Avatar Akshell

Critiques de Akshell

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.4

mâché, craché, remâché, suçoté, recraché, ...

Sur PC : Cette couverture ne vous rappelle rien ? Si ? Gordon Freeman peut-être ? Arkane Studios est connu pour quelques bon jeux dont Dishonored, mais aussi pour avoir travailler sur le projet avorté de "Return to Ravenholm" inspiré du niveau du même nom tiré de Half-Life², où le gameplay tend vers le survival horror et où l'on doit sortir d'un village abandonné envahi de headcrabs tapis dans l'ombre... Lire le test Prey sur PC

2
Avatar Akshell
3
Akshell ·
Bande-annonce
5.5

Woke Up

Épitomé de la culture woke, on y retrouve tous les clichés du genre : Les femmes sont des victimes, les noirs sont des meurtriers mais c'est pas leur faute, la police est incompétente et au service des riches sauf le chef indien ou la lesbienne, les riches sont des violeurs / abuseurs / voleurs / meurtriers, et les hommes blancs sont lâches et menteurs. On y retrouve donc comme... Lire l'avis à propos de Nancy Drew

3 4
Avatar Akshell
7
Akshell ·
Bande-annonce
4.4

O'tacos spécial

Fidèle à son credo depuis le transporteur: une Audi, une pute et de l'action. On a donc une succession de scènes d'actions plus ou moins gratuites, qui tentent péniblement de réveiller l'intérêt du joueur, en multipliant maladroitement les clins d’œils au jeu: double silverballer, étranglement à la corde à piano, vomitif, fusil de sniper, référence religieuse et avé maria en fond sonore etc.... Lire l'avis à propos de Hitman

Avatar Akshell
3
Akshell ·
Bande-annonce
6.5

Cheesy & mal décongelée

Le succès de J. J. Abrams avec Star Trek en film ayant sauvé la franchise de sa niaiserie congénitale, a aussi permis de relancer Star Trek en série avec Discovery, franchissant un nouveau palier alliant action, intelligence, subtilité, donnant enfin un coté réellement humain aux personnages. Il fallait bien que le soufflé retombe ; la surexploitation via la décongélation de Picard n'en était... Lire l'avis à propos de Star Trek : Picard

5 1
Avatar Akshell
4
Akshell ·
Bande-annonce
5.0

2h08 de pub

Red Bull, Alpha Romeo, Lavazza², Heineken, Nikon, Aviator (Le gin de Ryan Reynolds), Chopard³. 2h08 de pub entrecoupées de scènes d'action et parfois hélas de tentatives d'acting pour la plupart assez pénible, pour ne pas dire embarrassante. Malgré de très gros effort ça ne se place pas au niveau d'un FF, MI, ou JB. Lire l'avis à propos de 6 Underground

2 2
Avatar Akshell
4
Akshell ·
Bande-annonce
6.5

Œdipe dans l'espace

2001: A Space Odyssey 1968, Solaris 2002 (je n'ai pas vu celui de 1972), Interstellar 2014, et sans doute plein d'autres, des films prétextes se servant de la hard SF pour parler d'autre chose. C'est beau, c'est vaste, on sent le vide, il y a de la musique classique, où chaque note s'étire, il y a des silences, il faut représenter le temps, les distances... Et puis c'est froid, les... Lire l'avis à propos de Ad Astra

Avatar Akshell
6
Akshell ·
Bande-annonce
5.2

vu, revu, ennuyeux...

The Mechanic 1972, Assassins 1995, Red 2010, The Mechanic 2011... J'en oublie forcément, vous en avez vu un vous les avez tous vu, Le vieil assassin "qui est le meilleur de sa profession", qui veut partir à la retraite, et puis "one last thing" la dernière mission, le petit nouveau qui débarque pour le remplacer... Chacun à son petit twist d'originalité, ici un clone. Grosse fatigue du... Lire la critique de Gemini Man

Avatar Akshell
4
Akshell ·
Bande-annonce
5.4

Un ersatz de Skyrim dans l'univers de Far Cry

Sur PC : J'ai détesté Ghost Recon Wildlands, un simulateur de conduite absolument vomitif, des voitures incontrôlables avec des combats chiants et l'obligation de supporter des IA débiles tirants dans tous les sens. J'ai du joué deux fois 30 min à la démo et j'en suis sorti avec une migraine. Dubitatif j'ai installé la démo de Breakpoint, et un soir je l'ai lancé par erreur à la place de R6... Lire le test Ghost Recon: Breakpoint sur PC

1
Avatar Akshell
1
Akshell ·
Bande-annonce
5.2

L'auto parodie jusqu'à la déchéance

Luc Besson creuse plus profond sa tombe, suivant le succès d'Atomic Blonde il s'auto-parodie dans un remake de Nikita se passant en 1990. Prenant pour personne une jeune espionne russe, il multiplie les flash-back pour essayer d'exploiter le concept des matriochkas, hélas, la paresse et la facilité l’empêche d'aller au delà de 3 poupées. Malgré ça le trio de tête du casting: Helen... Lire la critique de Anna

4 2
Avatar Akshell
3
Akshell ·
Bande-annonce
6.8

Vulgaire

Carnival Row tombe dans l'écueil de toutes les œuvres du genre gothique, l'exploitation la plus putassière possible de tous les clichés sur l'époque victorienne. Tous y est soit incroyablement luxueux, soit incroyablement sale. Ici teinté de fantaisie, les fées deviennent forcément des putes, et les faunes des esclaves. L'histoire exploite avec lenteur et contentement tous les clichés... Lire l'avis à propos de Carnival Row

2 1
Avatar Akshell
6
Akshell ·