Avatar Couverdure

Critiques de Couverdure

Versus
  Suivre
  • 1
  • 2
Bande-annonce
3.8

Un jeu bâclé ohé ohé !

Sur Nintendo Switch : Difficile pour moi de mettre plus de la moyenne à Little Dragons Café. Premier jeu switch que je précommande : son trailer, son style graphique crayonné, le fait qu'il s'agisse d'un jeu de simulation, et puis le dragon forcément... il avait t o u t pour me plaire. Et là, déconvenue. Sur l'écran de télévision, les chutes de framerate sont légions. Les textures sont mal définies,... Lire le test Little Dragons Café sur Nintendo Switch

1 2
Avatar Couverdure
3
Couverdure ·
7.3

La transgression comme limite

Vernon Subutex est le témoin, plus que le porte-parole, d'une époque révolue. Sa génération est celle de ma mère, des personnes qui ont 50 ans aujourd'hui, et au moins 30 ans de décisions plus ou moins bonnes, de relations perdues de vue, de projets avortés, de regrets, d'expériences signifiantes dans leur mémoire. Virginie Despentes s'emploie à faire revivre le fantôme des années 80 avec une... Lire la critique de Vernon Subutex, tome 1

9
Avatar Couverdure
6
Couverdure ·
Bande-annonce
6.3

L'ambiance sans la consistance

Café Society est un film agréable, un film d'ambiance à voir en soirée, entouré d'un public réceptif. Le scénario ne laissait pas présager de grand tournant, et il n'y eut pas de surprise ; Woody Allen fait du Woody Allen, le même personnage archétypal idéaliste et naïf, gentiment malmené par ses affects est conté dans un récit initiatique (souligné par une kyrielle de plans en... Lire la critique de Café Society

13 1
Avatar Couverdure
4
Couverdure ·
Bande-annonce
7.1

Culture du viol et écluses

J'ai été patiente avec ce film. J'ai attendu que la liberté sexuelle soit montrée sous un prisme autre que celui de l'intimidation et de la culture du viol. J'ai attendu que l'humour soit moins potache, se diversifie, s'affine. J'ai attendu que les thèmes abordés par le film se multiplient pour justifier sa pérennité et son statut de "film culte". J'ai attendu l'œuvre mature et... Lire la critique de Les Valseuses

59 17
Avatar Couverdure
2
Couverdure ·
Bande-annonce
6.6

Jeu sympathique, victime de son opération marketing.

Sur Nintendo 3DS : Maintenant que j'ai dépassé la dizaine d'heures de jeu et la moitié de l'histoire principale, je me permets de donner mon avis sur Yo-kai Watch. Petit jeu sympathique aux graphismes acidulés, il nous propulse dans la ville de Sakura New Town où nous rencontrons Whisper, petite créature fantomatique qui nous apprend l'existence de yokai, présences surnaturelles peuplant le folklore japonais.... Lire le test Yo-kai Watch sur Nintendo 3DS

3
Avatar Couverdure
7
Couverdure ·
Bande-annonce
6.3

Les limites de la radicalité

Je considère que ce film est une arnaque. La langue des signes est une VERITABLE langue, et non un langage accessible à tous car il est gestuel. Le langage corporel n'a jamais permis d'accéder au degré de précision que permet la parole. Faire l'impasse sur les sous-titres est donc un choix résolument insultant. Ne comprendre que les grandes lignes d'un dialogue est frustrant. Cette... Lire l'avis à propos de The Tribe

5 5
Avatar Couverdure
1
Couverdure ·
Bande-annonce
6.9

Ce que l'homme s'inflige.

« Dans un futur proche… Toute personne célibataire est arrêtée, transférée à l’Hôtel et a 45 jours pour trouver l’âme sœur. Passé ce délai, elle sera transformée en l'animal de son choix. » Les dystopies prennent le risque de décevoir sur la longueur mais Yorgos Lanthimos parvient, grâce à son sens du détail et son cynisme, à créer une œuvre à la hauteur de nos attentes. L'idée de... Lire la critique de The Lobster

8
Avatar Couverdure
9
Couverdure ·
Bande-annonce
7.5

Les prospérités du kitsch

En regardant Thelma et Louise, j'ai pris conscience en deux heures de tout ce que les années 90 - décennie que j'ai vécue trop jeune pour pouvoir m'en former une image distincte - contenaient de kitsch. Cela tient aux répliques, aux costumes (vestes en jean taille 50 for the win), au traitement de l'image, aux relations entre les personnages, à leur définition même. Thelma et... Lire la critique de Thelma et Louise

4
Avatar Couverdure
4
Couverdure ·
Bande-annonce
7.3

Apprendre à écouter

J'avais deux craintes en allant voir ce film : qu'il soit limité par son sujet, et qu'il soit trop linéaire. Elles ont rapidement disparu. Le rythme, lent au tout début, gagne en intensité par la suite, montrant qu'une fois l'histoire posée elle peut encore se déployer et acquérir une réelle envergure. Les répliques sont de qualité, et suscitent l'effet escompté sans devoir recourir... Lire la critique de Les Délices de Tokyo

12 1
Avatar Couverdure
8
Couverdure ·
7.8

L'insoutenable indigence

Trop de philosophie de Terminale exploitée avec les pieds (l'éternel retour de Nietzsche, un soupçon d'existentialisme de comptoir, une esquisse de réflexion sur le jugement pratique durant deux lignes, une référence au mythe d'Aristophane dans le Banquet de Platon) Trop de personnages mal dégrossis se résorbant dans leurs sexualités respectives Trop de périphrases... Lire l'avis à propos de L'Insoutenable Légèreté de l'être

20 8
Avatar Couverdure
4
Couverdure ·
  • 1
  • 2