Avatar Chicago

Critiques de Chicago

Versus
  Suivre
6.4

Un classique du thriller amnésique des années 80 !

Wolfgang Petersen pour son premier film a Hollywood, a eu la bonne idée de faire tenir son propos sur un peu plus d'une heure trente, ce qui rend tout à fait supportable les quelques longueurs et aberrations du scénario. Le film bénéficie également d'un twist final intéressant . Son visionnage aujourd'hui, 26 ans après sa sortie, passera peut être moins bien mais à l'époque, Troubles était un... Lire la critique de Troubles

Avatar Chicago
6
Chicago ·
Bande-annonce
7.8

La vie à deux...

Tourné dans les paysages de la douce France des années 60, ponctuer d’une musique aux petits oignons (celle de Henry Mancini) . Ce film est bourré de tendresse et de cynisme (voire de vitriol) tout autant. Sous des dehors de comédie plus aigre que douce, l’analyse est percutante et renvoie tout un chacun ayant fait l’expérience de la vie commune à ses propres égarements, d’où un rire parfois... Lire la critique de Voyage à deux

2
Avatar Chicago
7
Chicago ·
Bande-annonce
7.6

L'amie de la co.......sse !

Une très belle reconstitution (décors et costumes), non seulement d'une époque et d'un lieu, mais aussi des interrogations des jeunes filles d'un milieu modeste accédant à l'éducation, à la littérature et à la culture. S'élever au dessus de 'sa condition' sans perdre les valeurs de votre origine n'est décidément pas simple. Les épisodes montrent comment peu à peu le leadership se forge, à... Lire l'avis à propos de L'Amie prodigieuse

Avatar Chicago
7
Chicago ·
7.0

La nature, lieu d’élévation et de révélation !

L’élément central des Roseaux sauvages, ce n’est ni la société ni la nature : c’est l’homme lui-même, en tant qu’individu singulier, qui a besoin – et dont ont besoin – d’autres individus singuliers. En un mot : c’est le personnage pluriel. La longue scène finale au bord de la rivière sonne l’aboutissement attendu d'un parcours de quatre adolescents. La nature environnante devient ici le... Lire l'avis à propos de Les Roseaux sauvages

Avatar Chicago
7
Chicago ·
6.6

"Je suis payé pour épier, farfouiller, emmerder les gens... et pour trouver un peu de vérité"

"Je déteste les bourgeois, mais j’en suis un, s’excuse Chabrol. Alors je me venge, je veux les rendre malade, qu’ils aient mal au cœur." Et ils en prennent pour leurs grades. On s’amuse beaucoup des frasques de Lavardin, de son œil pétillant, de ses répliques assassines. On est surtout impressionné par la maestria avec laquelle Chabrol mène sa barque. Epaulé par une réalisation sans... Lire la critique de Poulet au vinaigre

Avatar Chicago
7
Chicago ·
Bande-annonce
7.1

Film muet ??

Utiliser souvent le mécanisme du duo de Laurel et Hardy devient grotesque .Cela ne fonctionne qu’à moitié, puisque les effets comiques reposent uniquement que sur Gary-Grant (en capitaine français, tiens, tiens ??) Et donc, il faut bien l’avouer que je suis resté sur ma faim et j ai quitté avant la fin Lire la critique de Allez coucher ailleurs !

Avatar Chicago
4
Chicago ·
6.7

Un trio infernal

Cette comédie dramatique, entre drame et thriller, offre une confrontation très intéressante entre trois êtres diamétralement opposés et cela grâce a un scénario bien huilé et un casting de choix. Le couple Gina Lollobrigida Sean Connery fonctionne a plein, elle en infirmière un peu naïve et lui en maitrise constante et totale et enfin Ralph Richardson en effroyable personnage tyrannique ,... Lire l'avis à propos de La Femme de paille

1
Avatar Chicago
7
Chicago ·
Bande-annonce
7.0

Brutal et sous tension !!

L’officier de police Steve Burnes , choisi par sa hiérarchie pour s infiltrer dans la communauté gay SM et rechercher un serial-killer, découvre un monde interlope dont il ne soupçonnait même pas l’existence et qui chamboule tous ses repères : moraux, sociaux, affectifs, sexuels. Un récit initiatique très osé pour l’époque, car l’enquête policière qui sert finalement de prétexte est en... Lire la critique de Cruising, la chasse

3
Avatar Chicago
7
Chicago ·
Bande-annonce
7.5

Langage fleuri et introspection bien profonde !

La liberté de parole jubilatoire de Blanche Gardin. l’humoriste reprend son monologue au ton cru et désenchanté avec son troisième spectacle, impressionnant monologue pince-sans-rire mêlant observations névrotiques et vulgarité malicieuse. Après "Je parle toute seule", Blanche Gardin a été récompensée pour la deuxième année consécutive par un Molière pour sa nouvelle livraison, "Bonne nuit... Lire l'avis à propos de Bonne Nuit Blanche

3 2
Avatar Chicago
8
Chicago ·
Bande-annonce
7.3

Les légendes du Mossad !

Les Patriotes fascine par la force de sa description de l’espionnage et de la manipulation comme arme terrifiante. Outre le divertissement procuré par cette histoire à suspense, un tantinet statique, le film conserve toute la fraîcheur de sa mise en scène étonnamment moderne et de l’intemporalité des pratiques d’espionnage décrites. Le monde souterrain du renseignement. Comme une dissection... Lire la critique de Les Patriotes

1
Avatar Chicago
8
Chicago ·