Le Critique Noir

109 ans
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre
1. Sans intérêt
2. Nul
3. Simplement mauvais
4. Bof
5. Passable
6. Sort un peu du lot, pas mal...
7. Bon
8. Très Bon
9. Chef d'oeuvre
10. Chef d'oeuvre + Référence

La pensée subjective aime les catégories.

Répartition des notes

  1. 27
  2. 76
  3. 82
  4. 191
  5. 298
  6. 473
  7. 491
  8. 349
  9. 142
  10. 33

Comparez votre collection avec Le Critique Noir

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de Le Critique Noir
  • Films
    Cover La fin des Phallocraties
    La fin des Phallocraties

    Certains réalisateurs se sont très tôt interrogés sur le rôle de l'homme des années 60-70. Un homme tourmenté et angoissé par...

  • Jeux vidéo
    Cover Une année, un jeu
    Une année, un jeu

    Avec : Pong, OutRun, Tetris, Sim City,

  • Jeux vidéo
    Cover Party Games
    Party Games

    Avec : Super Mario Kart, Hokra, Chalo Chalo, Gang Beasts,

Critiques de Le Critique Noir

Dernières critiques

Bande-annonce
5.9
Plus fort dans la moquerie que dans l’absurde.

Après une demi-heure à l’humour plutôt efficace, le film peine à déployer sa narration dans des phases plus dramatiques. Ainsi, le comique qui prenait appuie sur le réel (moquant les pratiques des zadistes) se perd lorsqu’il faut produire le chaos nécessaire à l’absurde. Les acteurs portent à bout de bras les dialogues - et souvent avec qualité - mais la densité narrative qu’on attend... Lire la critique de Problemos

1
Avatar Le Critique Noir
5
Le Critique Noir ·
Bande-annonce
7.2
Regarder notre perte d'humanité.

Avec Garland, on a souvent l'impression que ce qui est dit n'est pas dit dans le récit, pour les personnages, mais dans une adresse indirecte au spectateur. Les effets dramatiques reposent souvent sur une lecture d'un rythme que l'on choisis de se donner à soit même, par une mécanique de connivence détachée, sans volonté de convaincre. On peut en tirer deux conclusion. La première serait la... Lire la critique de Devs

Avatar Le Critique Noir
6
Le Critique Noir ·
Mentions J'aime de Le Critique Noir

Activité récente

Statuts d'humeurs

Black Mirror (2011) Endemol qui produit une série décrivant l'Homme comme un être servile, panurgique et mauvais... Il faudrait plutôt s'intéresser à ça si on veut tenter de comprendre Black Mirror.