Avatar Stéphane Mombuleau

Critiques de Stéphane Mombuleau

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.1

Curtis fait du Curtis

Richard Curtis fait du Richard Curtis. About Time est une comédie romantique à l'anglaise avec des tous petits morceaux de drame familial. Cette histoire d'un garçon pas forcément loser - il est plutôt drôle, sait parler aux femmes et n'est pas aussi ridicule au lit qu'un Jim d'American Pie (on a les références qu'on mérite) - mais juste un peu maladroit est plutôt touchante et les situations... Lire la critique de Il était temps

1
Avatar Stéphane Mombuleau
7
Stéphane Mombuleau ·
Bande-annonce
5.2

J'aurais tant voulu aimer ce film

Comme tout le monde, j'ai beaucoup aimé 21. Comme tout le monde, j'ai apprécié voir au casting Oldman et Ford. Mais j'ai malheureusement trouvé ça très plat alors que j'aurais tant voulu aimer ce film. Ce retournement de situation à la fin n'y change pas grand chose, c'est trop facile. J'aurais davantage vu une collaboration avec Ford pour enterrer Oldman, là ça aurait eu de la gueule. Ça aurait... Lire l'avis à propos de Paranoïa

Avatar Stéphane Mombuleau
4
Stéphane Mombuleau ·
Bande-annonce
5.9

Critique de Insaisissables par Stéphane Mombuleau

J'ai aimé mais c'est parce que je n'ai aucun goût. Ma crédibilité en prend un coup, j'imagine. Lire l'avis à propos de Insaisissables

Avatar Stéphane Mombuleau
9
Stéphane Mombuleau ·
Bande-annonce
4.2

Critique de Sea, No Sex and Sun par Stéphane Mombuleau

Je suis généralement friand de ces films familiaux où on aborde les amours de vacances, mais force est de contaster que celui-ci est bien vide d'intérêt et ne raconte pas vraiment d'histoire. Lire la critique de Sea, No Sex and Sun

Avatar Stéphane Mombuleau
2
Stéphane Mombuleau ·
Bande-annonce
4.7

Critique de 13 Fantômes par Stéphane Mombuleau

L'idée est sympa, la maison jolie, mais les fantômes sont carrément pas flippants. Ça fait un peu cheap halloween party... Ah et, Shannon Elizabeth arrive à donner un tout autre sens au mot "Daddy". Je connais un Monk qui aurait pas dit non à l'inceste, moi. Lire l'avis à propos de 13 Fantômes

1
Avatar Stéphane Mombuleau
6
Stéphane Mombuleau ·
7.1

Critique de Astier et Rollin posent les bases de... par Stéphane Mombuleau

Qui l'eut cru ? Un bouquin sérieux, instructif et qui tape dans le mille, par ces deux bouffons du roi, ces rois de la gaudriole ? Et pourtant. Irrésistiblement sincère, cet entretien nous donne à réfléchir et nous fait passer un moment très agréable, comme si nous y étions, autour de ce café, avec eux, en train de poser les bases de la pensée moderne. Nourri d'histoires et d'anecdotes qui... Lire la critique de Astier et Rollin posent les bases de la pensée moderne

6
Avatar Stéphane Mombuleau
9
Stéphane Mombuleau ·
Bande-annonce
6.4

Go get yourself loved

Même si on aime How I Met Your Mother, on est obligé d'accorder à ses détracteurs la platitude de son personnage principal et de son interprète, Josh Radnor. Alors quand on se lance dans Happythankyoumoreplease, dont il est l'auteur, le réalisateur et dans lequel il tient le rôle principal, on part avec quelques a priori. De plus c'est une première, mais ça ne veut pas forcément dire grand chose... Lire la critique de Happythankyoumoreplease

7 1
Avatar Stéphane Mombuleau
7
Stéphane Mombuleau ·
6.4

Critique de Bliss : Métamorphose d'une fille... par Stéphane Mombuleau

Probablement un des meilleurs romans (avec une bonne part d'autobiographique) que j'ai pu lire ces derniers temps. Si vous avez vu le film "Whip It!", ou "Bliss" en français, et que vous l'avez aimé, vous devez lire ce livre, qui n'est rien d'autre que la "source" du film. Un pur plaisir. Lire la critique de Bliss : Métamorphose d'une fille ordinaire

Avatar Stéphane Mombuleau
9
Stéphane Mombuleau ·
6.1

Critique de Un léger passage à vide par Stéphane Mombuleau

J'avais acheté ce bouquin parce que j'avais bien aimé l'interview de ce mec chez Ruquier, il y a quelques mois. Un mec au bord du suicide, ex-alcoolo, ex-toxico, ex-accroc aux médocs, qui s'accroche à la vie pour son fils, et qui raconte un peu tout ça dans une sorte de roman autobiographique rigolo-nostalgique. Dans le style, c'est moderne, branché, parfois trop, parfois ça part dans tous les... Lire la critique de Un léger passage à vide

2
Avatar Stéphane Mombuleau
6
Stéphane Mombuleau ·