Avatar Aurea

Critiques de Aurea

Versus
  Suivre
8.2

Le Désir de l'Impossible

« La beauté ne peut rien contre les convenances, l’amour ne peut rien contre la société, l’énergie ne peut rien contre le système, c’est le destin des meilleurs d’être vaincus. » 1912 : le Japon isolationniste dans la grande tradition des samouraïs, qui avait fait les beaux jours de l’ère Meiji, s’achève, on est à l’aube d’une époque tournée vers... Lire l'avis à propos de Neige de printemps

45 47
Avatar Aurea
8
Aurea ·
7.6

Sôshun

Le cinéma d’Ozu c’est peut-être, ainsi que le déclarait l’un de ses assistants, Kiju Yoshida, «poursuivre un mirage dans un pré au printemps», à moins que ce ne soit, comme pour Wenders, « le paradis perdu du 7ème art »… Le réalisateur allemand, en effet, a toujours professé une vive admiration envers le cinéaste japonais et... Lire la critique de Printemps précoce

64 76
Avatar Aurea
8
Aurea ·
7.4

La Curée

Mais ce qui, de tous les détours des allées, frappait les regards, c’était le grand Hibiscus de la Chine, dont l’immense nappe de verdure et de fleurs couvrait tout le flanc de l’hôtel, auquel la terre était scellée. Les larges fleurs pourpres de cette mauve gigantesque, sans cesse renaissantes, ne vivent que quelques heures. On eût dit des bouches sensuelles de femmes qui... Lire la critique de La Curée

65 99
Avatar Aurea
9
Aurea ·
Bande-annonce
7.3

"L'enfer c'est moi-même"

Et non plus les autres, pourrait nous dire Lumet, prenant à contrepied la célèbre formule de Sartre dans Huis-clos, pour filmer un homme confronté à ses démons, à ses peurs et ses angoisses, un homme qui va entrer en collision avec sa part d’ombre, fatale ambivalence de la nature humaine, que le cinéaste explore dans ce film d’une noirceur absolue... Lire la critique de The Offence

66 108
Avatar Aurea
8
Aurea ·
Bande-annonce
7.0

Elle et Lui

« Dans tout l'art hindou, l'expression du lien entre le corps et l'âme, entre le charnel et le spirituel dans le sentiment amoureux, se retrouve dans la poésie, la sculpture, la peinture...dans une parfaite symbiose. » L’absolue délicatesse du premier film de la réalisatrice indienne Rohena Gera, m’a fait penser à cette carte... Lire la critique de Monsieur

66 61
Avatar Aurea
8
Aurea ·
8.7

À une passante

Je me suis toujours demandé pourquoi ce poème m’emplissait d’une telle ivresse, pourquoi ces vers faisaient vibrer toutes les cordes de ma sensibilité, pourquoi je le ressentais, non seulement comme une œuvre d’art mais comme l’expression intime d’une part de moi-même. Qui, mieux que Baudelaire, en effet, aurait pu décrire la rencontre... Lire l'avis à propos de Les tableaux parisiens

72 96
Avatar Aurea
10
Aurea ·
6.5

La Bague

« Tokyo…ville de culture et de progrès… mais aussi capitale du vice et de la débauche… » C’est par cet exergue, constat lucide et sans appel d’un cinéaste engagé, que s’ouvre le film : images d’une ville en pleine mutation que rythment chemin de fer, tramways et rares voitures, mais où la caméra s’attarde sur ces piétons anonymes arpentant les... Lire l'avis à propos de La Marche de Tokyo

55 59
Avatar Aurea
7
Aurea ·
8.0

Un amour à rêver

« Equilibré en âge, d'allure assortie et en accord sur les questions domestiques, ce couple, bien que là encore rarement en conflit, accusait des différences de tempérament: lui était d'humeur égale, pour ne pas dire apathique, et elle, franchement nerveuse et passionnée. C'est à leurs goûts et penchants, ces détails infimes de la plus grande importance, qu'il n'existait pas de... Lire la critique de Une femme d'imagination

51 73
Avatar Aurea
8
Aurea ·
7.3

Une jeune fille de 80 ans

Alma Belasco ne ressemblait à aucune autre des habituées de Lark House, se disait Irina, jeune infirmière moldave fraîchement embauchée dans cette résidence du troisième âge des environs de San Francisco. Quatre-vingts ans, et une superbe ne laissant d’impressionner la jeune femme, qui avait souvent noté la « béatitude sucrée »... Lire la critique de L'amant japonais

41 56
Avatar Aurea
8
Aurea ·
Bande-annonce
7.1

Salem : la vengeance d'une femme

« Il n’y a de sorcellerie que là où l’on y croit, n’y croyez pas et il n’y en aura plus. » Massachusetts 1692 Dans le petit village de Salem la colonie puritaine au grand complet s’apprête à célébrer dimanche, jour du Seigneur, où la moindre tâche entreprise revêt l’allure d’une grave offense à Dieu, chacun se rendant au temple de concert, pour y écouter... Lire l'avis à propos de Les Sorcières de Salem

69 99
Avatar Aurea
8
Aurea ·