L'Idiot

(traduction André Markowicz)

Idiot

1870

3.6K

5.4K

401

8.4

Livre de Fiodor Dostoïevski · 1993 (France)

Genre : Roman

Traducteur :

André Markowicz

Groupe :

L'Idiot
Toutes les informations

Le prince Mychkine est un être fondamentalement bon, mais sa bonté confine à la naïveté et à l'idiotie, même s'il est capable d'analyses psychologiques très fines. Après avoir passé sa jeunesse en Suisse dans un sanatorium pour soigner son épilepsie, il retourne en Russie pour pénétrer les cercles fermés de la société russe, sans sou ni attache, mais avec son titre de noblesse et un certificat de recommandation en poche...

JackySouli

J'ai un énorme problème avec ce roman, la première partie est tellement fabuleuse que la seconde et la troisième m'ont profondément ennuyées au point...

il y a 12 mois

1 j'aime

Lafonthug

Lafonthug

Je m’accorde absolument aux dires d’André Markowicz, proclamant lors de sa traduction de l’Idiot : « Mais comment donc un homme peut-il écrire cela...

il y a 4 mois

DétectivePrivé

Lecture à peine commencée que le Prince Mychkine est déjà inoubliable !

il y a 12 mois

guyness
9
guyness

Critique positive la plus appréciée

L'art de la fugue

Pour rester dans le thème du titre, je vous propose une analyse crétine Crétine pour deux raisons. D'abord parce qu'il semble encore plus vain de parler d'un livre comme L'idiot que, disons, d'un...

Lire la critique

il y a 10 ans

Z3D
5
Z3D

Critique négative la plus appréciée

Critique de par Z3D

L'idiot m'avait été recommandé pendant ma lecture de Crime et Châtiment en m'affirmant que le personnage du prince Mychkine était bien plus attachant que celui de Raskolnikov! Ayant adoré Crime et...

Lire la critique

il y a 7 ans

Plume231
9
Plume231

Le Christ mort !!!

Ce tableau ! s’écria le prince subitement frappé d’une idée ; — ce tableau ! Mais en considérant ce tableau un homme peut perdre la foi ! Lors d'une visite au Kunstmuseum à Bâle, selon les...

Lire la critique

il y a 4 ans

Pithecanthropus
9

L'amour fou

Une première expérience avec Dostoïevski (enfin, mise à part une de ses nouvelles s'étant avérée plutôt décevante). Et une première expérience merveilleuse... Bon, loin de moi l'idée d'écrire une...

Lire la critique

il y a 8 ans

SanFelice
8
SanFelice

L'amour qui sauve le monde

Écrit entre Le Joueur et L’Eternel Mari, L’Idiot fait partie des grands romans de Fedor Dostoievski, une œuvre déroutante, dense, et le portrait d’un personnage inoubliable et...

Lire la critique

il y a 1 an

ngc111
8
ngc111

Critique de par ngc111

Né d'un accouchement difficile, long pendant lequel Dostoïevski aura retravaillé son œuvre (ou en tous cas certaines de ses parties) plusieurs fois, L'idiot forme un ensemble qui trouble le lecteur...

Lire la critique

il y a 11 ans