Avatar tannhauser

Critiques de tannhauser

Versus
  Suivre
7.7

Intéressant, mais peut mieux faire

Le livre d'Aline Dieudonné arrive à nous doté de tous les superlatifs et, déjà, de bien des prix. Le livre a certes des qualités, mais n'en fait-on pas un peu trop ? Il s'agit d'une chronique contée par la fille aînée d'un famille pourvue d'un père alcoolique et brutal, d'une mère dépourvue de toute personnalité, et d'un frère cadet sérieusement perturbé. On l'aura compris,... Lire la critique de La vraie vie

Avatar tannhauser
6
tannhauser ·
7.5

Une nouvelle révélation des lettres américaines

Ce livre est tel qu'il ne peut provoquer qu'enthousiasme ou exécration. Le sujet lui-même est provocateur (mais, après tout, quand on a eu le malheur d'ouvrir certains livres de Christine Angot...), et le style peut, par son lyrisme et son caractère sombre, déplaire à plus d'un. Et pourtant... quel chef d'oeuvre ! Cette peinture des rapports entre une fille et son père, au fin fond du fond... Lire l'avis à propos de My absolute darling

Avatar tannhauser
8
tannhauser ·
6.5

Un polar sans intérêt

Cela commence de manière amusante, mais pas pour longtemps. Un avocat succombe aux charmes d'une cliente, avant qu'elle soit retrouvée assassinée chez elle et qu'il ne devienne le principal suspect. Voilà qui n'est pas d'une grande originalité. L'ennui est qu'après une cinquantaine de pages, plus rien d'intéressant ne se passe, et l'on se retrouve dans une banale histoire de trucages de... Lire la critique de L'avocat, le nain et la princesse masquée

Avatar tannhauser
2
tannhauser ·
5.3

Le livre de trop

Le livre porte bien son titre. Dieu sait si j'ai aimé "Le Nom de la rose", ce chef d'œuvre, et la quasi-totalité des autres romans d'Eco. Mais ici, quel désastre ! Rien n'y rachète rien. Eco nous refait "Le Pendule de Foucault" en moins réussi. C'est inabouti, inintéressant, futile. Le livre de trop d'un grand auteur et d'un grand intellectuel. Dommage. Lire l'avis à propos de Numéro zéro

Avatar tannhauser
2
tannhauser ·
7.6

Qui trop embrasse mal étreint

On nous promettait monts et merveilles à propos de ce livre, qui a finalement pour défaut essentiel... d'être interminable. Le début est excellent, avec cette histoire de disparition de tableau, mais le propos s'essouffle déjà durant le (long) séjour du héros dans la banlieue de Las Vegas, où il passe le plus clair de son temps à se droguer et à vomir. Et la fin est quasi illisible... Lire l'avis à propos de Le Chardonneret

13 2
Avatar tannhauser
5
tannhauser ·
8.3

Roman? Biographie? En tout cas un chef d'oeuvre

Greenblatt est un grande pointure, sa biographie récemment sortie de Shakespeare le confirme s'il le faut. Il nous donne ici un livre atypique, sorte de roman sans dialogues, contant la découverte, au XVème siècle, au fond d'un monastère, d'une copie du "De natura rerum" de Lucrèce. Ouvrage qui sera considéré sous la Renaissance comme plus que suspect par l'Eglise, déjà tracassée par... Lire l'avis à propos de Quattrocento

3
Avatar tannhauser
9
tannhauser ·
6.2

L'auteur s'intéresse plus à lui qu'à son sujet

Voilà un livre bien écrit, plaisant à lire, même si l'auteur ne peut s'empêcher d'en remettre, et nous lasse parfois avec un style un rien ampoulé. C'est bref, cela se lit d'une traite; mais qu'en reste-t-il à la fin? On a l'impression de ne pas mieux connaître Evariste Galois après avoir fermé ce livre qu'avant. On ne connaît ni l'homme ni le mathématicien; on ne voit pas en quoi il fut le... Lire la critique de Évariste

Avatar tannhauser
5
tannhauser ·
7.2

Intéressant mais scolaire

Quand un spécialiste des religions écrit un roman, ce n'est pas toujours très "romanesque"... La preuve ici. On lit sans déplaisir les aventures du héros de Frédéric Lenoir, mais le moins que l'on puisse dire est que cela manque de style ! Aucun pouvoir d'évocation: qu'il parle de Venise, de la vie dans le monastères, ou de bien d'autres endroits ou circonstances qui pourraient être colorés et... Lire la critique de L'Oracle della luna

Avatar tannhauser
4
tannhauser ·
7.7

Voyage au fond de l'enfer

Je suis venu aux romans noirs de Willocks après avoir lu ses deux grands romans historiques que sont "La Religion" et "Les douze enfants de Paris" (tous deux secouants). "Green River" est, sauf erreur, son premier roman. Il se passe au fond d'un pénitencier où éclate une révolte, et où se trouvent retenus un ex-médecin, condamné pour un crime qu'il n'a pas commis, et une psychologue qui est en... Lire l'avis à propos de Green River

Avatar tannhauser
7
tannhauser ·
7.2

On est pris par les tripes

Je ne connaissais pas Mo Hayder, et j'ai été favorablement surpris. Voilà quelqu'un qui vous trousse un roman effrayant avec un sens aigu du coup de théâtre et du retournement de situation. Le style est précis, sans fioritures, pas désagréable. Elle est très bien informée sur ce dont elle parle. Manifestement, c'est une "pro" dans son domaine, et je vais aller voir ce qu'elle a écrit d'autre. Ce... Lire la critique de Viscères

1
Avatar tannhauser
7
tannhauser ·