Avatar socrate

Critiques de socrate

Versus
  Suivre
-

Le déserteur

Je ne savais pas qu'Andrevon avait écrit des scenarios de bande dessinée, voilà qui est intrigant. Il est associé ici à une certaine Veronik. Leur récit est paru dans Circus. C'est un récit pacifiste, qui se déroule dans un futur indéterminé, mais qui fait incontestablement penser à la guerre d'Algérie, même si ce sont les Européens qui se battent en Afrique du Nord et qu'il s'agit surtout... Lire la critique de Matricule 45000

1
Avatar socrate
7
socrate ·
5.3

Blue sky mine

Je sais que ce film est très mauvais, mais étrangement j'en garde un bon souvenir, alors remettons la galette dans l'appareil et voyons ce que ça donne, aujourd'hui. Déjà, on n'a pas le choix de la langue, ce sera en français, c'est un signe qui ne doit pas tromper ! Le début est franchement mauvais, que ce soit la scène avec les mines ou l'assassinat. Le film commence à être... Lire l'avis à propos de Zone 39

3
Avatar socrate
4
socrate ·
Bande-annonce
6.5

Magnolia for ever

Pas convaincu. Pourtant l'affiche est belle, le casting au top, Joaquin Phoenix est vraiment au poil, c'est le cas de le dire, trop craquant, ses copines aussi, le film est sympa, la photographie splendide, la bande son rutilante, et pourtant il y a quelque chose qui cloche. Si le personnage du Doc vaut le coup d’œil à lui tout seul, le reste n'est pas reluisant, trop d'histoires... Lire la critique de Inherent Vice

6 4
Avatar socrate
4
socrate ·
6.8

La fin d'un monde

Très moyen. Bien meilleur que le tome 2 mais moins bien que le 1. Ma conclusion est qu'il s'agit d'une trilogie principalement destinée à des adolescents, ce qui est regrettable car certains auteurs savent aussi écrire pour des lecteurs plus âgés. Il y avait largement la matière pour le faire. Mais le talent n'est pas là, je suis désolé de le dire mais le résultat est quand même très brouillon.... Lire l'avis à propos de La Révolte - Hunger Games, tome 3

3
Avatar socrate
5
socrate ·
7.2

L'enlisement

Je me posais des questions après la lecture du tome 1, sur les qualités d'écriture de l'auteure. Je pense avoir davantage d’éléments de réponse après avoir fini le tome 2. Le roman est découpé en deux parties, la première est confuse, mal construite, assez ennuyeuse alors que les enjeux devraient... Lire la critique de L'Embrasement - Hunger Games, tome 2

5 2
Avatar socrate
3
socrate ·
Bande-annonce
1.7

Lagaf forever

Pas sûr qu’il soit complètement légitime de parler ici de chef d’œuvre, non, le film n’évite pas quelques maladresses, mais il a toutefois permis de révéler avec force l’immense talent d’acteur de Vincent Lagaf, quoiqu’on en dise, quel qu’ait été le destin de ce film. Non, ce n’est pas le fidèle spectateur du Lire la critique de Le Baltringue

13 22
Avatar socrate
8
socrate ·
7.3

Mon entrée dans l'arène

Pas si mal, pour finir ! Je dois dire que j'ai cédé à l'enthousiasme de mon fils de douze ans. Comme je n'ai pas (encore ?) réussi à lui faire partager mes géniales lectures d'enfance, et notamment Jules Verne, je m'adapte aux siennes, pour qu'on puisse partager deux-trois choses à partir de livres. Et bien, je lui ai réglé son compte rapidement, à ce tome 1 de Hunger Games : quand on est... Lire l'avis à propos de Hunger Games, tome 1

9 6
Avatar socrate
7
socrate ·
Bande-annonce
6.6

T'as voulu voir l'amour et on a vu Tonnerre

Je vais au cinéma pour être perdu, malmené, surpris. Je dois dire qu'avec ce film, je ne suis pas déçu. Je ne savais rien du métrage, si ce n'est qu'il se passait à Tonnerre : n'en rien connaître à l'avance, c'était une bonne chose, sans doute la meilleure façon d'apprécier le film à sa juste valeur, de le laisser nous mener où il l'entend, ici dans un de ces territoires que l'on ne connait... Lire la critique de Tonnerre

8 4
Avatar socrate
8
socrate ·
4.5

Une séance cauchemardesque

Je comprends cette femme, il est des séances de cinéma de plus en plus pénibles, le public n'a pas toujours l'attitude qu'on souhaiterait... Dans le film, c’est le pompon, les gens qui parlent, les bruits de chips, de téléphones qui vibrent, le gars qui se met juste devant toi alors qu’il n’y a personne dans la salle. Le film ne parle pas que de ça, heureusement ! La femme vit seule,... Lire la critique de Je suis à côté

2
Avatar socrate
4
socrate ·
6.6

On ne dit pas au-revoir quand on pense ne jamais revenir

Voilà un film qui ne se laisse pas aborder facilement, un peu comme cette Europe difficile à atteindre et qui n’est au final rien d’autre qu’un mirage. On pense un peu aux naufrageurs, avec ce phare qui clôt le film, et qui n’a en rien empêché Serigne Seck de mourir au cœur des flots. Un homme que l’on voit avant sa nouvelle tentative, qui exprime son irrépressible désir d’aller vivre en... Lire la critique de Atlantiques

2
Avatar socrate
6
socrate ·