Avatar Belane

Critiques de Belane

Versus
  Suivre
4.3

Yves Robert > Gene Wilder

Remake américain du film de Yves Robert "un éléphant ça trompe énormément" par Gene Wilder. Ce dernier c'est un peu le Adam Sandler des années 70-80, célèbre pour ses comédies aux US, mais beaucoup moins en France. De ce que j'ai vu, les remakes ricains d'œuvres françaises se divisent en deux catégories: ceux qui dénaturent complétement le matériaux d'origine comme dans "Le dîner de... Lire l'avis à propos de La Fille en rouge

2
Avatar Belane
5
Belane ·
Bande-annonce
7.5

Critique de Voici le temps des assassins par Belane

En me plongeant de plus en plus dans la filmographie de Duvivier, je me rend compte qu'il y a toujours un double discours. Dans "La fin des jours" on a derrière une façade comique, un film d'une noirceur incroyable. Cette noirceur prend son sens dans le rôle de Michel Simon, dont les blagues, révèle une jalousie immense pour le talent, qu'il n'a pas, de Victor Francen. Ici, derrière le... Lire la critique de Voici le temps des assassins

2
Avatar Belane
7
Belane ·
7.3

Allan Dwan voit rouge

Ce film c'est d'abord la rencontre entre un réalisateur à la filmographie titanesque, Allan Dwan, et un producteur indépendant ayant fait fortune dans l'immobilier à Chicago, Benedict Bogeaus. C'est une collaboration qui va s'étendre sur dix films. C'est aussi la première fois entre le réalisateur et l'acteur John Payne, qu'il retrouvera par trois fois. Dans ma tier-list imaginaire des... Lire la critique de Quatre étranges cavaliers

Avatar Belane
7
Belane ·
Bande-annonce
6.7

Je suis To, tu es Kurosawa!

Imaginer comme un hommage à Kurosawa et à son premier film "La légende du grand judo". En cherchant bien, on voit des signes, disséminer dans tous le film. Par exemple, avec l'utilisation d'une chanson traditionnelle japonaise qui rythme le long-métrage, par des éléments scénaristiques et surtout par la scène finale. Comme souvent chez les réalisateurs prolifiques (plus de 70 films à son... Lire la critique de Judo

1
Avatar Belane
6
Belane ·
5.7

Fête des gosses!

A l'image de "L'homme au complet gris", le film questionne la place de la carrière professionnelle dans la cellule familiale. Ces deux valeurs sont au centre de l'Amérique des années 50 en plein boom économique. Si le personnage de Gregory Peck est indécis sur ces priorités, entre famille et travail, ce n'est pas vraiment le cas en ce qui concerne Tom Winters (Cary Grant). Avant le début du... Lire la critique de La Péniche du bonheur

Avatar Belane
5
Belane ·
Bande-annonce
6.7

La belle et le clochard

Quand tu as une F1 entre les mains mais que tu fonces dans le fossé à chaque virage. C'est un peu la sensation que j'ai après ce film. Joshua Logan a William Holden pour lead-actor et il sait clairement pas le diriger. Personne ne se demande si c'est une bonne idée de faire jouer le rôle d'un homme sorti il y a peu de l'université à un mec qui à 40 ans à l'époque du tournage? Du coup, il en... Lire la critique de Picnic

Avatar Belane
3
Belane ·
Bande-annonce
5.6

Kenneth m'a tuer

J'étais tranquille dans mon bureau sirotant un verre de whisky tandis que je remémorais tous les faits qui m'avaient amener à considérer M.Branagh comme une ordure de la pire espèce. Le saligaud s'était bien foutu de ma gueule. Je le croyais inoffensif avec son cinéma moyen et voila qu'il me fait la pire crasse au monde. Vous voyez dans mon métier, on en voit des vertes et des pas mûrs mais... Lire l'avis à propos de Le Crime de l'Orient-Express

1
Avatar Belane
2
Belane ·
Bande-annonce
5.9

Critique de Ryuzo 7 par Belane

Quand j'ai commencé à m’intéresser au cinéma japonais, Takeshi Kitano a été l'une de mes portes d'entrées. Il m'a introduit dans son univers fait de yakusa, de contemplation et d'humour noir. Plus qu'un groupe social, c'était des hommes en perte de repère, au bord du gouffre qu'il arrivait à filmer avec une tendresse et une poésie que je n'ai jamais retrouvé ailleurs. Dans ce film,... Lire la critique de Ryuzo 7

1
Avatar Belane
5
Belane ·
Bande-annonce
7.8

Critique de Le Septième Juré par Belane

Avec ce film, bâti de toutes les conventions du pire cinéma français, Lautner est tombé en pleins dans le piège dont il s'était sorti à grand peine sorti dans arrêtez les tambours. Quelques très lourdes astuces de mise en scène (et deux plans empruntés à Welles!) aggravent encore les choses. Les dialogues de Pierre Laroche sont pires que jamais. Le procès est un des... Lire l'avis à propos de Le Septième Juré

6 13
Avatar Belane
8
Belane ·
Bande-annonce
7.1

Critique de Klute par Belane

Déception pour ce film mais au moins le film aura eu un aspect positif celui de me confirmer que Donald Sutherland est un acteur incroyable. L'atmosphère lente et oppressante est au début prenante avec une bande sonore et un travail sur le son intéressant et puis... et puis rien, le film ne décolle pas et l'ennuie s'installe. Un scénario mal ficelé est la principale cause de mon ennui. Après ce... Lire la critique de Klute

2
Avatar Belane
5
Belane ·