Avatar CableHogue

Critiques de CableHogue

Versus
  Suivre
Bande-annonce
5.6

A l'intérieur

Après un silence de près de dix années, Lucile Hadzihalilovic revient au long-métrage avec l’énigmatique Evolution, une tentative louable de renouveau dans un paysage français quelque peu frileux à l’encontre du cinéma de genre. Décors dépouillés, dialogues économes et interprétation uniformément atone : le film donne d’emblée la couleur, construisant par petites touches, à son... Lire l'avis à propos de Évolution

6 2
Avatar CableHogue
5
CableHogue ·
Bande-annonce
7.0

Un moment de flottement

D’une première moitié totalement absconse émergent quelques rares éléments voués à l’esquisse d’une histoire : un père irresponsable, un enfant disparu, un oncle médecin qui part à sa recherche. Le cinéaste crée un univers par petites touches, au carrefour entre réalisme et étrangeté, baignant dans une confusion qui ne craint pas de laisser son spectateur en travers de la route. Parfois, un... Lire l'avis à propos de Kaili Blues

11 3
Avatar CableHogue
6
CableHogue ·
Bande-annonce
7.5

Celles qui partent

Monté à partir de rushes filmés au quotidien sans but véritable, le dernier et ultime film de Chantal Akerman est un double travail d’assemblage et de synthèse d’une matière disparate qui, au fur et à mesure, a mué en portrait d’une femme : la propre mère de la cinéaste. Dès lors, ce qui frappe, c’est l’absolue cohérence, la fatale limpidité de sens qui traverse ce réagencement de plans... Lire l'avis à propos de No Home Movie

2
Avatar CableHogue
9
CableHogue ·
Bande-annonce
6.6

Ceux qui partent, et ceux qui restent

Un homme énigmatique arrive dans une petite demeure familiale perdue au milieu de champs de cannes de sucre. Mais il n’est pas le bienvenu : c’est là qu’il y a bien longtemps, il a abandonné sa femme et son fils. Dès son plan d’ouverture, La Terre et l’Ombre se place sous l’égide de la poussière et du temps. Les cendres, issues de l’exploitation sucrière, composent un paysage... Lire l'avis à propos de La Terre et l'Ombre

2
Avatar CableHogue
7
CableHogue ·
Bande-annonce
6.6

Persona

Anomalisa est un bon film-concept. Cependant, comme tout film-concept, il obéit à une mécanique qui, bien que finement élaborée, ne tient qu’un temps. La première demi-heure est absolument remarquable : à partir de situations banales (un trajet en taxi, l’arrivée dans un hôtel de luxe) s’esquisse un véritable sentiment d’étrangeté, de tension larvée. Si cette impression est à mettre... Lire l'avis à propos de Anomalisa

67 7
Avatar CableHogue
6
CableHogue ·
Bande-annonce
7.8

Néant cathodique

Quand Howard Beale, présentateur sur le déclin du journal télévisé d’une chaîne en pleine restructuration, apprend son licenciement imminent, il annonce devant les téléspectateurs qu’il mettra fin à ses jours pour sa dernière apparition en direct. Le spectaculaire regain d’audience que suscite cette déclaration n’est pas sans intriguer les décideurs de la chaîne, qui voit là l’occasion en or... Lire l'avis à propos de Network - Main basse sur la TV

14 9
Avatar CableHogue
8
CableHogue ·
Bande-annonce
6.9

Survivance des lucioles

Périple humain de près de trente années qui s’ouvre et s’achève sur une danse, Au-delà des montagnes tisse les sentiments dans la chair même du temps, déployant jusqu’à une amplitude insoupçonnée les conséquences d’un simple triangle amoureux. À travers sa structure tripartite où chaque bloc correspond à un saut en avant de plus d’une décennie, le récit éprouve les êtres et leurs... Lire la critique de Au-delà des montagnes

12 7
Avatar CableHogue
7
CableHogue ·
Bande-annonce
6.4

La litanie des cons fessés

Avec El Club et son Grand Prix à la dernière Berlinale, Pablo Larraín rompt enfin la malédiction qui pesait sur ses films précédents – tous nominés dans les plus prestigieux festivals internationaux, ils en étaient invariablement repartis bredouilles. Une poignée de personnages mystérieux, une modeste maison dans un modeste village de bord de mer : Larraín opte en apparence... Lire l'avis à propos de El Club

8 3
Avatar CableHogue
4
CableHogue ·
Bande-annonce
7.6

L'enfant sauvage

Réalisé à l’aube des années 90 par un cinéaste australien alors inconnu, Bad Boy Bubby produit un effet décidément bien trop rare : celui d’un météore surgi de nulle part, sans descendance manifeste, et restant gravé, pour quiconque l’ayant croisé du regard, comme une expérience folle, inédite, féroce ou irritante, jubilatoire ou douteuse, parfois bancale, en tout cas jamais tiède.... Lire l'avis à propos de Bad Boy Bubby

23 6
Avatar CableHogue
8
CableHogue ·
Bande-annonce
7.1

L'espoir dans un corps d'enfant

Pour ses premières armes en tant qu’auteur, l’ancien assistant du prestigieux Béla Tarr ne fait pas le choix de la demi-mesure, en s’attelant à une fiction sur les camps de la mort durant la Seconde Guerre Mondiale. La jeunesse insolente du cinéaste, associée à son expérience pratique acquise auprès d’un maître du formalisme dont il revendique l’héritage à travers l’usage systématique du... Lire l'avis à propos de Le Fils de Saul

14 5
Avatar CableHogue
7
CableHogue ·