Avatar Aurea

Critiques de Aurea

Versus
  Suivre
9.1

Les Bienfaits de la lune

La lune, qui est le caprice même, regarda par la fenêtre, pendant que tu dormais dans ton berceau, et se dit : « Cette enfant me plaît ». Et elle descendit moelleusement son escalier de nuages et passa sans bruit à travers les vitres. Je tombai d’emblée sous le charme de cette ouverture onirique, et, tous les sens en éveil, écoutai la suite dans une attente... Lire l'avis à propos de Petits poèmes en prose

68 72
Avatar Aurea
10
Aurea ·
7.8

Au gré du courant

Dans Le Moulin sur la Floss, comme plus tard avec Middlemarch, George Eliot choisit de mettre l’accent, non sur une personne, mais sur un lieu : riche en consonnes liquides qui en accentuent la fluidité, le titre épouse parfaitement les circonvolutions de l’eau dans un roman que scande l’écoulement, le flux musical ou grondant de... Lire l'avis à propos de Le Moulin sur la Floss

62 63
Avatar Aurea
10
Aurea ·
Bande-annonce
8.0

Le Cri

Revoir Elephant Man, c’était accepter de replonger dans un bain de souffrance et de cruauté qui m’avait traumatisée lors du premier visionnage, mais en même temps m’était offerte l’occasion unique d’assister en salle, à l’un des films les plus déchirants de l’histoire du cinéma. Récit tragique et bien réel de Joseph Merrick,... Lire l'avis à propos de Elephant Man

145 155
Avatar Aurea
10
Aurea ·
-

Une histoire simple

Durant le confinement, comme beaucoup, j’ai eu envie de me retrouver, de me détendre, de m’immerger dans un cocon tissé d’insouciance et de douceur de vivre, rêvant de nature, de source fraîche et d’air pur. Qui, mieux alors que Rosamunde Pilcher, romancière britannique adorée à l’adolescence, aurait pu me procurer ces bienfaits immédiats, me faisant... Lire l'avis à propos de Retour au pays

51 62
Avatar Aurea
7
Aurea ·
Bande-annonce
7.7

Le Prédateur

« L’argent, ce fumier sur lequel pousse la vie…» Premier plan époustouflant dans l’immense hall de la Bourse, vertige d’une caméra en forte plongée qui tournoie sur la foule grouillante des spéculateurs, telles des fourmis affolées, qu’un coup de pied malveillant aurait mises en émoi, soulignant ainsi la vulnérabilité de leur condition. À l’ordre du... Lire l'avis à propos de L'Argent

68 91
Avatar Aurea
8
Aurea ·
7.3

Le Dilemme

« Terre, Eau, Île, trois termes féminins qui font de Ouessant un lieu initiatique par excellence…» Elle avait débarqué sur l’île bretonne, ce matin-là, jeune femme fraîche émoulue de la ville, pleine d’interrogations, d’attentes et d’espoirs. Elle voulait affronter cette terre sauvage et fascinante battue par la mer et les vents, apprivoiser ces êtres rudes... Lire la critique de L'Amour d'une femme

71 78
Avatar Aurea
8
Aurea ·
7.8

La Recluse

« Plonger au fond du gouffre, Enfer ou ciel, qu’importe ? Au fond de l’Inconnu pour trouver du nouveau ! » Depuis que la rencontre, qui n’avait duré que quelques secondes, avait eu lieu, la jeune fille ne cessait d’y penser : elle se revoyait , dans sa robe de percale bleue, les bras chargés de fleurs des champs, tandis que la voiture, venant de la ville, se... Lire l'avis à propos de Adrienne Mesurat

78 101
Avatar Aurea
8
Aurea ·
Bande-annonce
6.8

La Ragazza di Napoli

Incroyables yeux de chatte étirés vers les tempes, chatoiement d’un iris piqueté d’or : magie du regard de celle qui deviendra La Loren, fantasme de toute une époque des années 50 et 60 . « Elle est belle, et plus que belle; elle est surprenante : Ses yeux sont deux antres où scintille vaguement le mystère, et son regard illumine comme... Lire la critique de Sophia Loren, une destinée particulière

87 139
Avatar Aurea
8
Aurea ·
7.4

L' Araignée

Pas de titre ronflant qui annonce la fresque , La Cousine Bette ne déroge pas à la règle, qui nous suggère une petite histoire intimiste et privée : Balzac fait du détail son fer de lance, cerne l’individu, décrivant autour de lui des cercles concentriques de plus en plus grands jusqu’à transformer son récit en une épopée humaine et... Lire l'avis à propos de La Cousine Bette

76 102
Avatar Aurea
7
Aurea ·