Avatar Aurea

Critiques de Aurea

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.6

Désespérance

"Innamoramento" ou amour naissant : c'est sur les images d'un bonheur idyllique que s'ouvre ce film de Lafosse, réalisateur dont je n'avais encore rien vu. Il est Marocain, elle est Belge et ils s'aiment, ne se rassasiant pas l'un de l'autre, couvés semble-t-il par le regard bienveillant du père adoptif de Mounir, le Docteur... Lire la critique de À perdre la raison

44 42
Avatar Aurea
4
Aurea ·
Bande-annonce
6.5

Les tourments de l'âme et du coeur

Jane Eyre c'est d'abord le récit d'une souffrance qui prend ses racines dans la petite enfance : orpheline mal aimée recueillie par une tante rigoriste et inflexible qui réserve ses seuls attendrissements à son jeune fils véritable tyran en puissance, c'est entre tortures morales et violences physiques que Jane va devoir se construire. Dénigrée, méprisée,... Lire l'avis à propos de Jane Eyre

76 66
Avatar Aurea
7
Aurea ·
7.0

Amour et Désamour même combat

Que de plaisir pris à regarder ce divertissement léger, plein de charme et de séduction qu'est Une Leçon d'amour d'un certain Ingmar Bergman ! Une oeuvre de jeunesse qui débute par un pari : embrasser une belle inconnue croisée au détour d'un chemin, ou mieux encore, comme ici, dans un train ? Quel homme n'a jamais été tenté, ne... Lire la critique de Une Leçon d'amour

52 15
Avatar Aurea
8
Aurea ·
5.5

La rebelle en rollers

Elle est jeune, circule en rollers, et vit modestement avec sa mère, gardienne d'enfants, dans un pavillon en bordure du RER. Mère et fille s'entendent bien, et la jeune femme n'a aucun problème pour s'installer avec son ami et vivre en couple "pour la première fois" comme elle se plaît naïvement à le dire. Mais Louise, Catherine Deneuve, plus ou moins crédible d'ailleurs dans ce personnage de... Lire l'avis à propos de La Fille du RER

26 23
Avatar Aurea
6
Aurea ·
7.6

Le bonheur au quotidien

Dans ce film simplement intitulé Le Repas, Naruse nous convie à un univers des plus quotidiens, banal même, pourrait-on dire. Début des années 1950, un couple marié depuis 5 ans vit modestement à Osaka, lui est agent de change, elle femme au foyer. Leur vie se passe, chaque jour semblable à l'autre : " hier,... Lire l'avis à propos de Le Repas

40 11
Avatar Aurea
8
Aurea ·
Bande-annonce
7.2

Le grand mal-être

J'avais beaucoup aimé Marie-Antoinette de Sofia Coppola, j'ai regardé sur Arte, Virgin Suicides, son premier film qui date de 1999, véritable réussite s'il en est. De superbes images pour illustrer cette période des années 1970, et surtout ce passage à l'âge adulte qui se fait... Lire la critique de Virgin Suicides

323 112
Avatar Aurea
9
Aurea ·
Bande-annonce
7.6

L'homme est une femme comme les autres

Elle marche, vue de dos dans son tailleur épaulé : grande, mince, cheveux mi-longs, elle traverse la vie comme elle a choisi de la vivre, Laurence Anyways, qu'elle soit homme ou femme, rectifiant cette erreur de la nature qu'elle avait subie pendant 30 ans. Il était une fois un jeune homme brillant, fin et beau, qui enseignait la... Lire la critique de Laurence Anyways

128 40
Avatar Aurea
8
Aurea ·
Bande-annonce
8.2

Le sens de la vie

Utopie, générosité, humanisme sont-ils de vains mots, ou bien représentent-ils la réalité qui donne un sens à notre vie ? Ce film en est la merveilleuse illustration, et ces valeurs y sont superbement incarnées par James Stewart dans son personnage ô combien touchant de George Bailey, qui sa vie durant s'est consacré au bien de ses concitoyens, aidant les plus démunis à accéder à des logements... Lire la critique de La vie est belle

179 74
Avatar Aurea
10
Aurea ·
Bande-annonce
6.6

Féministe avant l'heure

Le projet était ambitieux, mais cette réalisation américano-espagnole reste très hollywoodienne : décors colossaux assez kitsch, même si la reconstitution de ce IVè siècle après Jésus Christ dans une Alexandrie déchirée entre Romains et Chrétiens ne peut qu'en imposer. On retiendra la scène quasi mythique de la grande bibliothèque, théâtre des saccages commis par les Chrétiens qui pillent,... Lire la critique de Agora

68 89
Avatar Aurea
7
Aurea ·
7.8

"Rose au bois vint avec moi"

ll est des êtres dont on n'imagine pas qu'ils furent jeunes un jour, et pour moi Victor Hugo, comme pour nombre d'élèves et d'adolescents, c'était d'abord le poète chenu de mes livres, l'archétype du vieil homme sage et bienveillant qui célébrait L' Art d'être grand-père, l'auteur inspiré de La Légende des siècles et des Misérables et le... Lire l'avis à propos de Les Contemplations

87 43
Avatar Aurea
9
Aurea ·