Avatar Baragne

Critiques de Pantouflard

@Baragne
Versus
  Suivre
7.3

Les enfants coulent sans la mère, morte.

Dans mes lointains souvenirs, il me semble avoir entendu parler des enfants terribles de Cocteau par un vieux professeur de français de collège. Malheureusement, en ce temps là déjà, comme pour Verlaine et Rimbaud, l'école de la raie publique s'empressait d'épingler les triangles roses et de nous apprendre que Cocteau était la meuf de Jean Marais avant d'en avoir étudié la moindre ligne. Il est... Lire l'avis à propos de Les Enfants terribles

19 1
Avatar Baragne
7
Baragne ·
8.1

Les feux de la mort

Parallèlement à la lecture de ces nouvelles de London, je parcourais le manuel d'Epictète. L’histoire de ces Hommes qui s’évertuent à affronter l'inéluctabilité de leur tragique destinée m'a semblé être une bonne illustration de cette fermeté d’âme toute stoïcienne. La légende voudrait que l'estimable et estimé Guevara ait eu une image de « Construire un feu » sur son lit de mort.... Lire l'avis à propos de Construire un feu

14 5
Avatar Baragne
7
Baragne ·
7.8

Les pleurs du mâle

je m’enferme souvent dans ces toilettes où la lumière s’allume automatiquement et colore ma peau du même jaune que ces types au foie défectueux dehors ces hommes que j’appelle collègues se détestent tous et tirent des chariots et soulèvent des caisses comme des automates ils se parlent de leurs peines et font semblant de se comprendre pour supporter cette comédie j’ai parfois envie de les... Lire la critique de Les jours s'en vont comme des chevaux sauvages dans les collines

31 6
Avatar Baragne
10
Baragne ·
Bande-annonce
4.8

Tumeur pas de rire.

Comme tout film tiré de sketchs vivant, c'est évidemment bancal, peu créatif et mauvais dans l'ensemble (voir Brice de Nice, Coco, Camping etc). Dieudonné arrive presque a gâcher ses sketchs sur les pygmées et le cancer qui s'avèrent pourtant plus qu'excellent. Heureusement, il a pour lui une truculence naturelle, ainsi que le charme ou plutôt le kitch de l'amateurisme et des décors/maquillages... Lire l'avis à propos de Métastases

8
Avatar Baragne
3
Baragne ·
6.8

Nicolas Le Flop

"et Dieu sait que c'est meilleur dit par moi que par ta petite voix intérieure de lecteur dépourvu d'instinct comique, jeux de regards, effets dramatiques et autres gadgets merveilleux qui transforment un torchon d'ironies en cachemire drolatique" Il avait raison, j'aurais du m'arrêter à la page 13. Nicolas Bedos est finalement plus un showman qu'un auteur. Le charme de ses chroniques... Lire la critique de Journal d'un mythomane, Volume 1

19 3
Avatar Baragne
3
Baragne ·
Bande-annonce
5.9

O'Mara s'affine.

Un bon petit film que ce Gangster Squad. Fleischer laisse de côté les parodies neuneus pour s'essayer au film de gangster orienté western. L'image est très jolie, le type s’encombre pas de trop de filtres ni d'effets pompeux qui sont censés coller à l'ambiance années 50. Parallèlement, il a de la thune à dépenser, donc il peut pas s'empêcher d'utiliser du super ralenti/bullet-time/arrêt sur... Lire l'avis à propos de Gangster Squad

14
Avatar Baragne
7
Baragne ·
Bande-annonce
7.2

Hooper est sans reproches.

Une bien jolie vision de l'Amérique profonde, qui associe habilement l'hystérie de confessions intimes à l'ambiance glauque de strip-tease. Les handicapés n'étaient pas encore des surhommes à l'époque, c'était chouette. Tranchant (et bruyant (aussi (surtout))) Lire l'avis à propos de Massacre à la tronçonneuse

8 2
Avatar Baragne
6
Baragne ·
6.9

Si Céline est si méchant, c'est peut-être simplement parce qu'il souffre.

Céline décide de critiquer le pourvoir. Pour Céline, les juifs possèdent le pouvoir. Alors Céline décide de critiquer les juifs. La lecture est ardue, les multiples répétitions rendent son style plus lourd, plus éprouvant mais drôle parfois, jubilatoire par moment, tellement ses mots semblent exagérés. Certes, Céline n'est pas modéré, ni nuancé. En témoin de son époque face à la tragédie à... Lire l'avis à propos de Bagatelles pour un massacre

23
Avatar Baragne
8
Baragne ·
7.4

Kenneth, tu m'as fait Koala ?

Je suis typiquement le genre de connard qui pense que l'Australie est un immense désert flottant peuplé de kangourous, de bombasses sexy et d'insupportables surfeurs blonds. Oui, bon, c'est un peu vrai. J'ai aussi la particularité d'être quelqu'un de curieux. Quand ma mie récupère un livre, je ne peux m'empêcher d'y jeter un oeil, aussi éloigné soit-il de mes envies. Ici, façade intéressante... Lire la critique de La Vengeance du wombat

7
Avatar Baragne
5
Baragne ·
Bande-annonce
7.5

Limbo le lavabo

Sur PC : Beau, triste, glauque, divertissant, sensoriel, intelligent, crispant, passionnant. Une preuve (de plus) que le jeu vidéo peut être un art à part entière. Edit : Modifier une critique pour incorporer un titre inspiré de Vincent Lagaf, ça mérite au moins la mort. Lire le test Limbo sur PC

6 3
Avatar Baragne
9
Baragne ·