu rester. Trois étoiles, et une par quart d'heure subi. Si j'étais resté au delà, j'aurais sûrement commencé à enlever des étoiles. J'ai rarement vu un film aussi laborieux. Au début (la seule partie que j'ai vue), on parle de... Lire la critique de American Bluff

1 1
Avatar sinh
3
sinh ·
Bande-annonce
6.3

On va faire deux listes.

Liste des défauts de ce film : - C'est long. - Peter Parker. Pardon, Tobey McGuire. - "Le problème des couleurs, c'est que quand tu les satures trop, c'est moche." -> Une phrase que Baz Luhrmann aurait du lire dans sa vie. - "Le problème des travellings étranges, certes léchés, mais qui sortent de nulle part, c'est que c'est moche" -> Une phrase que Baz Luhrmann aurait du lire dans sa vie. -... Lire la critique de Gatsby le magnifique

10 5
Avatar sinh
2
sinh ·
Bande-annonce
5.3

Korine, alchimiste miraculeux

Harmony Korine est un magicien. Il transforme du plomb en or. Le plomb, c'est ce matériau de base et sans valeur : Spring Breakers. Autrement dit, deux bonasses à peine sorties de l'écurie Disney, une actrice sortie d'une mauvaise série, et la femme du réalisateur. Quatre actrices qu'on fout en bikini. Autour d'elles, mettons un James Franco métamorphosé (qui court après l'Oscar du Meilleur... Lire la critique de Spring Breakers

13 2
Avatar sinh
9
sinh ·
Bande-annonce
5.5

A la (recherche d'une) merveille (inexistante)

Il y a des milliers de choses à dire pour expliquer en quoi ce film ne mérite pas d'être vu, mais je me contenterai de citer Neil (Ben Affleck), héros de ce film (je dis "film" pour ne pas être grossier) : “...” Lire l'avis à propos de À la merveille

2
Avatar sinh
1
sinh ·
Bande-annonce
6.7

The (Self-Declared) Master

En sortant de ma séance, j'étais perplexe. J'étais également rongé par la peur d'avoir raté quelque chose. Plus j'y repense, plus je comprends, plus je suis sûr de mon avis. Je suis donc partagé, fasciné par une maîtrise plastique ahurissante, et déçu par les nombreuses failles que cette maîtrise tente vainement de dissimuler. Le film est trahi par deux failles majeures : un scénario bien trop... Lire l'avis à propos de The Master

2
Avatar sinh
5
sinh ·
Bande-annonce
2.9

Critique de 41 ans, toujours puceau par sinh

On pourrait (tenter d')énumérer les raisons (au nombre infini) qui font de ce film une insulte au cinéma, mais je me contenterai de dire ce que j'avais en tête pendant la looongue heure et quart qui compose cette horreur : "Je...suis...perplexe" Lire la critique de 41 ans, toujours puceau

1
Avatar sinh
1
sinh ·
Écouter
6.2

Frienemies

Ingrédients : Refrains cool : 20% Couplets cool : 30% Arrangements cool : 50% Intérêt : 0% Très estival, et à la coolitude incontestable, cet album est surtout un des plus creux de l'été. C'est sûr que dans un transat ensoleillé, avec une bière à la main, l'album fera mouche, l'effet est en fait trompeur : on risque de s'endormir et de se réveiller écervelé. Lire la critique de Manifest!

1
Avatar sinh
4
sinh ·
Bande-annonce
7.1

Wrong Cops, Bad Film.

En plus d'un postulat de départ volontairement (espérons) absurde -un flic pas gentil kidnappe un gosse gentiment loser pour l'éduquer musicalement- nous avons ici affaire à un film auto-obsessionnel. Pour Dupieux cinéaste, le comble du bon goût musical serait donc d'écouter Stade 2, l'ignoble album signé Dupieux musicien, alias Mr. Oizo. En plus de cet acte d'auto-fellation explicite assez... Lire l'avis à propos de Wrong Cops : Chapter One

5
Avatar sinh
2
sinh ·
Bande-annonce
5.4

Critique de Cosmopolis par sinh

Le problème majeur de ce film, c'est avant tout la vacuité sans fin des dialogues, qui ne sont pas seulement incohérents et ne cherchent pas une seule seconde (littéralement) à capter l'intérêt du spectateur, à supposer qu'il ne se soit pas déjà évaporé devant les plans "signature" de chez Cronenberg, qui se singe ici sans aucune volonté. Devant de tels dialogues, les acteurs ne réussissent même... Lire l'avis à propos de Cosmopolis

3 4
Avatar sinh
2
sinh ·
  • 1
  • 2