Avatar toothless

Critiques de Martin Maréchal

@toothless
Versus
  Suivre
Écouter
7.8

Maybe

Cette critique s'adresse à tous les "Sens-critiquiens". Chers amis, nous avons fait fausse route. En cette époque extrêmement prolifique pour la musique, à cette heure où les artistes se doivent de trouver sans cesse des concepts innovants pour pouvoir espérer recevoir un peu d'attention sur des sites comme notre cher SC, nous devons nous remettre en question.... Lire la critique de Laurel

5
Avatar toothless
8
toothless ·
-

Les errances

Pfiou.. Ces derniers temps ont été mouvementés pour Jean Rollin. Après le magistral La nuit des traquées et une virée chez les morts-vivants sans aucun sérieux, il est de nouveau engagé par Impex Films et par Les Films ABC (des vieux potes), pour tourner un film fauché qui restera complètement oublié dans son oeuvre : Les échappées, AKA Les paumées du petit... Lire la critique de Les paumées du petit matin

Avatar toothless
3
toothless ·
Bande-annonce
3.5

Le geste ultime de Karen Bach

Il est très difficile pour moi de m'exprimer au sujet de Baise-moi, le "brûlot féministe ultraviolent" (Libé) de Virginie Despentes et Coralie Trinh Thi. En effet, rarement je n'ai été aussi partagé à propos d'un film. En tout cas, une chose est sûre : il ne faut pas le prendre pour le futile road-movie mal foutu dont certains parlent, même si je suis d'accord avec le "mal... Lire la critique de Baise-moi

1
Avatar toothless
4
toothless ·
3.7

Promizoulin, finissons-en !

Aaaaaah, et j'en arrive enfin à Le lac des morts-vivants, un film que Jean Rollin, qui traine d'accoutumée dans des cimetières, a signé sous le nom de J.A. Lazer, selon lui le surnom d'un balayeur qui trainait sur le plateau du film. J'ai attendu ce moment pendant si longtemps. Le genre de film dont la plupart des gens ne soupçonnent même pas l'existence. Mesdames et... Lire la critique de Le Lac des morts vivants

1
Avatar toothless
6
toothless ·
Bande-annonce
4.8

Les traquées de la nuit

Fascination n'a pas rapporté beaucoup d'argent, et Impex Films (prod spécialisée dans le X pour laquelle Rollin a déjà travaillé avec notamment Phantasmes) envoie notre vampirophile préféré tourner un film dans les tours de la Défense en, tenez-vous bien : une semaine chrono ! Pari impossible me direz-vous, d'autant plus que le budget accordé est carrément... Lire la critique de La Nuit des traquées

4
Avatar toothless
8
toothless ·
-

Jeunes filles impudiques

Mon retour en détail sur l'oeuvre de Jean Rollin devait se poursuivre avec La nuit des traquées (1980), mais je ne pouvais plus résister à l'envie de faire un petit détour du côté de chez Michel Gentil, facette classée X du cinéaste. Il faut bien avoir en tête que les années 1970, même si elles permettaient aux jeunes artistes de défricher de nouveaux terrains, ont été le... Lire l'avis à propos de Jeunes filles impudiques

2
Avatar toothless
5
toothless ·
5.4

Anémie, 1905

C'est fois, c'est la bonne ! Après quatre ans de galère à tourner des films de cul pour la plupart affligeants et un film de zombie excellent en son genre (Les raisins de la mort), le sieur Rollin arrive enfin à financer un nouveau film fantastique. Le bal des égéries se poursuit, avec cette fois à l'écran l'écrivain Franca Maï et l'ex-star du X Brigitte Lahaie. Tourné au... Lire l'avis à propos de Fascination

5
Avatar toothless
7
toothless ·
Bande-annonce
4.6

Vignes contaminées

Nous avions laissé Jean Rollin en 1975, après l'échec cuisant de Lèvres de sang qui le forcera à tourner des pornos "alimentaires" pour la plupart sans âme (à quelques exceptions près, comme Phantasmes) ou même carrément insultants pour sa carrière (coucou Suce-moi vampire). Cependant, la situation ne semble pas s'arranger. Les films sont... Lire l'avis à propos de Les Raisins de la mort

2
Avatar toothless
7
toothless ·
-

Le Diable est dans la roseraie

Bon, j'avais laissé en plan ma longue rétrospective de Jean Rollin il y a quelques mois et je viens de me dire que ce serait pas une mauvaise idée de la continuer. Par contre, difficile d'attaquer avec un cas aussi particulier que celui de Phantasmes, le film le plus hybride de sa filmographie. Inconnu de la plupart des fans du vampirisme franchouillard et totalement par les... Lire la critique de Phantasmes

3
Avatar toothless
5
toothless ·
Écouter
8.0

A crisis I knew had to come

"L'existence... quelle importance ça a ? J'aborde la vie du mieux que je peux. La passé fait désormais partie de mon futur. Le présent est hors de contrôle" C'est sur ces paroles extraites du morceau "Heart and Soul" que s'ouvre Control, film biographique sur Ian Curtis. Ces quatre phrases résument parfaitement l'état d'esprit du chanteur de Joy Division, et celui de la... Lire l'avis à propos de Closer

3
Avatar toothless
9
toothless ·