AfroA

Homme, 25 ans, Madagascar
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre
Malgache mais avant tout citoyen du monde.
Evidemment chacun a sa façon d'apprécier une oeuvre, c'est pourquoi j'aime converser avec les gens qui ont un avis différent du mien (voire à l'opposé).
Je dirais avec une touche de poésie à deux balles: "La culture c'est bien quand ça divise les avis mais pas les gens."

Répartition des notes

  1. 16
  2. 61
  3. 234
  4. 514
  5. 560
  6. 545
  7. 423
  8. 130
  9. 7
  10. 1

Comparez votre collection avec AfroA

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de AfroA
Critiques de AfroA

Dernières critiques

Bande-annonce
6.3
Behind her eyes ou autrement dit inside her head

Le titre de ma critique résume grosso modo le nœud de l'intrigue. C'est en effet autour d'une femme aux idées pas très claires que se concentrera l'attention du spectateur disposé à se lancer dans cette mini-série. Mini, ça a l'air court mais il faut avouer que l'on sent le temps passer tant l'intrigue se déroule lentement. Au départ ça ne m'avait pourtant pas spécialement dérangé; le premier... Lire l'avis à propos de Mon amie Adèle

Avatar AfroA
4
AfroA ·
Bande-annonce
7.4
Vivy Vidi Vici

Bilan mitigé au bout de ces 13 épisodes. On est certes loin des sempiternelles histoires de jeunes gens qui sauvent le monde par le pouvoir de l’amitié et/ou de la gentillesse suprême mais le fait que l'anime parle de robot n'aide pas. Quand on pose un androïde comme personnage principal et qu'on entend délivrer une histoire ambitieuse comme c'est (je pense le cas), il faut y aller... Lire la critique de Vivy : Fluorite Eye's Song

1
Avatar AfroA
5
AfroA ·
Mentions J'aime de AfroA

Activité récente

Statuts d'humeurs

Breaking News in Yuba County (2021) C'est souvent drôle tant les personnages peuvent être pathétiques tout en sachant amener par moments un ton grave. Ça me rappelle certains films des frères Coen, en plus léger.
La Fin du monde, avant le lever du jour (2005) Ressemble un peu trop au "quartier de la lumière" à mon gout. Ce n'est pas forcement un défaut mais certainement pas une qualité
Death Note (2006) Franchement pas bon, les défauts du manga avec en plus des changements nazes... Mais y a un petit je ne sais quoi qui me le rend sympathique
Le Quartier de la lumière (2005) Y a vraiment un peu de tout dans ces histoires. Il y en a des touchantes,d'autres glauques, certaines sont anecdotiques; je pense qu'on peut tous s'y retrouver. Du coup, la BD en vaut en coup