Les meilleurs livres de Fédor Dostoïevski selon RimbaudWarrior

Liste de

14 livres

créee il y a presque 2 ans

 · 

modifiée il y a 15 jours

Crime et Châtiment
8.6
1.

Crime et Châtiment (1867)

(traduction André Markowicz)

Pryestupleyniye i nakazaniye

Sortie : 1998 (France). Roman

livre de Fiodor Dostoïevski

RimbaudWarrior a mis 10/10 et l'a mis dans ses coups de cœur.

Résumé : Le roman dépeint le meurtre prémédité d'une vieille prêteuse sur gage et de sa sœur par Raskolnikov, et ses conséquences mentales et physiques.

L'Idiot
8.4
2.

L'Idiot (1870)

(traduction André Markowicz)

Idiot

Sortie : 1993 (France). Roman

livre de Fiodor Dostoïevski

RimbaudWarrior a mis 9/10 et l'a mis dans ses coups de cœur.

Résumé : Le prince Mychkine est un être fondamentalement bon, mais sa bonté confine à la naïveté et à l'idiotie, même s'il est capable d'analyses psychologiques très fines. Après avoir passé sa jeunesse en Suisse dans un sanatorium pour soigner son épilepsie, il retourne en Russie pour pénétrer les cercles fermés de la société russe, sans sou ni attache, mais avec son titre de noblesse et un certificat de recommandation en poche...

Les Carnets du sous-sol
8.1
3.

Les Carnets du sous-sol (1864)

(traduction André Markowicz)

Zapiski iz podpol'ia

Sortie : 1992 (France). Roman

livre de Fiodor Dostoïevski

RimbaudWarrior a mis 9/10.

Résumé : Réfugié dans son sous-sol, le narrateur dévide un monologue où il fait le juste procès du monde moderne et de toute son hypocrisie.

Humiliés et offensés
8.1
4.

Humiliés et offensés (1861)

Униженные и оскорбленные

Sortie : 1866 (France). Roman

livre de Fiodor Dostoïevski

RimbaudWarrior a mis 9/10.

Résumé : Le premier grand roman de Dostoïevski est sans doute l'un des plus destructeurs qu'il ait écrits. C'est bien un sentiment de malaise et d'amertume qui naît de cette histoire dans laquelle le narrateur, un romancier phtisique et solitaire, aime désespérément une jeune fille qui succombe au charme d'un freluquet ; une histoire qui met en scène deux malédictions paternelles pour deux femmes qui ont fauté ; une histoire au bout de laquelle seuls les monstres seront récompensés. Malgré la noirceur des personnages, le lecteur ne pourra qu'être saisi par la force juvénile du lyrisme, par la joie pure du romancier qui s'abandonne à une intrigue sentimentale, relevée à tout instant par l'ironie la plus fine.

Le Double
7.4
5.

Le Double (1846)

(traduction André Markowicz)

Двойник (Dvoïnik)

Sortie : 1846 (France). Roman

livre de Fiodor Dostoïevski

RimbaudWarrior a mis 9/10.

Résumé : Le héros de notre récit entra tout hagard dans son logement ; sans quitter ni manteau ni chapeau, il traversa le couloir et, comme frappé de la foudre, s'arrêta sur le seuil de sa chambre. L'inconnu était assis devant lui, en manteau et chapeau lui aussi, sur son propre lit, souriant légèrement, et, clignant un peu des yeux, il le saluait amicalement de la tête. M. Goliadkine voulut crier mais ne put et il se laissa tomber sur une chaise presque évanoui d'épouvante. Et à vrai dire, il y avait de quoi. M. Goliadkine avait tout à fait reconnu son nocturne compagnon qui n'était autre que lui-même, M. Goliadkine, mais tout à fait identique à lui-même ; en un mot ce qui s'appelle son double sous tous les rapports...

Les Frères Karamazov
8.6
6.

Les Frères Karamazov (1880)

(traduction André Markowicz)

Brat'ya Karamazovy

Sortie : 2002 (France). Roman

livre de Fiodor Dostoïevski

RimbaudWarrior a mis 9/10.

Résumé : Il y a le père, Fiodor Pavlovich, riche, malhonnête et débauché, et ses trois fils légitimes : Mitia, impulsif, orgueilleux, sauvage ; Yvan, intellectuel, raffiné, intransigeant ; Aliocha, sincère, pieux, naïf. Et puis il y a le fils illégitime, Smerdiakov, libertin cynique vivant en serviteur chez son père. L'un d'eux sera parricide. Roman complet et flamboyant, Les Frères Karamazov rassemble une intrigue policière, plusieurs histoires d'amour, des exposés théologiques et métaphysiques éblouissants et des personnages inoubliables déchirés par leurs conflits intérieurs.

L'Éternel Mari
7.5
7.

L'Éternel Mari (1870)

Вечный муж (Vetchny mouj)

Sortie : 1870 (France). Roman

livre de Fiodor Dostoïevski

RimbaudWarrior a mis 8/10.

Résumé : Un amant est hanté par un mari trompé, accablé par des soucis d'argent et a perdu le goût de la vie.

Les Démons
8.7
8.

Les Démons (1871)

(traduction André Markowicz)

Bésy

Sortie : 1995 (France). Roman

livre de Fiodor Dostoïevski

RimbaudWarrior a mis 8/10.

Résumé : Des révolutionnaires veulent renverser l'ordre établi. Le chef souhaite qu'un aristocrate, fascinant tout le monde, prenne sa place à la tête du groupe.

Le Joueur
7.7
9.

Le Joueur (1866)

(traduction André Markowicz)

Игрок (Igrok)

Sortie : 1991 (France). Roman

livre de Fiodor Dostoïevski

RimbaudWarrior a mis 8/10.

Résumé : Alexeï Ivanovitch, au service d'un général à la retraite, arrive en Allemagne. Il revoit Pauline, la belle-fille du général, dont il est amoureux.

Les Pauvres Gens
7.6
10.

Les Pauvres Gens

Бедные люди (Bednyé lioudi)

Sortie : 1846 (France). Roman

livre de Fiodor Dostoïevski

RimbaudWarrior a mis 8/10.

Résumé : Makar Dévouchkine et Varenka Dobrossiolova s'écrivent assidûment. Lui est un petit fonctionnaire, elle est sa voisine d'en face, une jeune fille dans le besoin. Au fil de leur correspondance, composée avec simplicité et spontanéité, se dessine l'affection sincère qui les lie, et qui fera le malheur de l'un d'eux. Les Pauvres Gens est le premier roman d'un auteur qui gagna une notoriété immédiate. La trame sentimentale et le style naturaliste sont prétextes à explorer l'âme humaine dans son inconscient et son refoulé : les lettres des deux personnages suggèrent en effet beaucoup par leurs silences et leurs non-dits. Ce dévoilement comme involontaire, parfois troublant, annonce d'autres monstres de la mauvaise foi à venir dans une oeuvre magistrale.

Les Nuits blanches
7.9
11.

Les Nuits blanches (1848)

(traduction André Markowicz)

Belye notchi

Sortie : 1956 (France). Roman

livre de Fiodor Dostoïevski

RimbaudWarrior a mis 8/10.

Résumé : Un homme solitaire et romanesque rencontre une fille éplorée. Désespérée par un chagrin d'amour, Nastenka se laisse aller au fantasme du jeune homme.

Souvenirs de la maison des morts
8
12.

Souvenirs de la maison des morts

(traduction Louise Desormonts et Henri Mongault)

Записки из Мертвого дома (Zapiski iz miortvova doma)

Sortie : 1860 (France). Roman, Culture & société

livre de Fiodor Dostoïevski

RimbaudWarrior a mis 7/10.

Résumé : La maison des morts, c'est le bagne de Sibérie où Dostoïevski a purgé comme condamné politique une peine de quatre années de travaux forcés et de six ans de «service militaire». Mais la maison des morts, c'est aussi le Goulag. La Russie de Dostoïevski est déjà celle de Staline, de Beria, de Vychinski, des grands procès où les accusés rivalisent devant leurs procureurs de contrition et d'aveux. Comme l'écrit Claude Roy, «la Russie d'hier et la Russie moderne sont exemplaires dans la science du "châtiment" sur deux points essentiels. Elles ont poussé plus avant peut-être qu'aucun peuple l'art de donner aux tortionnaires cette paix de l'esprit que procure la bonne conscience. Elles ont su simultanément contraindre un nombre important de leurs victimes, non seulement à subir sans révolte les épreuves infligées, mais à donner à leurs tourmenteurs un total acquiescement.

Annotation :

(roman autobiographique)

L'Adolescent
7.9
13.

L'Adolescent (1875)

(traduction André Markowicz)

Подросток (Podrostok)

Sortie : 1998 (France). Roman

livre de Fiodor Dostoïevski

RimbaudWarrior a mis 7/10.

Résumé : Avant-dernier roman, injustement méconnu, de Dostoïevski, voici la confession hallucinée d'un adolescent solitaire : enfant bâtard d'un aristocrate et d'une domestique, malmené par ses camarades, il s'enferme dans une solitude mégalomaniaque et se plonge dans des réflexions chaotiques où se mêlent fantasme de richesse, fascination pour la noblesse et délire mystique. Cela sur fonds d'intrigues amoureuses dans la société pétersbourgeoise.

Le Rêve d'un homme ridicule
7.8
14.

Le Rêve d'un homme ridicule (1877)

Son smechnovo tcheloveka

Sortie : 1993 (France). Recueil de nouvelles

livre de Fiodor Dostoïevski

RimbaudWarrior a mis 9/10.

Résumé : "Je suis un homme ridicule. Maintenant, ils disent que je suis fou. Ce serait une promotion, s'ils ne me trouvaient pas toujours aussi ridicule. Mais maintenant je ne me fâche plus, maintenant je les aime tous, et même quand ils se moquent de moi..." Lassé du monde, détourné du suicide par une rencontre fortuite, le héros de ce monologue imprécatoire plonge dans un profond sommeil. Son rêve le conduit alors vers un univers utopique, un double de la terre mais sans le péché originel, un monde où les hommes vivent bons, libres et heureux. Et c'est l'occasion pour Dostoïevski de laisser libre cours à sa veine mystique, investissant son héros, de retour dans le quotidien des hommes après avoir touché de près l'idée du bonheur, d'une mission évangélique.

Annotation :

(novella)