Avatar Basile Valentin

Critiques de Basile Valentin

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.6

Vaisseaux d'esprits

J'avais vu ce film à sa sortie, et je l'avais beaucoup comparé à Porco Rosso, ce qui fait que ma vision de l’œuvre en était complètement biaisée. J'avais apprécié les combats aériens mais les scènes sur le sol m'avaient parues d'un ennui mortel. Plus de dix ans plus tard, après un long sentier de croix au travers de la filmographie de Mamoru Oshii, le revoir me fait ressentir... Lire l'avis à propos de Sky Crawlers, l'armée du ciel

Avatar Basile Valentin
8
Basile Valentin ·
Bande-annonce
7.3

Tout allant de mal en pis

Je vais être sincère, j'ai laissé à la série 4 épisodes. A chaque épisode, je me suis dit qu'on pouvait laisser la place au doute, qu'il fallait être indulgent avec la narration vis à vis d'une série où les épisodes se suivent, ce qui est plutôt rare dans le panorama de l'animation orienté jeune adulte. Et puis tout allant de mal en pis, j'ai abandonné. J'ai tendance à me méfier des... Lire la critique de Final Space

Avatar Basile Valentin
5
Basile Valentin ·
7.1

Le meilleur de Mc Donald

C'est très gratifiant de finir un livre en ayant à l'esprit les travers qu'on avait repéré dans le livre précédent, et de les voir présent mais modifié d'une manière subtile qui montre le cheminement de pensée de son auteur. Dans cet ouvrage, il y a tout ce que Ian Mc Donald n'avait pas pu mettre dans Le Fleuve des Dieux, et paradoxalement tout ce qui était en trop a été de... Lire la critique de La Maison des derviches

Avatar Basile Valentin
8
Basile Valentin ·
Bande-annonce
6.5

Sur le fil du rasoir

S'il y a quelque chose à dire sur cet opus de Suicide Squad, c'est bien qu'il a été fait pour devenir un nanar. il ne faut pas en vouloir au réalisateur, qui en a fabriqué quelques uns dans sa prime jeunesse, et j'étais personnellement très curieux de voir une production Troma budgétée à 180 millions de dollars. Le film surprend avec quelques sursauts scénaristiques inattendus, bien... Lire la critique de The Suicide Squad

Avatar Basile Valentin
8
Basile Valentin ·
9.4

Les éditions Hades

Je ne vais pas parler du manuscrit de Voynich ici mais de la maison d'édition française qui est censée en fournir une copie ultra haute qualité : Les éditions Hades. C'est le visuel que vous avez sur SensCritique. Si vous voulez ce bouquin, ne le commandez pas chez Hades. Tout d'abord on pourra parler du catalogue d'Hades : C'est une maison conspi. On y trouve pêle-mêle des ouvrages... Lire la critique de Manuscrit de Voynich

1
Avatar Basile Valentin
2
Basile Valentin ·
Bande-annonce
4.5

Plutôt content

Bonjour comment allez-vous ? A la fin de Godzilla II, j'avais eu assez peur que la franchise soit définitivement morte et enterrée : Legendary avait en effet sorti des cartons toutes les merdes en plastiques des années 50 conçues par la Toho ( le machin qui vole et qui est chaud, le truc géant à trois têtes qui vient de l'espace, la mite géante, la tortue panzer etc... Lire la critique de Godzilla vs Kong

Avatar Basile Valentin
8
Basile Valentin ·
Bande-annonce
6.5

Que meurent les téméraires cloués au piloris

J'arrive après la bataille, et le cheminement d’œuvres qui m'ont amené jusqu'à ce film dans le monde touffu de Sens Critique reste un peu énigmatique. Cette chronique ne va pas parler que d'Avalon, elle va traiter d'un peu plus que ça. Quand je me suis inscrit sur ce site, j'avoue, j'y suis allé pour rager. J'ai ragé une fois, deux peut-être, et pour des motifs qui me semblent... Lire la critique de Avalon

Avatar Basile Valentin
8
Basile Valentin ·
6.9

L'oeuf ou la poule

Parfois je fais tourner autour de l'acquisition d'un livre des enjeux complètements stupides. Pour Neuromancien, je m'étais promis de le trouver comme je trouve les livres de K. Dick : en occasion sur des étals de libraires ambulants. Résultat des courses, je me retrouve à attendre depuis 5 ans de tomber dessus. Il y deux semaines, j'apprends qu'il a fait l'objet d'une nouvelle... Lire la critique de Neuromancien

Avatar Basile Valentin
8
Basile Valentin ·
7.2

Le cul entre deux villes

Pour ceux qui cherchent du polar, vous allez être déçus : l'intrigue est mal menée. Pour ceux qui cherchent du fantastique à la Perdido Street Station, vous allez être déçu : il n'y a rien de fantastique dans ce bouquin. Pour les autres, vous ne risquez rien. Le livre est balisé par les (la?) ville(s) que traverse le commissaire Borlu, à la recherche d'un meurtrier. C. Mieville prend... Lire la critique de The City and the City

Avatar Basile Valentin
8
Basile Valentin ·
Bande-annonce
7.4

L'épopée

Sur PC : Ce jeu a mit mon vieux PC de bureau en pls, je crois qu'il ne s'en relèvera pas hélas, mais ça en valait le coup ! Jeu fini à 85 %, j'ai pas pu aller plus loin, après l'écran est devenu tout bleu et depuis un message d'alerte me signifie que le CPU n'en a plus pour longtemps (ça fait 1 an que c'est comme ça et tout fonctionne bien cependant). L'Espagne post apocalyptique... Lire le test Blasphemous sur PC

1
Avatar Basile Valentin
8
Basile Valentin ·